...
En bref - 17.09.2022

Tous les sens en éveil à Vincennes

Sport, divertissement et gourmand. Ce sont les trois piliers sur lesquels reposent l'organisation des grandes journées de Vincennes depuis quelques mois. Côté sport, vous savez (presque) tout en nous lisant quotidiennement. Côté divertissement, Trinix et Paul & Wad seront aux platines pour ambiancer Vincennes, en plein coeur de ses grandes tribunes. Artistes suivis par des millions de personnes sur les réseaux sociaux, leur DJ set saura rythmer aussi la journée.
Enfin, les papilles seront aussi servies grâce aux pâtisseries du chef Nicolas Paciello, aux food trucks en bord de piste et au spot gourmand street-food. Un bar à champagne et les bières artisanales de la brasserie BAPBAP vous attendent également. Bref, de quoi satisfaire la vue, l'ouïe, le goût et l'odorat. Quant au toucher... ce sera une question de trouver les gagnants !

reconversion

Actrice de la reconversion, la FFR sera à Vincennes ce dimanche

La Fédération Nationale de la Reconversion (FFR) sera l’autre acteur de la reconversion des Trotteurs représenté à Vincennes dimanche, avec Passerelle (lire notre précédente édition). Signataire d’une convention nationale avec LeTROT, la FFR "est un regroupement de structures spécialisées dans la reconversion de trotteurs mais aussi de galopeurs" explique sa présidente Julie Degand. "Notre objectif est d’œuvrer dans une dynamique commune pour défendre le statut de cheval réformé des courses dans l’ensemble de la filière cheval. Aujourd’hui, les trotteurs ou les galopeurs ont encore tendance à être perçus comme des chevaux moins qualiteux par la filière équestre ou loisir. En fait, ce sont des chevaux parfaitement polyvalents qui sont très bien élevés et manipulés, qui ont voyagé, ont vu des choses et sont aptes à avoir de belles carrières dans le loisir ou le sport derrière. Ces préjugés sont aussi nourris par des ventes en direct sans passage par la case reconversion avec des chevaux qui ne sont pas déconditionnés de leur routine d’avant et qui peuvent être difficiles à manipuler pour des cavaliers de loisir."
La FFR est composée d’une quinzaine d’Ecuries affiliées. "Les chevaux sont achetés et, s’ils sont sains et nets, ils vont être l’objet du travail de transformation en demandant par exemple au cheval de se redresser, là où en course, on leur demandait de s’étirer. Quand l’écurie de reconversion estime que le cheval est prêt, il est mis en vente avec un suivi obligatoire. On sait ce que devient chaque cheval." Les quinze écuries de la FFR couvrent l’ensemble du territoire et "font soit du trotteur, soit du galopeur, soit les deux disciplines". Pas de critère discriminant du côté des profils. Il peut s'agir de chevaux d’élevage, poulinière réformée ou jeune élément par exemple, ou de chevaux blessés. "On travaille en réseau pour que tous les chevaux trouvent leur place" ajoute Julie Degand. Basé sur le principe de la revente, le modèle économique des Ecuries de la FFR compte aussi sur les subventions de LeTROT pour les trotteurs et de donations d’entreprises partenaires qui alimentent un fonds de solidarité. "Tous les chevaux vendus par les membres de la FFR sont interdits de recourir, de reproduction pour les courses, d’abattage et de consommation humaine." L’ensemble de la structure fédérative, avec un Comité Général, fonctionne grâce à des bénévoles, Julie Degand incluse. "Dimanche, nous allons présenter notre Fédération au plus grand nombre possible. L’idée est de simplifier le parcours du cheval à sa sortie des courses pour son propriétaire et entraîneur." Le slogan de la FFR est la meilleure illustration de ses ambitions et actions : "Ensemble, créons la filière que ces chevaux d’exception méritent."

Vincennes dans le patrimoine francilien

Le dimanche 18 septembre, c'est la journée des Critériums, des éleveurs mais aussi du Patrimoine. L'hippodrome Paris-Vincennes se met au diapason et proposera des visites inside tout à fait spéciales pour faire découvrir les coulisses d'un monument du trot et d'un réel patrimoine d'Île-de-France, présent d'ailleurs sur les sites des lieux à visiter conseillés par la presse spécialisée.

A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite