... ©Scoopdyga
Résultat de course - 01.11.2020

Ganay de Banville annonce la couleur pour le meeting

Je souhaite et j’espère qu’il va devenir un petit Dorgos de Guez.
Jean-Michel Bazire

Brillant lauréat du Prix Joseph Aveline (Groupe III) le 5 septembre en trottant 1'13''4 sur les 2850 mètres de la grande piste de Vincennes, Ganay de Banville a surclassé ses rivaux dans une course qualificative au Trot Open des Régions Anjou-Maine réservée aux 4 ans. Avant d'être revu à Vincennes cet hiver, le protégé de Jean-Michel Bazire a désormais comme objectif la finale Régionale, le 15 novembre, ici même à Laval.

La réussite de "JMB" à Laval depuis le 01/11/2017
En tant que driver : 61 courses
21 victoires
15 places (62% de réussite dans les 4)

Balade de santé. C'est l'expression qui caractérise le succès de Ganay de Banville ce dimanche à Laval. Préparé avec soin par son entraîneur pour cet objectif après deux courses de préparation, Ganay de Banville a ridiculisé ses adversaires du jour. Le fils de Jasmin de Flore a été aidé dans sa tâche lorsque Go Winner (Royal Dream), son principal rival, a commis une longue incartade peu après l'entrée de la ligne droite jusqu'au niveau du poteau à damiers rouge et blanc (l'élève de Laurent Abrivard a été disqualifié après enquête pour ce motif). Cheval en retard de gains, Ganay de Banville a fait dire à son mentor les propos suivants : « Il a bien accéléré et n’a fait que les 500 derniers mètres. Normalement, il va courir le 15 novembre ici la Finale Régionale et ensuite la Finale inter-régionale à Vincennes. Aujourd’hui, il dormait un peu. Il marchait 1’13’’4 cet été sur les 2 850 mètres de la grande piste. Il faut qu’il s’améliore encore un peu et il va attaquer les Groupes. Il n’a qu’un défaut : il se tape les genoux. Je souhaite et j’espère qu’il va devenir un petit Dorgos de Guez. » Des propos flatteurs de la part de l'homme aux 20 sulkys d'Or sur son élève qui succède à Foxtrot Nobless, lauréat de cette course l'an dernier. Le regretté Aubrion du Gers avait également dicté sa loi il y a 6 ans. Chez les 4 ans, Ganay de Banville constituera donc le meilleur espoir du recordman de victoires dans un meeting d'hiver (83 succès ont été acquis par Jean-Michel Bazire lors du meeting 2019-2020 avec ses élèves). Pour l'avenir et surtout en vue des prochaines semaines à Vincennes, il faudra retenir les belles fins de course de Glorissima (Royal Dream) et Gimy du Pommereux (Coktail Jet). Ces deux bons éléments devraient trouver leur jour d'ici peu sur le machefer parisien.

D'où vient-il ?

C'est le premier des trois produits répertoriés de sa mère, Anaïs de Banville 1'17'' (Quaker Jet), qui n'a pu que se placer, à quatre reprises, dans le nord de la France. La deuxième est Hope de Banville, une fille de Késaco Phédo non qualifiée, et le troisième son foal de l'année, Legend de Banville, par Chablis d'Herfraie. Anaïs de Banville est la sœur de Quéron de Banville 1'13'' (Epicondyle) et de Rush de Banville 1'15'' (Achille), qui totalisent, à eux deux, près de 250.000 € de gains. Comme tous les "Banville", Ganay de Banville, né des oeuvres du champion pluridisciplinaire Jasmin de Flore 1'13'', provient de l'élevage du G.A.E.C .de Banville, animé, dans la Manche, par la famille Duprey.

7e | GRAND PRIX ANDRE DE LA VAISSIERE
Att - 2850 m - Course B - 26 000 €
GANAY DE BANVILLE 1'15"
Jasmin de Flore x Anais de Banville (Quaker Jet)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. J. M. Bazire - Eleveur : G. d. Petit Banville
2e Gold du Calice 1'15"9
3e Get Happy 1'14"6
4e : Glorieux - 5e : Glorissima - 6e : Gimy du Pommereux - 7e : Galilee des Pres
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite