... © Auctav
En bref - 24.09.2022

Succès de la vente du Haras de Lou

Sur les coups de 16h35 samedi sur la commune de La Ferrière-Béchet (Orne) des applaudissements se sont fait entendre quand le 51ème et dernier lot de la Vente du Haras de Lou organisée par Auctav a trouvé preneur. Une manière pour les personnes présentes, pas seulement des acheteurs, de saluer le travail de Christian et Gisèle Germain qui ont décidé de tourner une page en procédant à cette vente d'élevage où une petite cinquantaine de juments pour la plupart pleines composaient le catalogue avec plusieurs parts d'étalons. Les premiers éléments vont apparaître un chiffre d'affaires de près de 930 000 € (hors amiable et enchères sous soumissions cachetées pour quatre parts d'étalons) avec un taux de vendus de 74 % et une moyenne supérieure à 25 000 €. Le top price de la vente a été réalisé à 136 000 € par la jument semi-classique Daida de Vandel (Real de Lou), présentée pleine de Carat Williams. C'est Léa Barbé qui a signé le bon d'achat pour une association d'éleveurs (lire ci-contre).
Au moment de dresser un premier bilan de cette journée, Christian Germain avait des motifs de satisfaction : "Nous sommes très contents des résultats. Je pense que beaucoup d’éleveurs aux profils différents ont trouvé des juments aux bonnes origines à des prix abordables. Pour le top price, il faut avoir les clients en face, les poulinières avaient une valeur. On a essayé tout au long de la vente de vendre au juste prix. Dans l’ensemble, on est à plus de 70 % de vendus et à tous les prix. Émotionnellement, c’est dur car on ne fait pas cela de gaieté de cœur mais il faut être raisonnable. C’est une décision mûrement réfléchie".

Daida de Vandel top price à 136 000 €

Insérez votre texte ici


On a essayé tout au long de la vente de vendre au juste prix. (Christian Germain)

Daida de Vandel a fait le top price de la vente à 136 000 € (© Auctav)

Daida de Vandel : le top price à 136 000 €

C'était l'un des lots les plus attendus du catalogue de cette vente d'élevage. Semi-classique sous la selle mise à la reproduction en 2021, Daida de Vandel (lot 47) a assez logiquement fait monter les enchères jusqu'à 136 000 €, elle qui a eu cette année un mâle de Fabulous Wood et était présentée pleine de Carat Williams. C'est finalement Léa Barbé (Élevage des Atouts) qui a eu le dernier mot. "C'est un achat pour une association de plusieurs propriétaires qui sont aussi éleveurs, commente la jeune femme. C'était la jument de la vente en raison de ses performances et son pedigree. Ce n'est d'ailleurs pas facile de trouver une telle poulinière sur une place de marché. C'est un investissement conséquent mais nous le réalisons à plusieurs même s'il n'est jamais évident de s'associer sur une jument. C'est d'ailleurs très rare que nous le faisions. Le produit qui naîtra sera sûrement présenté au ventes."
Auparavant, Gaetano Pezone a eu le dernier mot pour une part de l'étalon Face Time Bourbon pour 135 000 € pour le compte de Renato Bruni, l'un des co-propriétaires du champion aux 17 Groupes 1. "C'est logique de soutenir Face Time Bourbon, ce que fait M. Bruni en achetant cette part à un niveau auquel nous nous attendions", a commenté le manager italien qui a aussi enchéri sur des poulinières.
En début de vente, Laurent Abrivard, en association avec Olivier Ponzio, s'est fait adjuger Devise du Vivier (Real de Lou), pleine de Ready Cash (saillie payée), pour la somme de 130 000 €. "C'est une jument que j'ai entraînée et qui constituait l'une de mes priorités aujourd'hui (lire samedi), surtout pleine de Ready Cash, commente l'entraîneur sarthois. Il était normal et logique que je sois là, car quand je me suis installé, les époux Germain ont été à mes côtés et on a toujours travaillé ensemble depuis."

A voir aussi :
...
Gran Diose l’est dans le Grand Steeple-Chase de Paris

Pour la troisième fois au cours des cinq dernières éditions, Louisa Carberry, entraîneur d’orgine britannique installée sur le centre d’entraînement de Senonnes avec son mari Philip, inscrit son nom au palmarès du ...

Lire la suite
...
Réglez vos montres à
l'heure de Solvalla

Désarmement des toboggans. Vérification de la porte opposée. Préparez-vous pour le décollage. C'est un drôle d'avion qui va décoller vendredi prochain de France. Cap au Nord, direction la Suède. À son bord, la ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Avant le grand week-end à Solvalla où la team France sera très bien représentée et la 5ème étape du Trophée Vert dimanche à Éauze, voici le programme de la semaine : Lundi 20 : en ce lundi de Pentecôte, 14 ré...

Lire la suite
...
Harry de Miennais sort le grand jeu

Dans le temps fort sportif de cette réunion dominicale sur l'hippodrome de Saint-Malo, Pierre SORAIS drive son pensionnaire HARRY DE MIENNAIS (Séduisant Fouteau) en adoptant la tactique avec laquelle son cheval est le plus performant, à savoir mener. Remporté ...

Lire la suite