... © Aprh
Résultat de course - 25.09.2022

Granvillaise Bleue affiche déjà ses grandes ambitions

On l'a mise plus nature.
Camille Levesque

Style, aisance et performance sportive de haut niveau. Voilà comment on peut résumer la victoire - et totale domination - de Granvillaise Bleue dans le Prix Georges Dreux (Gr.3). La représentante de Michel Gallier montre ainsi très tôt, à quatre mois du Prix de Cornulier, qu'elle fait partie, plus que jamais, des prétendant(e)s au titre suprême.

Evidemment le chemin est encore long jusqu'au Prix de Cornulier (Gr.1), le 22 janvier prochain. Un chemin pavé de pièges et rivalités aiguisées. Dans une épreuve marquée par les rôles d'attentistes de Freeman de Houelle (Vigove) et Fire Cracker (Quaro), Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet) s'est montrée un peu brillante mais n'a fait qu'une bouchée des autres qu'elle a quittés dans le dernier tournant. Son entraîneur Pierre Levesque nous debriefe : "Elle avait très bien travaillé lundi dernier, sans être encore à 100 %. J’ai trouvé qu’elle en a un peu trop fait mais a prouvé qu’elle est vraiment supérieure à ses opposants du jour. En digne fille de Jag de Bellouet, je pense qu’elle peut encore progresser." Le chrono affiché, 1'12''4, est tout simplement excellent. Cette victoire permet aussi à Pierre Levesque de rendre un hommage personnel à Georges Dreux, "un professionnel très posé qui m'a donné des bons conseils dans ma jeunesse".
De son côté, Camille Levesque nous apprend : "Il n’y avait pas de véritables enjeux aujourd’hui et on en a profité pour essayer de nouvelles choses : on lui a enlevé l’enrênement et les cloches, changé la martingale. On l’a mise plus nature et on devrait la garder comme cela, au moins sur les longues distances."
Excellent finisseur, Du Scion (Prince Gédé) réalise une grosse performance pour prendre le meilleur à Chalimar de Guez (Nahar de Béval), animateur entreprenant. Quant à Freeman de Houelle, il a été rattrapé par ses vieux démons en s'arrêtant quasiment dans le dernier tournant.

D'où vient-elle ?

Elevée par son propriétaire Michel Gallier, cette fille de Jag de Bellouet n'est autre que la propre-sœur de Vittel de Brévol (396.300 € - lauréat du Prix de normandie 2014). Sa mère Lady de Brévol (qualifiée) a également donné naissance à Suzette de Brévol (125.520 €) ou encore As de Brévol (123.870 €). Avant dernier produit de Lady de Brévol, le 3 ans Jobalasko Bleu s'est imposé au printemps. Il s'agit d'une fils de Booster Winner. La jument a donné naissance à un fils de Repeat Love au printemps et est pleine de Tag Wood. Avec 9 qualifiés, tous vainqueurs, la fratrie conçue par Lady de Brévol affiche plus d'1,5 M€ de gains.

5e | PRIX PMU O FELGUEIRAS ST OUEN L'AUMONE
M - 2850 m - Groupe 3 - 90 000 €
GRANVILLAISE BLEUE 1'12"4
Jag de Bellouet x Lady de Brevol (Capriccio)
Jockey : C. Levesque - Entraîneur : P. Levesque
Propriétaire : M. Gallier - Eleveur : M. Gallier
2e du Scion 1'12"6 Prince Gede x Que Bella
3e Chalimar de Guez 1'12"6 Nahar de Beval x Phebe de Guez
4e : Fire Cracker - 5e : Carioca de Lou - 6e : Freeman de Houelle - 7e : Disco des Molands
A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite