... ©Aprh
Résultat de course - 02.11.2020

Un brillant Brillant Madrik

Il est arrivé comme tout neuf à 9 ans dans nos boxes.
Alexandre Abrivard

1'10''6 en réduction kilométrique, la victoire malgré un début de course peu avantageux, Brillant Madrik réalise un grosse performance pour remporter ce Prix d'Arcachon devant Sobel Conway, auteur d'un superbe dernier kilomètre.

Son succès estival dans le Prix Jean Mary au trot monté, ponctué par une réduction kilométrique d'1'11''9 (sur 2175m) avait annoncé la couleur. Brillant Madrik (Lilium Madrik) a franchi un cap depuis son arrivée dans l'écurie Abrivard et celle-ci volant de succès en succès, le représentant des couleurs de Gilbert Champié semble vivre une seconde jeunesse. Son succès du jour en est le meilleur témoin et Alexandre Abrivard a apprécié, forcément : "C'est très bien ! Le chrono est bon, il l'a très bien fait. Il a le moral, tout va bien. En dernier lieu (à Caen), il est juste tombé sur Bugsy Malone sur 4.400 mètres, sur une piste plate... Quant à la suite de son programme, je n'ai pas trop regardé mais il va avoir des courses. Ces chevaux-là en ont pas mal à courir."
En l'espace de six mois, Brillant Madrik a ainsi gagné la bagatelle de 90 250€, sur tous les parcours et dans les deux spécialités. Mais le retour sous la selle ne semble pas d'actualité, Alexandre Abrivard précisant au micro d'Equidia : "Mon père ne veut pas trop le remettre au monté tout de suite."
Si la période qu'il connait à l'heure actuelle est donc particulièrement faste, notons qu'il remporte aujourd'hui la 22ème victoire d'une belle carrière débutée dans le Sud-Ouest, la région de son propriétaire qui l'avait acquis sur sa place de marché préférée, le ring de Caen, à l'automne 2012, pour la somme de 8 500€.

D'où vient-il ?

Elevé, en association, par Emmanuel Leclerc -naisseur également de son père, Lilium Madrik 1'13''- et Daniel Lourmière, Brillant Madrik est le meilleur produit et l'un des deux vainqueurs engendrés par Made In Coulonces, une fille de Workaholic 1'11'' qui ne s'est pas qualifiée, issue de l'élevage de Bernard Billard, à l'image de Kiss Me Coulonces, la mère du crack Timoko. Made In Coulonces est la propre soeur du précoce et classique Igor Coulonces 1'15'' (113.618 €), placé du Critérium des Jeunes et du Prix Capucine, aujourd'hui Prix Albert Viel. Elle est aussi la demi-soeur de Gocity Coulonces 1'16'' m. (91.401 €), génitrice de Vizzavona 1'13'' (169.630 €) et Quel Imprévu 1'12'' (106.800 €). Jument de qualité, Vive Lotte 1'17'', la deuxième mère, autre élève de Bernard Billard, est par Jorky 1'14'' -encore un "Billard"!- et une soeur utérine de Claudio 1'19'' (Prix de la Côte d'Azur).

1ère | PRIX D'ARCACHON
Att - 2100 m - Course B - 56 000 €
BRILLANT MADRIK 1'10"6
Lilium Madrik x Made In Coulonces (Workaholic)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : G. Champie - Eleveur : D. Lourmiere
2e Sobel Conway 1'10"7
3e Carioca de Lou 1'11"
4e : Dollar Soyer - 5e : Contree d'Erable - 6e : Divine Mesloise - 7e : Be One des Thirons
A voir aussi :
...
Éric Raffin
pour clore le meeting en beauté

Éric Raffin sera incontestablement l'homme du jour demain à l'occasion de la réunion du clôture du meeting d'hiver de Vincennes. Il sera de nouveau associé à Face Time Bourbon mais c'est loin d'être tout. Il pilotera aussi Hallix avec ...

Lire la suite
...
Votez pous vos champions jusqu'à dimanche

Les 24H au Trot Awards 2021 sont ouverts jusqu'à dimanche soir minuit. Encore deux jours pour élire les acteurs, chevaux comme hommes et femmes, mais aussi de désigner les moments les plus forts du meeting. Six catégories sont proposé...

Lire la suite
...
Le PMU diminue le plancher
du rapport simple placé à 1,05

Jamais le PMU n'avait produit un rapport inférieur à 1,1 (soit un gain net de 10 % de la mise). Il vient d'annoncer qu'il va baisser ce plancher minimum à 1,05, à partir du 31 mars. C'est la conséquence d'une série de gros enjeux enregistré...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite