... © ScoopDyga
Actualité - 26.09.2022

Les « Ouvrie » père & fils à l’honneur

Ce dernier week-end de septembre a plus particulièrement souri à Franck Ouvrie et à Tristan, son fils. Auteur d’un coup de trois le samedi à Chartres, Franck Ouvrie a enchaîné par un succès le lendemain à Vincennes, ce qui lui permet de terminer à la première place du classement des pilotes en termes de victoires (4). Lauréat sur la piste de Lisieux, dimanche, son fils a remporté quant à lui son sixième succès de l’année, le cinquantième de sa jeune carrière, synonyme de passage dans les rangs des professionnels. Ils ne sont pas moins de cinq entraîneurs à achever ces deux jours de courses avec trois victoires chacun, alors que les produits de Ludo de Castelle, disparu voilà plus de deux ans, se sont particulièrement mis en évidence.

C’est un week-end que l’on va certainement célébrer chez les "Ouvrie". Le père, Franck, avait donné le ton dès le samedi en s’imposant à trois reprises lors de la réunion Premium de Chartres successivement avec Jason du Perron (Torino d’Auvillier), pour l’entraînement de Cyrille Buhigné, Honey Money (Timoko), pour Jarmo Niskanen, et Gaspard des Loups (Vicomte Boufarcaux) pour Alain Laurent. Le pilote a aussi signé une troisième place avec sa 4e monte.


Les premières victoires du week-end
■ Antoine Charrié (apprenti) avec Hermine du Bray (Un Charme Fou) à Évreux dimanche
■ Quentin Guillet (amateur) avec First Ken Blue (Speedy Blue) à Châteauroux dimanche
■ Laurent Maderes (propriétaire) avec Hermès Angel (Repeat Love) à Cholet dimanche

Il s'agit du quatrième coup de trois de Franck Ouvrie depuis le début du mois de juin. Le lendemain, c’est au sulky de Hurricane River (Up And Quick) pour l’entraînement de Christoffer Eriksson, qu’il a remporté son 74ème succès de l’année, lui dont le record en une saison de 103 victoires en 2016 (cette année-là, il totalisait 75 succès au 25 septembre). Au classement du Sulky d’Or, Franck Ouvrie occupe la 13ème place à quasiment trois mois de l’échéance. À deux cents kilomètres de Vincennes, Tristan Ouvrie a vécu un moment charnière de sa jeune carrière en passant le poteau pour la 50ème fois à Lisieux au sulky de Jolvik de Guez (Késaco Phédo) pour son patron Jean-Michel Bazire chez lequel il travaille depuis le début de l’été après avoir collaboré deux ans et demi auprès de Sylvain Roger.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 3 victoires)
Pilote - courses - vict. (%) - places – gains
1. Franck Ouvrie - 8 c. – 4 vict. (50) - 2 pl. – 67 970 €
2. Benjamin Rochard - 11 c. - 3 vict. (27) - 2 pl. – 73 500 €
3. Matthieu Abrivard - 11 c. - 3 vict. (27) - 2 pl. – 59 950 €
4. Damien Laisis - 7 c. - 3 vict. (43) - 1 pl. – 22 000 €

Antonin André, fils de Jean-Paul André, est l'autre apprenti à avoir atteint ce cap des 50 victoires, dimanche à Évreux, avec Halakova (Ouragan de Celland), pour l'entraînement de Vincent Viel, son patron depuis quatre mois. Chez les pilotes, signalons aussi le coup de trois de Damien Laisis dimanche à Villeneuve-sur-Lot.

Propriétaires : l'Écurie des Charmes aux victoires

Alors que le numéro un des propriétaires en termes des gains ce week-end est bien sûr l'Écurie du Londel grâce à la victoire d'Intuition (Brillantissime) dans le Prix des Élites (Groupe 1), l'Écurie des Charmes termine à la première place au nombre de victoires grâce au succès d'Idole de Retz (Prodigious) à Vincennes et de deux produits de Ready Cash, à savoir Jane Kash à Évreux et l'inédit Karlito à Cholet. Ces trois succès permettent d'ailleurs à la structure de Lucien Urano de prendre la première place du classement national des propriétaires au nombre de succès (63).

Étalons : à la mémoire de Ludo de Castelle

Disparu en juillet 2020 à l'âge de 21 ans, Ludo de Castelle, dont les derniers produits sont nés donc les "L", a été particulièrement mis en avant par ses produits au cours de ce week-end puisqu'il termine à la première place des étalons avec 5 victoires, à commencer par High Propulsion, lauréate à Vincennes.
TOP-7 des étalons du week-end en nbre de vict. et gains
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre pl. / gains cumulés
1. Ludo de Castelle - 5 / 2 / 57 240 €
2. Brillantissime - 3 / 0 / 120 600 €
3. Timoko - 3 / 5 / 46 890 €
4. Uriel Speed - 3 / 0 / 42 800 €
5. Ready Cash - 3 / 3 / 37 170 €
6. Un Charme Fou - 3 / 2 / 30 220 €
7. Tag Wood - 3 / 1 / 20 900 €

Un quintet de tête chez les entraîneurs

Cinq entraîneurs terminent le week-end sur un bilan de trois victoires chacun : Patrick Terry, Franck Leblanc, Sébastien Ernault, Jean-Pierre Lagenèbre et Thierry Duvaldestin. Alors que Sébastien Ernault affiche un 100 % de réussite (75 % pour Jean-Pierre Lagenèbre), le premier cité a d'autres motifs de satisfactions. Au 25 septembre, il n'est plus en effet qu'à quatre succès de son record de victoires de l'an dernier (142 contre 146) et a déjà amélioré son record de gains qui datait aussi de l'an dernier (2,7 M€ contre 2,6 M€) avec un nombre de partants en légère augmentation. L'entraîneur manchois en a profité pour féliciter toute son équipe et ses propriétaires sur ses RS (voir ci-dessous).

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite