... © Province Courses
Actualité - 30.09.2022

Osarus Trot à Laval : une deuxième vente très attendue

Le bon accueil de la première édition de la vente mixte d’Osarus Trot organisée à Laval, l’an dernier, a donné naissance à une suite. Organisée jeudi prochain, le 6 octobre, la vente propose les mêmes ingrédients avec un catalogue largement fourni par des acteurs locaux et une dimension salon pour permettre les échanges. Premier succès pour les organisateurs : la composition du catalogue, riche de 150 numéros. Directeur commercial d'Osarus Trot, Franck Bézier nous présente l’événement.

24H au Trot.- Commençons par le catalogue. Comment le caractériser ?
Franck Bézier.- Je dirai que notre offre est vraiment large et complète. On a tout pour répondre aux différents types d’acheteurs. Dans la catégorie des chevaux à l’entraînement, on trouve des jeunes chevaux, dont des "K" qui viennent d’être qualifiés, et des "vieux" chevaux confirmés. On peut dire qu’on a tous les profils de chevaux prêts à courir. Dans le volet des yearlings, là encore, notre offre est vaste avec 63 lots. Quant à la partie élevage, les foals et poulinières, souvent proposées saillie payée, offrent l’opportunité d’entrer dans des papiers intéressants de la région Ouest. Je tiens d’ailleurs à remercier les entraîneurs et les éleveurs régionaux qui nous ont permis d’élaborer ce catalogue.

La dimension locale apparaît importante avec des acteurs comme les familles Dreux, Bigeon et Mary qui sont multi-représentés à cette vente. Qu’en dire ?
J’ai senti et je sens un soutien régional. Les gens ont vraiment envie qu’on pérennise cette vente. On a une bonne partie des locaux qui apparaissent comme vendeurs dans le catalogue mais pas que, avec, par exemple, des acteurs normands, comme le Haras de Fligny (Thierry Besnard) ou l’élevage d’Occagnes de Philippe Joyeux, ou du Centre-Est comme l'élevage d'Urzy.

Votre première édition proposait Jelyson, acheté 17.000 € et devenu vainqueur classique. N’est-ce pas la meilleure des publicités ?
Evidemment. On nous en a beaucoup parlé et Jelyson est devenu une sorte d’ambassadeur de notre vente. Il y a eu d’autres belles histoires comme celle de Frégate Haufor qui a remporté huit courses cette année en amateurs. On a d’ailleurs encore des chevaux pour les amateurs dans notre catalogue.

On retrouvera la même organisation de vente avec un ring sous une grande tente ?
On a encore développé nos espaces. Le barnum sera plus grand cette année et fera 600 mètres carrés. Le ring sera plus centré et plus haut pour valoriser les chevaux. On a appris de notre première édition pour faire mieux cette fois.

Parlons aussi de l’ambiance générale et de l’esprit salon que vous proposez avec des exposants.
On y tient beaucoup. On défend l’esprit convivial de notre journée où chacun peut manger au snack ou assis sous la tente. La journée se finira par un moment festif, au deuxième étape de l’hippodrome avec des rafraîchissements. Ce sera l’occasion de poursuivre la journée en quelque sorte. La partie Salon a été retravaillée. Les 20 stands intérieurs des exposants, dans le grand hall de l’hippodrome, seront tous tournés vers le bar et nous aurons aussi cinq exposants de matériel à l’extérieur. Je tiens aussi à souligner le très bon accueil que nous réserve l’équipe de l’hippodrome de Laval. Freddy Bouton et ses collaborateurs s’impliquent beaucoup avec la même envie de proposer une belle journée pour tous.

Ouverture du salon : 9h // Début de la vente : 13h
152 lots au catalogue (à retrouver par ce LIEN) :
■ 65 chevaux à l’entraînement ■ 63 yearlings ■ 24 lots d’élevage

Enchères sur place et en ligne (s’inscrire préalablement sur le site osarus-trot.com)

A voir aussi :
...
Edgar Saba reçu
avec mention très bien

Un candidat italien s’impose dans le Prix de Milan (Gr.3). Quoi de plus naturel ? Mais plus que sa victoire, ce sont le style et la marge mis en scène par Edgar Saba qui confortent son entrée dans ...

Lire la suite
...
Melody Cool assure la continuité "Allaire"

Le Prix de la Porte des Lilas est ce qu'on peut appeler une chasse gardée pour l'entraîneur Philippe Allaire. En l'espace de douze ans, le professionnel figure ainsi neuf fois au palmarès. Cette année, la victoire ...

Lire la suite
...
Have Seven, seul en scène et grande vitesse

Comme relevé dans notre présentation de cette épreuve, l'entraînement de Jean-Michel Bazire se déplace avec parcimonie sur l'hippodrome de Cabourg mais toujours à bon escient. Preuve en atteste le succès d'Have Seven (Prince d'Espace) dans le Grand ...

Lire la suite
...
Les Jeux Olympiques
enflamment Enghien-Soisy !

La température monte partout dans le pays à l'approche d'un événement planétaire à nul autre pareil. Les chaudrons s'allument un à un sur la route de la flamme olympique et le site choisi pour faire escale à une semaine de la ...

Lire la suite