... © F. Vernichon
Koldima d'Aut, lauréate à Alençon.
En bref - 02.10.2022

2 ans : deux succès supplémentaires pour l'Écurie Hunter Valley

Les 2 ans de l'Écurie Hunter Valley sont en forme et enchaînent les victoires. Après Kapitano de Source (Ready Cash) jeudi à Enghien, deux nouveaux poulains entraînés par Tomas Malmqvist se sont imposés ce dimanche. À Alençon, la débutante Koldima d'Aut (Bold Eagle), soeur utérine du semi-classique El Diablo d'Aut (Saxo de Vandel), s'est imposée dans un style très convaincant avec Adrien Lamy (auteur d'un coup de trois) après avoir contrôlé en tête et placé une accélération décisive à la sortie du tournant final. Deux cent cinquante kilomètres plus à l'Ouest, Kash Madrik (Ready Cash), dont la troisième mère a donné la classique Elitloppa et l'excellent hongre Bugsy Malone, a lui aussi ouvert son palmarès à Cordemais avec la complicité de Gérald Blandin alors qu'il venait d'être remarqué à Vincennes où il avait subi les aléas de course en pratiquant la course d'attente. Avec ces deux succès dominicaux, l'Écurie Hunter Valley totalise désormais sept victoires et cinq places chez les 2 ans en moins de vingt courses.
À Lyon-Parilly, Loïc Lerenard a placé ses deux inédites aux deux premières places en ouverture de la réunion, avec Karmina du Breucq (Love You), confiée à Julien Raffestin, et Kiss Me Dompierre (Very Nice Marceaux) qu'il drivait lui-même. Un succès complet pour l’entraîneur de La Guerche sur l'Aubois mais aussi pour les époux Bertrand (Élevage Griff) puisque la première citée défend la casaque de Valérie Bertrand et la seconde court sous les couleurs de l'Écurie Griff.
Enfin à Angoulême, Tristan Ouvrie n'a pas mis longtemps à étrenner son nouveau statut de professionnel. Pour l'entraînement de son patron, Jean-Michel Bazire, il s'en est en effet imposé au sulky de la débutante Kabaka de Guez (Eridan), qui appartient à la souche maternelle de la millionaire Quoumba de Guez (Urfist des Prés).

L'agenda de la semaine

Lundi 3 octobre : le premier Quinté+ de la semaine a pour cadre l’hippodrome d’Enghien où se déroulera aussi entre autres une course B au label européen pour 5 ans dans laquelle Benvenuto Par (Varenne) semble à même de confirmer son récent succès à Vincennes. Alors que Caen (réunion d’élevage), Castéra-Verduzan (cinq réclamers) et Segré sont aussi au programme de la journée, Le Croisé-Laroche propose une réunion en semi-nocturne avec une course B pour 5 ans comptant pour LeTROT Open des Régions Grand Nord.
Mardi 4 : seul, l’hippodrome de Vincennes est en activité avec une affiche dominée par les 2 ans. Chez les femelles, la très bien née Kanawa (Ready Cash) va tenter de préserver son invincibilité en trois courses face à une autre invaincue, Kaela Dream (Earl Simon), et à Kana de Beylev (Express Jet) qui a été devancée par la première nommée dernièrement. Chez les mâles, Knockonwood (Ready Cash), compagnon d’entraînement de Kanawa chez Philippe Allaire, est aussi au départ de sa troisième course après avoir remporté les deux premières dont la dernière devant Kamehameha (Uniclove) qu’il va retrouver. Kataki de Walis (Charly du Noyer) est lui aussi irréprochable depuis ses débuts.
Mercredi 5 : après la Fédération du Nord à La Capelle où Elie de Beaufour (Royal Dream) s’est imposé, c’est au tour de la Fédération Anjou-Maine de donner son Grand Prix à Laval cette année. Si le hongre entraîné par Jean-Michel Bazire fait partie de la liste des engagés, la déclaration de drive n’était pas faite dimanche à la mi-journée, contrairement à Hatchet Man (Goetmals Wood), Décoloration (Prince d'Espace) et autres Copsi (L'Océan d'Urfist) respectivement confiés à Anthony Barrier, Gabriele Gelormini et Dominik Copsi, pour n’en citer que quelques-uns. La seconde réunion Premium du jour se déroulera à Lyon-La Soie avec un programme de huit courses.
Jeudi 6 : après une courte pause de quelques semaines à la suite de son meeting estival, Cabourg reprend du service pour l’une des deux réunions du jour, l’autre ayant pour cadre l’hippodrome de Marseille-Borély en PMH. Les deux programmes comportent chacun une épreuve réservée à la plus jeune génération. À Laval, Osarus Trot organise sa vente mixte pour la deuxième année couplée à un salon professionnel qui ouvrira ses portes dès 9 heures avant le début de la session de vente à 13 heures.
Vendredi 7 : l’hippodrome de Hyères donnera le coup d’envoi d’une journée à trois réunions, avec Vincennes et Toulouse (en PMH). Sur la cendrée parisienne, It’s A Dollarmaker (Saxo de Vandel) pourrait mettre à profit un engagement sur mesure (à 650 € du plafond des gains) dans l’une des trois courses B de cette nocturne.

A voir aussi :
...
Vincennes au rythme quotidien :
l'hippodrome unique au monde

Depuis lundi 28 novembre, Vincennes est à l'affiche chaque jour. L'hippodrome parisien proposera 21 réunions quotidiennes jusqu'au dimanche 18 décembre. En décembre, ce sont 27 rendez-vous sur l'hippodrome du plateau de Gravelle qui seront proposés. Des données qui sont strictement ...

Lire la suite
...
Kracovia révèle
son vrai visage

Kracovia (Ready Cash) efface d'un coup d'un seul ses quatre premières disqualifications avec une première victoire probante dans un excellent chrono. Son entraîneur-driver était finalement plus étonné de courir que de gagner.

Lire la suite
...
Les couleurs de Léo Abrivard à l'honneur à Vincennes

Léo Abrivard avait eu la joie de remporter sa première victoire en tant qu'entraîneur le 16 janvier dernier à Vincennes avec Héroïne du Gite (Tabriz du Gîte). Un peu plus de dix mois plus tard, c'est ...

Lire la suite
...
Ikyta de la Vallée vole sans ses fers

Quelle fin de course tonitruante ! Encore très loin à l'amorce du tournant final, Ikyta de la Vallée (Niky) avait peu de chance de triompher. Et pourtant, la protégée de Matthieu Abrivard l'a fait. Déferrée des ...

Lire la suite