...
En bref - 06.10.2022

Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de quatre-vingt-dix secondes, le compteur atteint les 200.000$ avant d'atteindre les sommets. Résultat, une soirée historique qui débouche sur un chiffre d'affaires jamais atteint : 23.067.000$ (23.325.000€) ! Immersion au coeur d'une vacation à part en vidéo (cliquez ci-dessus).

Epoch, un top price à 725.000$ !

Belle pouliche bai foncé au modèle compact sans être pour autant spectaculaire, Epoch (Chapter Seven) a donc fait le spectacle en faisant affiche 725.000$ aux termes d'environ 4 minutes d'enchères. Son père très recherché y est bien sûr pour quelque chose : il est notamment cette année le père du lauréat de l'Hambletonian (la référence absolue aux États-Unis) 2022 Cool Papa Bell. Mais sa lignée maternelle a fait la différence : sa soeur Venerable (Walner) fut élue en 2021, pouliche de 2 ans de l'année (pour ne citer qu'elle). La pouliche a été acquise par Diamond Creek Farm, le haras éleveur du champion galopeur Onesto, vainqueur du Grand Prix de Paris 2022 à ParisLongchamp (voir notre édition de vendredi) et qu'on aura le plaisir de vous faire découvrir dans un prochain reportage vidéo.

©ProvinceCourses

Les connexions "françaises"

Les références françaises n'étaient pas légion dans cette première soirée élite des ventes de Lexington. On soulignera les 140.000$ réalisés par le seul produit de Face Time Bourbon inscrit au catalogue, un élégant poulain. Petit-fils de Rangone et produit de Tactical Landing, Unico a été acquis 150.000$ alors que For July (Greenshoe), frère de Cuatro de Julio, protégé de Marie Ortolan, a atteint 325.000$. La Française, particulièrement émue après cette vente, nous a expliqué : "Je suis particulièrement heureuse que ce poulain aille chez Lucas Wallin, un professionnel pour qui j'ai une grande affection et dont je connais la qualité de travail. C'est capital à mes yeux."
Enfin, le petit-fils de la lauréate de Prix d'Amérique Moni Maker, dénommé Call Option (Greenshoe), a fait le double du prix moyen d'un poulain : 385.000$.

Les chiffres-clés d'une vacation historique

Chiffre d'affaires : 23.067.000$ (trotteurs + ambleurs)
Vendus (trotteurs) : 17.100.000$
Moyenne (trotteurs) : 192.843$
Moyenne pouliches (trotteurs) : 201.854$
Moyenne poulains (trotteurs) : 183.833$
7 enchères à plus 500.000$
Top étalon : Greenshoe - 4.132.000$ pour 19 produits
Top acheteur : Marcus Melander - 1.910.000$ (8 achats)
Des résultats historiques qui dépassent tous les espoirs même si les organisateurs comptaient sur un catalogue riche et "incroyablement profond" pour reprendre les termes de David Reed de Preferred Equine. Et Tom Grossman (Blue Chip Farm) d'analyser : "Je pense que l'économie du cheval s'est tranquillement diversifiée. Notre dépendance à l'égard de nos 10 principaux acheteurs est beaucoup plus faible, à mon avis, qu'elle ne l'a jamais été. Le prochain groupe de 40, 50, 60, 70 personnes qui peut et veut signer et qui signeront 100 000 $ pour un standardbred et 250 000 $ pour un pur-sang est beaucoup plus plus profond qu'il ne l'a jamais été."

A voir aussi :
...
L'agenda de la semaine : cap sur l'Atlantique

Les esprits seront focalisés cette semaine sur la belle réunion de samedi prochain avec le Prix de l'Atlantique (Gr.1) mais aussi le Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2). En attendant voici le programme de lundi à vendredi. ● Lundi 15 avril : Après ...

Lire la suite
...
27 engagés dans le Prix de l'Atlantique

Respectivement 2ème, 3ème et 4ème du Prix de l'Atlantique 2023 (voir notre photo) derrière Étonnant, GO ON BOY (Password), HOHNECK (Royal Dream) et HORSY DREAM (Scipion du Goutier) font partie des 27 engagés pour l'édition 2024 programmée samedi prochain à ...

Lire la suite
...
Tracking : ça tournerait au "fiasco" ?

Nos confrères de Jour de Galop en ont fait leur une jeudi soir : le dossier du Tracking en France entre dans une spirale négative. "Pourquoi le tracking est un fiasco en France" pouvait-on ainsi lire dans le quotidien ...

Lire la suite
...
Une journée semi-classique
sous le signe des équipes

Disputée dans des conditions estivales, la réunion de ce samedi à Vincennes a tenu toutes ses promesses. Avec des courses de haut niveau, de jolis matchs, des rebondissements et une tendance : des succès en équipe.

Lire la suite