... © Aprh
Actualité - 07.10.2022

Jelyson : une valeur "d'Essai" à l'épreuve

Epreuve vedette de ce week-end en France, le Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1, 2.450 mètres), historique classique caennais, est inscrit au programme de la réunion de samedi sur l’hippodrome de la Prairie. Cette nouvelle situation dans le calendrier rebat quelque peu les cartes, tant et si bien que cela va être au tour des tenants de la ligne du Prix d’Essai (Gr.1), disputé en juin, à Vincennes, de confirmer à Caen, et non l’inverse. On pense, au premier chef, à Jelyson, le lauréat du Groupe 1 parisien, qui vient d’ailleurs de prouver sa forme.

Jelyson (Timoko) reste, en effet, sur un facile succès dans le semi-classique Prix de Basly (Groupe 2), sur les 2.700 mètres de la grande piste de Vincennes, et Alexandre Pillon, son mentor, se montre, avant le coup, plutôt confiant : "Mon cheval aborde cette épreuve au meilleur de sa condition physique. Il est bien rentré, après sa récente victoire, et son dernier travail me laisse à penser qu’il a parfaitement récupéré. Je ne vous cache pas que nos ambitions sont assez grandes. Yoann Lebourgeois avait émis des regrets, lors de sa sortie du printemps à Caen (N.D.L.R. : s’étant soldée par une disqualification dans le Groupe 2 Prix Pierre Gamare). Le poulain a évolué depuis lors et son jockey le connaît bien, maintenant. Je ne sous-estime surtout pas l’opposition, mais je pense que Jelyson a sa place sur le podium."


Gare aux "Allaire" !
Le plus riche du lot est le "Allaire" Joyner Sport (Dollar Macker), qui donna, précisément, une bonne réplique à Jelyson dans le Prix d’Essai, s’inclinant après lutte, alors qu’il débutait dans la spécialité, et qui a recouru, par la suite, à l’attelage, où il demeure sur une place de sixième dans le Critérium des 3 Ans (Groupe 1). Il est accompagné dans sa tâche par son camarade d’écurie, J’Aime Le Foot (Boccador de Simm), qui est tombé sur un os, dernièrement, en Jack Tonic, dans le Prix Timocharis (Groupe 3), mais qui avait enchaîné les succès au long des six premiers mois de l’année. J’Aime Le Foot fait ses premiers pas, en l’espèce, dans la discipline du trot monté et est confronté, ce faisant, à un vrai challenge. Philippe Allaire, son mentor, règne cependant en maître sur le Saint-Léger (N.D.L.R. : voir notre encadré) et peut-être va-t-il se l’octroyer, cette fois, avec un débutant, ce qui ne lui est encore jamais arrivé.


© ScoopDyga
Joyner Sport échoue de peu contre Jelyson dans le Prix d'Essai en juin dernier
PARTANTS CAEN - Samedi 08 Octobre
6 SAINT LEGER DES TROTTEURS - (17H00)
Premium - Monté - (1) - 150 000 € - 2 450m
1. JACK BARROWA. Barrier
2. JEUNE DEMOISELLED. Bonne
3. JOCDORJ. L. Cl. Dersoir
4. JESSY DE BANVILLEF. Desmigneux
5. JOYEUX LEOB. Rochard
6. JEANNETTE PRIORYE. le Beller
7. JIPSY DU NOYERG. Martin
8. JAB DE MYECh. Corbineau
9. JUDY BLUE EYESP. Ph. Ploquin
10. JALISCO FLIGNYE. Raffin
11. JUNONM. Herleiksplass
12. J'AIME LE FOOTD. Thomain
13. JORGOS DE GUEZA. Collette
14. JUBILE PRIORA. Desmarres
15. JELYSONY. Lebourgeois
16. JOYNER SPORTA. Abrivard

Le roi Allaire

Avec neuf victoires à son palmarès, Philippe Allaire est l’entraîneur le plus titré de l’ère moderne du Saint-Léger, du succès de Fine Perle, en 1996, à celui d’Ici C’est Paris, en 2021, en passant par ceux de Gai Brillant, en 1997, d’Holly du Locton, en 1998, d’Ivoire de Grammont, en 1999, de Jardy, en 2000, d’Up Market, en 2011, de Bird Parker, en 2014, et de Dhikti Védaquais, en 2016. Il est donc en lice pour un dixième sacre cette année et est doublement représenté pour cela. Voilà qui ajoute à la dimension sportive de la présente édition de la course.

La dernière ligne offerte par le Prix de Basly
Dauphines de Jelyson dans le Prix de Basly (Gr.2), Jessy de Banville (Boccador de Simm) et Judy Blue Eyes (Django Riff) le retrouvent ce samedi, sans, forcément, une grande chance de revanche, mais la première d’entre elles connaît bien le parcours du jour, y ayant toujours bien couru et s’y étant même imposée, ce qui lui confère un indéniable atout.

Les arguments de Junon
En prolongement de Jelyson et Joyner Sport, la ligne du Prix d’Essai se complète de Jorgos de Guez (Briac Dark) et de Junon (Bold Eagle), respectivement troisième et cinquième ce jour-là, sans vraiment confirmer ensuite. À propos de Junon, son entraîneur, William Bigeon, argumente : "La pouliche est vraiment très bien actuellement. Nous l’avions travaillée plus durement, en vue de sa dernière sortie sous la selle, où elle s’est vite montrée fautive, malheureusement. Elle n’a pas une bonne bouche, ce qui explique, peut-être, sa faute. Récemment, elle a plutôt bien tenu sa partie, attelée, sur l’herbe de Craon. La piste était exigeante, nous rendions cinquante mètres et elle a plutôt bien fini. Samedi, la distance s’apparente à un long sprint, jamais simple à négocier. Junon va apprécier le profil de Caen, avec son tracé corde à droite. C’est ce qui nous incite à la présenter. Jelyson s’annonce difficile à devancer, mais nous espérons accrocher une bonne place."

Jalisco Fligny : la valeur montante
La valeur montante, au départ de la course, est, incontestablement, le représentant de l’entraînement Leblanc, Jalisco Fligny (Brillantissime), invaincu en trois sorties dans la discipline, depuis le mois de juin, et ayant devancé Jelyson, fin août, dans le Groupe 3 Prix Phact (2.175 mètres). À la différence de celui-ci, vainqueur, on l’a vu, du Prix de Basly, en septembre, Jalisco Fligny n’a pas été revu depuis son succès de l’été : "Il a repris de la fraîcheur, à la campagne, précise Kévin Leblanc. Il est revenu à Grosbois depuis le début de la semaine. Il a déjà prouvé son aptitude aux pistes à main droite, au commencement de sa carrière. Il a découvert le trot monté cet été et ne cesse de grimper les marches. Dans le Groupe 3, Eric Raffin l’avait placé aux avant-postes et il s’était un peu usé sur le mors. Il est plus à son aise en étant préservé. De la sorte, il n’aura pas de problème avec la distance. Certes, il était déjà à un bon niveau de forme lors de sa dernière course, alors que ses concurrents l’étaient peut-être moins. En résumé, les données ne seront pas les mêmes samedi."

Pour vider la querelle des anciens et des modernes
Au total, ils seront seize au départ, le lot se complétant de neuf autres concurrents, du moins expérimenté d’entre eux, Jack Barrow (Uhlan du Val), présenté, inédit sous la selle, mais fort de trois victoires, en sept sorties au sulky, au plus chevronné, Jubilé Prior (Prince de Montfort), gagnant du Groupe 2 monté Prix Gai Brillant, au printemps, mais nettement moins en verve depuis. Ce Saint-Léger des Trotteurs nouvelle formule est à l’image de cette confrontation des contraires et s’apprête à vider, d’une certaine manière, la querelle des anciens et des modernes de la spécialité.


Junon (casaque rouge, toque verte), 5e du Prix d'Essai en juin

© ScoopDyga
Jalisco Fligny domine assez nettement Jelyson le 27 août dans le Prix Phact
En marge du Saint-Léger

Furious Wind, le souffle de l’Automne

A l’attelage, en marge du Saint-Léger des Trotteurs, le Prix d’Automne (2.450 mètres), labellisé C et dédié aux chevaux de 6 à 9 ans, n’ayant pas gagné 400.000 euros, avec recul de vingt-cinq mètres à 200.000 euros, est l’autre épreuve retenant particulièrement l’attention proposée au cours de la réunion de samedi, à Caen. Comme dans le Saint-Léger, ils seront seize à s’élancer sous les ordres du starter, soit le plein de partants.

Confiance de mise avec Furious Wind et Falco des Rochers

S’élançant tous les deux au premier échelon et restant sur une victoire, Furious Wind (Kepler) et Falco des Rochers (Quéroan de Jay) ont de quoi inspirer confiance dans cette épreuve servant de support au Quinté +. Aussi efficace attelé que monté, Furious Wind demeure sur un succès dans cette dernière discipline, sur l’hippodrome de Vincennes, et s’annonce spécialement redoutable, son entraîneur, Charley Mottier, l’ayant d’ailleurs déclaré partant avec un émoji vert ; or, il s’agit du seul concurrent dans ce cas… Quant à Falco des Rochers, il vient de s’imposer dans le Grand Prix de Châteaubriant et il connaît toujours une bonne réussite à Caen.

Falco du Douet et Flash de Vély, en challengers

Falco du Douet (Akim du Cap Vert), en forme et régulier, et Flash de Vély (Un Mec d’Héripré), confié, pour la première fois, à Eric Raffin, sont, a priori, les autres chances prépondérantes parmi les candidats du premier poteau. Au second échelon, sachant qu’il n’est jamais aisé de rendre vingt-cinq mètres sur l’hippodrome de la Prairie, il semble qu’il faille accorder le plus de crédit à Grand Art (Prodigious), un placé de Groupe 1, tout de même, en Italie, et à Eliot d’Ambri (Ti Punch River), déferré des quatre pieds, après une rentrée.


© ScoopDyga
Furious Wind, à droite, lors d'une prestation à Vincennes
PARTANTS CAEN - Samedi 08 Octobre
3 PX D'AUTOMNE - (15H15)
Premium - Att. - (C) - 38 000 € - 2 450m
1. FAR WEST DU RIBC. Hallais-dersoir
2. FLASH DE VELYE. Raffin
3. FURIOUS WINDA. Abrivard
4. GAMIN JABAD. Bonne
5. GO FOR THE GOLDG. J. Gautier
6. FALCO DES ROCHERSA. Lenoir
7. FALCO DU DOUETG. Gelormini
8. ETOILE ROUGEA. Barrier
9. FORUM MESLOISB. Rochard
10. ELIOT D'AMBRIP. Ph. Ploquin
11. GOELAND D'HAUFORF. Boudet
12. DESPERADOC. Frecelle
13. GRAND ARTF. Nivard
14. GALA TEJYTh. Chalon
15. DIGNE ET DROITP. A. Rynwalt-boulard
16. FIRELLOC. Chenu

Ceux qu'il faut regarder

Firello (Goetmals Wood) et Goéland d’Haufor (Voltigeur de Myrt) effectueront leur réapparition, ferrés, et auront sûrement besoin de cette course, à l’instar de Gamin Jaba (Késaco Phédo), au premier échelon. Après deux remises en jambes effacées, Gala Téjy (Atlas de Joudes), dont la classe ne se dément pas, va, de son côté, peut-être montrer du mieux.

A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite
...
Kipling Iron
est aussi performant au monté

Après deux premières victoires à l'attelé en province, Kipling Iron conserve son invincibilité ce samedi en débutant au monté pour ses premiers pas à Vincennes. Son entraîneur Tony Le Beller ne cache pas des ambitions de niveau Groupe ...

Lire la suite
...
Karma Quick élu "pépite du mois"

Il réalise un début de carrière sans fausse note et est même invaincu à Vincennes en deux tentatives à Vincennes où il a enchaîné deux succès en janvier. Cette carte visite a permis à Karma Quick (Unique ...

Lire la suite
...
Exposition médiatique et note
parfaite pour Granvillaise Bleue

Les Cornulier Races entrent dans une nouvelle ère. Après le sommet du Prix de Cornulier, voilà l'heure de la revanche dans le Prix de l’Île-de-France. En l'absence de la reine de la grande épreuve, Flamme du Goutier, les ...

Lire la suite