... ©ProvinceCourses
Actualité - 05.10.2022

Rencontre avec les Takter père et fille

À eux deux, ils pèsent sept titres d'entraîneur de l'année aux États-Unis. Jimmy Takter (l'homme de Moni Maker) et sa fille Nancy sont des incontournables au pays de l'oncle Sam. En pleine semaine cruciale pour le trot au Kentucky où les ventes battent leur plein et que le rendez-vous de dimanche prochain, jour de Kentucky Futurity, est dans toutes les têtes, les Takter père et fille ont donné de leur temps pour échanger avec une délégation française. Morceaux choisis.

L'écurie de Nancy Takter - des références très différentes
"J'entraîne 50 chevaux et mon staff est composé de vingt personnes. Mon tarif est de 100$/jour (environ 100€). J'ai 60% de trotteurs et 40% d'ambleurs, uniquement des Américains. Nous avons une base dans le New Jersey mais nous sommes amenés à nous déplacer en permanence."

Les jeunes chevaux standardbred
Nancy Takter : "Les chevaux achetés aujourd'hui aux ventes vont commencer à faire des longues rênes d'ici deux jours et ils vont jogguer d'ici la fin de semaine ! Et on ne les arrêtera presque pas d'ici leurs débuts, en juin prochain."

Pourquoi les Suédois réussissent si bien aux États-Unis ?
Nancy Takter : "Tout d'abord car nous avons l'avantage de la langue, les Suédois parlant Anglais. Ensuite, nous avons cette dimension hommes et femmes de chevaux et particulièrement travailleurs."

La situation actuelle des courses américaines
Jimmy Takter : "Les allocations n'ont jamais été aussi élevées aux États-Unis qu'en ce moment. Il y a énormément de circuits rémunérateurs dans chaque état. Ici, LA course qui fait rêver, c'est l'Hambletonian. Ceux qui viennent acheter ici à Lexington ne voient que par cette course tout en faisant aussi les comptes en fonction du potentiel retour sur investissement que peut représenter un yearling. Et il peut être élevé".

Les grands enjeux de demain
Jimmy et Nancy d'une même voix : "Le plus grand problème du moment est le recrutement du personnel, un très grand problème pour l'avenir et même pour le présent d'autant qu'il n'existe pas d'école des courses dans notre pays, ni de courses de poneys. Et le principe des circuits impliquant des départs de chez soi pendant de longues périodes est quelque chose de plus en plus difficile à supporter pour de nombreuses personnes, à juste titre. Pour nous aussi."

Et les nouveaux propriétaires ?
Jimmy Takter : "C'est très particulier car si on a la chance d'évoluer dans un pays à grande dimension, on se retrouve aussi face à des réglementations différentes dans chaque état. Par exemple, dans certains d'entre eux il faut déposer ses empreintes digitales pour être confirmé."
Nancy Takter : "L'avenir est sans doute dans la multi-propriété avec la possibilité d'avoir une petite part d'un cheval. Cela fait plus de travail pour nous les entraîneurs mais c'est une piste importante."

Quid du bien-être animal ?
Nancy Takter : "Le sujet est présent et surtout sous la forme des associations de retraite des chevaux de courses. Elles sont très présentes et le travail est commun avec les galopeurs. On va de l'avant et le travail est bien fait. Si on veut conquérir de nouveaux propriétaires pour l'avenir, c'est un sujet important effectivement."

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

À eux deux, ils pèsent sept titres d'entraîneur de l'année aux États-Unis. Jimmy Takter (l'homme de Moni Maker) et sa fille Nancy sont des incontournables au pays de l'oncle Sam. En pleine semaine cruciale pour le trot au ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite