... (©APRH)
Résultat de course - 08.10.2022

Flash de Vély, sans ses fers et avec son bonnet

Il est mieux en étant caché, ce qui fait qu'il a souvent été malheureux.
Sébastien Ernault

C'est l'une des courses pour 6 ans et au-dessus les plus prisées de l'arrière-saison sur l'hippodrome de La Prairie. Comme attendu, le Prix d'Automne a été très largement dominé par les chevaux du premier échelon qui occupent les cinq premières places. Parmi ceux-ci, le plus fort a été Flash de Vély qui n'avait plus gagné depuis le printemps.

Une demi-heure après avoir mené au succès Jet des Baux (Magnificent Rodney) qu'il découvrait, Éric Raffin en fait de même avec Flash de Vély (Un Mec d'Héripré) sous les yeux de son entraîneur, Sébastien Ernault, sous le coup d'une mise à pied de quatre jours, et de son éleveur-propriétaire Philippe Dequeker, basé dans l'Oise, qui a acheté aux ventes la mère, Vély du Goutier (Goetmals Wood), sortant de l'entraînement non qualifiée, pour 6 000 €. "J'ai eu un peu peur quand je l'ai vu à deux le nez au vent, confie le professionnel manchois dans les tribunes, mais Éric (Raffin) n'a pas bougé. Il est mieux en étant archi-caché, ce qui fait qu'il a souvent été malheureux. Il méritait sa victoire." Ne voulant pas rester enfermé sur un cinquième rang, en dedans, quand Furious Wind (Kepler) s'est rabattu en tête en face d'autant que le rythme n'était pas élevé, Éric Raffin ne s'est pas trouvé plus mal à emmener le wagon de deux.
S'il n'était pas préservé, Flash de Vély, dont les grandes allures font qu'il est meilleur sur les pistes plates, avait pour lui d'être déferré des quatre pieds, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le printemps 2021. Or, il a remporté plus de la moitié de ses victoires dans cette configuration. Par ailleurs, il avait un bonnet fermé dont son entraîneur ne peut pas le munir à chaque fois au risque de le voir trop tirer.

D'où vient-il ?

Ce fils d'Un Mec d'Héripré est le meilleur des 6 rejetons en âge de courir de Vély du Goutier (non qualifiée), laquelle a une soeur utérine qui se nomme Thalie du Goutier (deux victoires), elle-même mère de Ghalie du Goutier (175 250 € - 9 victoires dont 6 à Vincennes) mais aussi d'Ilya du Goutier (38 750 € - 5 vic.).

3e | PRIX D'AUTOMNE
Att - 2450 m - Course C - 38 000 €
FLASH DE VELY 1'14"
Un Mec d'Heripre x Vely du Goutier (Goetmals Wood)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : S. Ernault
Propriétaire : Ph. Dequeker - Eleveur : Ph. Dequeker
2e Furious Wind 1'14"2 Kepler x Risa
3e Falco des Rochers 1'14"2 Queroan de Jay x Ines d'Avignere
4e : Falco du Douet - 5e : Far West du Rib - 6e : Gala Tejy - 7e : Eliot d'Ambri
A voir aussi :
...
Décès de Serge Demeautis, président de Carentan

Président de la société des courses de Carentan, Serge Demeautis est décédé ce vendredi matin. Très investi dans son rôle de président d'hippodrome, cet homme passionné avait su fédérer autour de ...

Lire la suite
...
Un dimanche de plaisirs à Vincennes qui réunit courses et foot

La réunion de la Finale du Grand National du Trot ParisTurf s'adapte. La Coupe du Monde football verra en effet l'équipe de France jouer son match de huitième de finale contre la Pologne à 16 heures. La dernière é...

Lire la suite
...
Konfinee malgré un déroulement de course contre-nature

Dans l'épreuve d'ouverture de la réunion de Chartres, ce vendredi, réservée aux 2 ans, Konfinée (Bilibili) a ouvert son palmarès au gré d'une épreuve tactique. Installée immédiatement en tête par Alexandre Abrivard, ...

Lire la suite
...
Alexandre Lanoë : "une réforme
pour plus de modernité"

C’est le fruit d’un travail de plus de dix-huit mois lancé en février 2021. La réforme des statuts et du code électoral de LeTROT s’est finalisée par l’adoption de nouveaux textes lors d’un ...

Lire la suite