... (© APRH & ScoopDyga)
Actualité - 10.10.2022

Éric Raffin prend ses distances et Anthony Barrier de la confiance

Dominé sportivement par le Saint-Léger des Trotteurs où la suprématie de Philippe Allaire a connu un nouveau chapitre, le week-end au trot s’est achevé sur une domination d’un duo de pilotes, les seuls, toutes catégories, à afficher un bilan de cinq victoires, composé d’Éric Raffin et Anthony Barrier. Le premier est sur une dynamique qui lui permet de creuser l’écart sur Alexandre Abrivard au classement du Sulky d’Or tout en comblant son retard sur son cadet au classement du Combiné. Le second a emmagasiné un maximum de confiance avant de s’envoler dans les prochaines heures pour les États-Unis où l’attend un grand défi. Avec le debrief du lundi, vous serez sûr de tout savoir du week-end au trot.

Le Sulky d'Or est une course de longue haleine. Ce ne sont ni Éric Raffin, qui se plie à l'exercice depuis quatre ans maintenant, ni Alexandre Abrivard, qui a été en tête jusqu'à la fin du mois d'août, qui diront le contraire. À moins de 90 jours de la fin de l'année, le triple tenant du titre a d'abord réussi à inverser la tendance au cours de la première quinzaine du mois de septembre et, depuis, il prend petit à petit ses distances. Depuis le 1er septembre, il a ainsi remporté 30 courses à l'attelé contre 14 à Alexandre Abrivard. Au cours du week-end, ses cinq succès ont ainsi tous été obtenus dans la spécialité, entre Caen, Laval et Challans. Tant et si bien que son avance au soir de dimanche était de 21 victoires (207 vs 186).

Les premières victoires du week-end :
■ Fabrice Loncol (propriétaire) avec Idole de Beylev (Twist des Caillons) à Durtal dimanche
■ Margaux Brossard (propriétaire) avec Domino Blond (Seigneur Aimef) à Agen dimanche

De fait, l'écart entre les deux pilotes s'est réduit au classement du Combiné où Alexandre Abrivard compte quand même encore une avance de 12 succès.
Si Éric Raffin a réalisé un doublé dimanche sur l'hippodrome de Challans, qui porte dorénavant son nom, il a été supplanté en Vendée par Anthony Barrier, auteur d'un coup de trois après avoir été l'auteur d'un doublé la veille à Laval. De quoi faire le plein de confiance, si besoin était, avant de rejoindre Etonnant (Timoko) de l'autre côté de l'Atlantique pour conquérir l'International Trot (lire ici notre édition d'hier).
Parmi les pilotes ayant gagné deux courses et plus durant le week-end, soulignons la performance de Laurent Gout dont les deux drives ont été couronnées de succès à Biguglia avec des chevaux de son entraînement.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 3 victoires)
Pilote - courses - vict. (%) - places – gains
1. Éric Raffin - 17 c. – 5 vict. (29) - 2 pl. – 76 850 €
2. Anthony Barrier - 15 c. - 5 vict. (33) - 2 pl. – 71 770 €
3. Franck Nivard - 14 c. - 4 vict. (29) - 2 pl. – 41 690 €
4. Mathieu Mottier - 8 c. - 3 vict. (38) - 1 pl. – 35 200 €

Alors que Louis Beileard a remporté sa 50ème victoire samedi à Maure-de-Bretagne avec Joyau du Trésor (Ecu Pierji) pour l'écurie familiale et passe donc professionnel, Christophe Chalon a, lui, remporté sa 700ème victoire comme pilote dimanche à Nuillé-sur-Vicoin au sulky de son pensionnaire Jenny Jo (Carat Williams).

Propriétaires : Hawas aux gains, Dreux et Marmion aux victoires

Évidemment, la victoire de J'Aime le Foot (Boccador de Simm) dans le Saint-Léger des Trotteurs place son éleveur-propriétaire, Patrick Hawas, le fils d'Ali Hawas, lui-même trois fois au palmarès du Groupe 1 caennais, sur la première marche du podium par les gains devant François Pourrier, propriétaire de Jessy de Banville (Boccador de Simm), la dauphine du précédent à La Prairie, dont c'était le premier partant dans un Groupe 1. En termes de victoires, la palme est partagée par les casaques d'Yves Dreux et de l'Écurie Jean-Paul Marmion, avec 3 victoires.

Entraîneurs : un duo à 3 victoires

Numéros un du week-end en termes de victoires chez les propriétaires, Yves Dreux et Jean-Paul Marmion le sont aussi dans la catégorie des entraîneurs, avec là aussi 3 succès chacun. Le professionnel mayennais a d'ailleurs fait appel à Éric Raffin et à Anthony Barrier pour ses deux gagnants à Challans, alors que son collègue angevin a gagné les trois courses avec des 3 ans qui ont tous été étoilés aux qualifications par Province Courses parmi lesquels la prometteuse Julia Bella (Coktail Jet) qui faisait ses débuts. Par les gains, Philippe Allaire est bien sûr en tête par le biais de son 10ème succès dans le Saint-Léger des Trotteurs avec J'Aime le Foot. Dans ces résultats du week-end, on soulignera encore le 100 % de Jean-Philippe Monclin avec ses deux partants.

11 comme le nombre de victoires de First des Bordes (Jasmin de Flore) depuis le début de l'année. Le cheval de Daniel Doré a remporté son 11ème succès samedi à Caen et est à ce jour celui qui a gagné le plus de courses en France en 2022.

Étalons : de "Boccador" à "Up"

Chez les étalons, Boccador de Simm, dont le père, Rieussec, figure aussi dans le top 10 du week-end, confirme qu'il est bien l'étalon de tête chez les 3 ans. Père de Just A Gigolo, auteur du rare triplé de Groupe 1 Critérium des Jeunes-Prix Albert Viel-Critérium des 3 Ans, il place deux de ses produits aux deux premières places du Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1) avec J'Aime le Foot et Jessy de Banville. Il domine le classement des étalons du week-end par les gains avec près de 120 000 €, alors qu'Up And Quick occupe la première place de celui par les victoires (4).
TOP 10 des étalons du week-end en nbre de vict. et gains
Rang – Etalons - nbre de gagnants / nbre pl. / gains cumulés
1. Up and Quick - 4 / 3 / 27 485 €
2. Boccador de Simm - 3 / 1 / 119 970 €
3. Magnificent Rodney - 3 / 4 / 51 840 €
4. Niky - 3 / 3 / 39 640 €
5. Coktail Jet - 3 / 3 / 38 150 €
6. Uniclove - 3 / 1 / 34 090 €
7. Rieussec - 3 / 3 / 28 145 €
8. Neutron du Cébé - 3 / 0 / 14 000 €
9. Un Mec d’Héripré - 2 / 3 / 35 820 €
10. Bolero Love - 2 / 4 / 30 660 €

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

Le Sulky d'Or est une course de longue haleine. Ce ne sont ni Éric Raffin, qui se plie à l'exercice depuis quatre ans maintenant, ni Alexandre Abrivard, qui a été en tête jusqu'à la fin du mois d'août, qui ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite