...
Actualité - 11.10.2022

J’Aime Le Foot : entre continuation et filiation

Le succès de J’Aime Le Foot 1’13’’ m. dans le Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1, 2.450 mètres) résulte comme d’une filiation, tant au sein de la famille Hawas, qui a partie liée avec cette épreuve, qu’à l’aune de Philippe Allaire, recordman de victoires dans la course. Sans compter que la grand-mère du poulain, Princess Foot, fut une championne précoce sous la selle, pour les Hawas, lauréate du Prix de Vincennes (Groupe 1), tout en ayant de significatives performances à l’attelage.

En termes d’entraînement, Philippe Allaire est l’artisan de la victoire de J’Aime Le Foot (Boccador de Simm) dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) nouvelle formule, qui s’est couru à Caen, samedi. C’est, pour lui, un dixième titre dans cette compétition historique, après ceux glanés, tour à tour, avec Fine Perle, en 1996, Gai Brillant, en 1997, Holly du Locton, en 1998, Ivoire de Grammont, en 1999, Jardy, en 2000 – soit cinq distinctions consécutives –, Up Market, en 2011, Bird Parker, en 2014, Dhikti Védaquais, en 2016, et Ici C’est Paris, en 2021. Mais c’est aussi une première, en ce sens que J’Aime Le Foot est le premier sujet inédit dans la discipline avec lequel il obtient le succès dans cette compétition.


Le chrono affiché par J'Aime Le Foot samedi – 1’13’’2 – constitue, en outre, le nouveau record de la course, au détriment, à peu de chose près, du temps d’Ici C’est Paris en 2021, à savoir 1’13’’3. Il reste que celui-ci a été enregistré en mai, tandis que celui-là date d’octobre. Autrement dit, un écart de cinq mois qui pèse dans la balance et relativise ce meilleur temps.

Hawas-Allaire : un tandem a posteriori

En matière d’élevage, ce sont Patrick et Frédéric Hawas, qui sont à l’honneur, le premier en tant qu’éleveur de J’Aime Le Foot et de la mère de celui-ci, Elégante de Foot, le second œuvrant dans le même rôle avec Princess Foot, la grand-mère. Les auspices sont ceux de leur père et grand-père, bien sûr, à savoir l’excellent professionnel que fut Ali Hawas, maître ès-jeunes chevaux, hier, comme l’est Philippe Allaire, aujourd’hui. En son temps, le Saint-Léger des Trotteurs fut d’ailleurs aussi, un peu, une chasse gardée pour Ali Hawas, qui s’y imposa trois fois dans les années 1980, avec Mabrouka (1981), Quinze Janvier (1985) et Speed Clayettois (1987). D’une certaine manière, Philippe Allaire a pris le relais, tout en y démultipliant les réussites.

Le même croisement que Just A Gigolo

Le croisement dont provient J’Aime Le Foot, s’il a été conçu par Patrick Hawas, n’en a pas moins, si l’on nous autorise l’expression, des dehors Allaire, sachant que le cheval est par Boccador de Simm 1’12’’ et une fille de Ready Cash 1’10’’. Du Allaire dans le texte et, soit dit au passage, le même croisement que celui ayant donné le champion attelé Just A Gigolo 1’12’’ (Critérium des 3 Ans, Prix Albert Viel, Critérium des Jeunes). J’Aime Le Foot est le premier produit de sa mère, Elégante de Foot, avant Kheireddine, une fille d’Express Jet qui s’est qualifiée en 1’18’’6, cet été, à Caen, sous la bannière de l’Ecurie Hunter Valley et l’entraînement de Nicolas Delaroche, et Lady Loves Foot, une pouliche yearling par Tsar de Tonnerre.
Elégante de Foot ne s’est pas qualifiée, ni n’a couru. Elle est l’un des huit produits de Princess Foot 1’12’’ dont les meilleurs ont été Célèbre de Foot 1’13’’ (Giant Cat), hongre aux sept victoires et aux 200.000 euros de gains, et Beauty Princess 1’13’’ (Ludo de Castelle), gagnante de douze courses et de 150.000 euros. Cette dernière fut tout de même jugée digne de prendre part au Prix de Normandie (Groupe 1), alors qu’elle restait sur dix victoires, en douze sorties, dans les deux spécialités. Malheureusement, elle y fut disqualifiée et on ne la revit plus en compétition. Poulinière, elle a une pouliche de 2 ans par Niky, baptisée Kalina Princess, qui s’est qualifiée, en 1’19’’6, à Caen, au mois de juillet, sous la houlette de Mathieu Mottier, déjà partenaire de sa mère. Elle a eu ensuite un mâle de Love You, L’Angélus, et une femelle de Bilibili, Millésima.


J'Aime Le Foot, le même croisement que Just A Gigolo

© Aprh
Boccador, on adore !
Boccador de Simm était l’étalon le plus représenté au départ du Saint-Léger des Trotteurs, avec trois produits en lice. Or, deux d’entre eux ont pris les deux premières places, le succès de J’Aime Le Foot étant complété par la deuxième place de Jessy de Banville. La production de ce fils de Rieussec 1’12’’ (Goetmals Wood) et d’une jument d’une grande souche Viel – celle des "Charmeur" et des "Charmeuse" – ne cesse de s’étoffer. Outre le jeune trio classique constitué de Just A Gigolo, J’Aime Le Foot et Jessy de Banville 1’13’’ m., on pointe les Hytte du Terroir 1’11’’ m., Inouï Danica 1’12’’ m., Gump du Poncelet 1’12’’, Gai Printemps 1’11’’, Gégé de Fromentel 1’14’’ m. et autres Jocdor 1’14’’ m.. Rappelons que, sous la coupe de Philippe Allaire, Boccador de Simm vainquit à six reprises, en huit sorties, à 2 et 3 ans, principalement dans le Prix Albert Viel (Groupe 1), avant de voir sa carrière de compétiteur abrégée par des ennuis de santé. Le haras lui a offert une seconde chance, qu’il n’a pas manqué de saisir.

Où l’on reparle de Princess Foot et des Hawas

Princess Foot, pour revenir à elle, s’imposa donc dans le Prix de Vincennes (Groupe 1), préparée par Patrick Hawas et montée par Thibault Viet. C’était durant le meeting d’hiver 2006-2007, au cours duquel elle s’adjugea également les semi-classiques Prix Raoul Ballière (Groupe 2) et de Pardieu (Groupe 2), en prélude à une place de troisième dans le Prix des Centaures (Groupe 1). Après quoi, elle se montra moins tranchante et fut surtout revue à l’attelage, une discipline dans laquelle elle avait montré un niveau semi-classique dès le début de son année de 3 ans et qu’elle retrouva à 4 ans, se qualifiant même pour le Grand Prix de l’UET. Pour autant, elle ne parvint jamais à renouer avec le succès. Les deux derniers produits répertoriés de Princess Foot sont Jeune Princess, une propre sœur de Beauty Princess, qui vient de débuter, le jour même du sacre de J’Aime Le Foot, à la septième place, sur l’hippodrome de Maure-de-Bretagne, aux soins d’Yves Dreux, et Kall Me Princess, une pouliche de 2 ans, par Ni Ho Ped d’Ombrée, qui reste à qualifier.
Princess Foot est issue du rapprochement de deux étalons de qualité et particulièrement bien nés, Arnaqueur 1’13’’ (Fakir du Vivier) et Tarass Boulba 1’18’’ (Speedy Somolli). Millionnaire en euros, en monnaie transformée, le premier fut, de surcroît, un remarquable cheval de course, plusieurs fois à l’arrivée du Prix d’Amérique, valorisé, sous les couleurs de notre confrère, Jacques Pauc, par Ali Hawas et ses fils.

Des consanguinités sur Tahitienne et Morgaflore
Le pedigree de J’Aime Le Foot concentre le sang de la matrone Tahitienne (4x5), ainsi que celui des géniteurs phares, Sabi Pas (4x5) et Workaholic (5x5). Elégante de Foot, la mère du poulain, est inbred, quant à elle, sur Morgaflore (4x3), émule de Tahitienne dans les rangs des poulinières, ou encore sur les étalons Képi Vert (4x4) et Florestan (5x5x4).

Princess Foot lors de sa victoire dans le Prix de Vincennes 2006

© ScoopDyga
© Aprh
La victoire de J'Aime Le Foot samedi dans le Saint-Léger des Trotteurs. Joyner Sport, fautif, sera disqualifié.

A voir aussi :
...
J’Aime Le Foot : entre continuation et filiation

En termes d’entraînement, Philippe Allaire est l’artisan de la victoire de J’Aime Le Foot (Boccador de Simm) dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) nouvelle formule, qui s’est couru à Caen, samedi. C’est, pour lui, ...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite
...
Lucky Jackson hausse le ton

Une heure après le succès de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) dans le Prix Ozo (Gr.2), c'est un nouveau produit de READY CASH (Indy de Vive) qui s'adjuge le pendant pour les mâles, le Prix Kalmia (Gr.2) avec ...

Lire la suite