... (© J.-C. Briens)
En bref - 14.10.2022

Etonnant pour l'histoire face à neuf rivaux

Réussir ce que même son père n’a pas réussi. Il ne s’agit plus seulement de marcher sur les traces paternelles, comme il l’a si bien fait lors de l’Elitloppet à Solvalla. Samedi à Yonkers, Etonnant doit être encore meilleur que Timoko, battu par Papagayo E en 2015. Pour cela, il n’a pas d’autre choix que d’inscrire son nom au palmarès de l’International Trot. Pour son histoire, pour l’histoire... et surtout face à neuf rivaux.
Il sera 15 heures samedi dans la banlieue de New York (21 heures en France) quand Richard Westerink tentera de s’isoler. Peut-être à l’intérieur de la piste comme il en a l’habitude à Solvalla, avec la réussite que l’on sait. Au-delà de sa dotation d’un million de dollars, dont la moitié pour son vainqueur, la course revêt toutes les caractéristiques pour séduire "Richard le Conquérant". Les défis sont le moteur du plus français des entraîneurs hollandais. Dans son genre, l’International Trot, course sur invitation dont l’un des critères de sélection est les gains sur les cinq dernières courses, n’est pas mal. Défier les "américains" - terme englobant aussi les chevaux européens qui font carrière aux États-Unis, comme cette année le danois de naissance Ecurie D (Infinitif) -, sur leur terrain mais sur une distance dont ils n’ont pas (ou plus) l’habitude. Adieu le mile, bonjours les 2 000 mètres ! Il s’agit aussi de se frotter à quelques-uns des meilleurs spécialistes européens, emmenés cette année par Zacon Gio (Ruty Grif).

Zacon Gio, le retour

Zacon Gio fait forcément partie des premiers noms cités pour contrarier les plans d’Etonnant. Et pour cause ! Il a remporté la dernière édition, celle de 2019, avant l’interruption de deux ans en raison de la pandémie mondiale. Il y a trois ans, il a même réalisé l’exploit de devenir le premier trotteur européen âgé de 4 ans à s’imposer. D’autres 4 ans, et pas des moindres - citons Delmonica Hanover, Classical Way et autres Mack Lobell entre autres - ont aussi gagné mais ils étaient entraînés sur le continent américain.
Le champion transalpin est donc de retour à Yonkers où il avait gagné en 1’11’’7 (2011 mètres) avec le n°5. Cette fois, le tirage au sort a été moins clément puisqu’il devra s’élancer en seconde ligne avec le n°10, alors qu’il vient de terminer troisième de la finale de "La Loterie" à Naples après avoir gagné sa batterie. "Revenir ici avec Zacon Gio est très spécial et je suis très heureux de disputer de nouveau ce championnat du monde, confiait son entraîneur Holger Elhert jeudi matin. Depuis, le cheval a pris de l’âge mais aussi et surtout de l'expérience. Il s’est beaucoup endurci. Sur le papier, Etonnant est meilleur mais il faut voir comment chacun va prendre les tournants. J’espère que l’expérience de Zacon Gio sur cette piste sera un élément déterminant, car je sais très bien qu’à Vincennes Etonnant lui est nettement supérieur. Zacon Gio a plus l’expérience des petites pistes qu’Etonnant. Avoir le numéro 10 n’est pas parfait mais ce n’est pas mauvais non plus dans la mesure où les chevaux avec les numéros 1 et 2 s’élancent très vite. Ça peut donc bien se passer, plus qu’avec un numéro à l’extérieur en première ligne."

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite