...
Ecurie D (© Lisa Photo/Sulkysport)
En bref - 14.10.2022

Ecurie D, cheval du monde

Alors que, parmi les adversaires d'Etonnant, Zacon Gio n'a pas été gâté, la situation d’Ecurie D est nettement préférable avec le numéro 5. Les analystes américains le désignent de fait comme l’un des principaux opposants au trotteur français. Danois de naissance élevé par Jean-Pierre Dubois, Ecurie D a été exporté aux États-Unis l’an dernier. Son début de carrière scandinave aux soins du Norvégien Frode Hamre avait fait de lui un futur grand. Au point que son entraîneur le présenta lauréat de 13 de ses 14 courses au départ du Grand Prix de l'U.E.T., il y a presque deux ans jour pour jour, où il se dérégla dans ses allures alors qu'il était à la lutte pour la victoire. En mai dernier, il a établi le nouveau record du monde sur le mile (1’07’’6) pour un cheval d’âge sur une piste d’un mile, celle en l’occurrence de Meadowlands. Le quart de mile supplémentaire ne sera pas une inconnue pour lui mais il faudra que la "mémoire du corps", expression de l'entraîneur d'obstacle Guillaume Macaire, sur cette distance lui revienne. Pour son compagnon d’entraînement Back Of The Neck au sein de l’écurie américaine du Suédois Åke Svanstedt, cet allongement de la distance représente une interrogation. Ce fils américain de Ready Cash fait partie des meilleurs de sa génération depuis ses débuts et a notamment terminé troisième de l’Hambletonian. Invité cette année à l’Elitloppet, il a renoncé trois semaines avant le jour J, son entraîneur ne le sentant pas suffisamment en forme. Vainqueur entre autres du Maple Leaf Trot cette année, Back Of The Neck s’élancera en dehors d'Ecurie D. "Le tirage aurait pu être meilleur comme il aurait pu être pire", a commenté Åke Svanstedt, au palmarès en 2016 avec Resolve (Muscle Hill).
En 2015, le drapeau norvégien avec la victoire de Papagayo E avait flotté sur l’International Trot ressuscité. Sept ans plus tard, le véloce Stoletheshow (Dream Vacation), auteur d'une excellente saison qui l'a vu gagner entre autres le Grand Prix d'Oslo avec son entraîneur Frode Hamre, ce qui a confirmé son statut de meilleur cheval d'âge norvégien après avoir gagné le Kriterium à 3 ans, et son aîné Cokstile (Quite Easy), vainqueur en janvier du Prix de Bourgogne et récent quatrième de la batterie de "La Loterie" remportée par Zacon Gio, défendront les espoirs norvégiens.

Etonnant entre son éleveur et son entraîneur. (© J.-C. Briens)

Richard, j’irai à New York avec toi

C’est une de ses qualités et ce n’est pas la moindre. Richard Westerink a cette faculté à entraîner dans ses nombreux défis ceux qui l’accompagnent. "J’aime les challenges un peu excessifs", dit-il, lui qui a dans un coin de sa tête le projet de courir Etonnant sur la piste du Red Mile à Lexington où il est sûr qu’il est capable de trotter le mile sur le pied de 1’07’’ et fractions.
Il a cette capacité à ne se fermer à aucun horizon, à toujours regarder plus loin, à ne jamais se contenter de ce qu’il a, à ne pas se laisser abattre par un échec même s’il est difficile à accepter. Comme ce final de l’International Trot 2015 quand Timoko dut faire le dernier tour de piste en troisième épaisseur le nez au vent quand Papagayo E, lui, profitait d’une ouverture à la corde en dedans de Creatine pour lui ôter une victoire que la France attend depuis trente-deux ans (la course n’a pas eu lieu pendant près de vingt ans) et celle de Rêve d’Udon drivé par Yves Dreux pour l’entraînement de Bernard Desmontils.
Cette façon d'être, Christian-Guy Vigier et Anthony Barrier la louent plus que jamais, eux qui font le voyage pour la première fois à New York après avoir découvert Solvalla dans la liesse d'une victoire qu'ils n'oublieront pas. "C'est l'expérience d'une vie", disait l'éleveur gersois jeudi matin en bord de piste quand il observait le dernier travail d'Etonnant sur la piste de Yonkers. Cette expérience, l'un et l'autre ne pouvaient pas passer à côté, ayant toute confiance en "leur" Richard. "Sa force est de rester décontracté tout en sachant très bien ce qu'il a à faire, note encore Christian-Guy Vigier. Il est rassurant même pour le cheval." L'écho est le même chez le pilote. "Richard sait où il met les pieds, il a l'expérience du lieu et de la course. Cela apporte nécessairement de la sérénité, pour le cheval et pour moi", estime Anthony Barrier.

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

Alors que, parmi les adversaires d'Etonnant, Zacon Gio n'a pas été gâté, la situation d’Ecurie D est nettement préférable avec le numéro 5. Les analystes américains le désignent de fait comme l’un des ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite