... ©DR
En bref - 06.11.2020

Etats-Unis : les Frenchies présents à la Breeders’ Cup

Entre ceux qui font le déplacement et ceux qui sont installés aux États-Unis, les Français auront de bonnes cartouches dans la grande messe annuelle américaine du plat : les deux réunions de la Breeders’ Cup qui se déroulent ces vendredi et samedi à Keeneland (Kentucky). Côté chevaux, ils ne sont que deux à avoir traversé l’Atlantique. Néanmoins, Sealiway (Mickaël Barzalona-Frédéric Rossi) et Go Athletico (Aurélien Lemaitre-Philippe Decouz) auront de légitimes ambitions dans la Juvenile Turf Breeders’ Cup, un Groupe 1 pour 2 ans où tous deux découvriront le mile. Pierre-Charles Boudot dispose, lui, de plusieurs chances pour des entraîneurs étrangers. Samedi, il sera associé à One Master (entraînement de William Haggas) dans le « Mile », à Audarya (en remplacement de Ioritz Mendizabal positif au Covid) dans le Filly and Mare Turf et à Mogul (Aidan O’Brien) dans le Breeders’ Cup Turf. Dans ce même Groupe 1, Christophe Soumillon montera Tarnawa pour l’entraînement de Dermot Weld. Clément Lecoeuvre sera quant à lui associé à Donjah.
Du côté des « expatriés », la fibre trotteuse sera portée par Flavien Prat [photo], le fils de Frédéric et frère aîné d’Alexis. Installé aux Etats-Unis depuis plusieurs années, le jockey sera le seul français à participer au Breeders’ Cup Classic avec l’outsider Higher Power. Flavien Prat compte déjà trois succès dans des épreuves de la Breeders’ Cup. De son côté, Florent Geroux dispose notamment d’une première chance avec Aunt Pearl dans la Juvenile Fillies Turf (pour pouliches de 2 ans sur le gazon) dans laquelle il pourrait bien lutter pour la victoire Julien Leparoux en selle sur Miss Amulet. Installé comme entraîneur depuis 30 ans aux États-Unis, Christophe Clément présente Plum Ali et Momos. S’il compte de multiples Groupes 1 outre-Atlantique à son palmarès, le professionnel n’a encore jamais remporté une Breeders’ Cup.

Étrier d’or : statu quo entre Mathieu Mottier et Alexandre Abrivard

À moins de deux mois du terme de la saison, la bataille pour l’Étrier d’or fait rage. Lauréat ce jeudi à Vincennes en début de réunion avec sa jument First Princess (Ready Cash), l’actuel leader Mathieu Mottier a signé son 54ème succès de l’année sous la selle. Une heure plus tard, son dauphin Alexandre Abrivard lui a répondu en venant s’adjuger sur le poteau le premier groupe 2 du meeting avec Boss du Meleuc (Lucky Blue). Mathieu Mottier conserve toujours trois longueurs d’avance sur le tenant du titre de ce championnat des jockeys. Troisième en retrait, le quintuple Étrier d’or Éric Raffin complète le podium provisoire avec 41 gagnants.

Cinq étalons comptent deux victoires depuis le début du meeting

Depuis le lancement officiel du meeting d'hiver de Vincennes, mercredi dernier, cinq étalons ont vu deux de leurs produits s'imposer sur cendrée parisienne. Il s'agit, par ordre décroissant des gains de chacun, de Timoko (grâce à Douchka Wind et Forum Meslois), de Village Mystic (avec Egao Jenilou et Galla de Manche), de Charly du Noyer (avec Hamilton Renka et Infinity Kalouma), de Ready Cash (avec First Princess et Huwaga) et d'Offshore Dream (avec Hurella et Horace des Champs). Sous l'angle des gains, Timoko est en tête et est le seul, pour le moment, à afficher un total supérieur à 50 000 € d'allocations collectées par ses produits. Il en est exactement ce jeudi à 57 250 €.

A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite