... ©Scoopdyga
Actualité - 20.10.2022

Et si on avait affaire à une génération dorée ?

Un record à Grosbois, un chrono-canon à Laval, des yeux qui pétillent quand on évoque certains profils avec les professionnels, des premières compétitions aux allures de semi-classiques avant l'heure, des jeux de jambes et du sérieux de trotteurs déjà ultra-professionnels : les clignotants s'allument depuis de nombreuses semaines sur nos radars autour d'une promotion que nous suivons à la trace depuis ses tout débuts via notre opération "K-lifs". C'est désormais l'heure des premières courses de Groupe.




Les Prix Louis Cauchois et Marcel Dejean réunissent à eux deux, dix-sept des deux mille cent (environ après la séance de ce matin à Caen) qualifiés à ce jour dans la génération 2020. Et parmi eux le mâle s'étant qualifié le plus vite à Grosbois (Kansas de la Cour), le poulain (tous sexes) le plus rapide de Laval (King Opéra) et la deuxième pouliche la plus rapide de Caen (Kana de Beylev). Rien de plus logique vous direz-nous. Certes, mais au-delà de leurs vélocité et précocité avérées, ces trotteurs et plusieurs de leurs adversaires de vendredi ont affiché ce petit plus propre aux bons chevaux qui nous donne à croire qu'on a bien affaire à une promotion dorée.
Les premières compétitions, par définition toujours plus révélatrices que les seules qualifications, ont ainsi permis à un poulain comme Knockonwood (Ready Cash) de signer déjà trois victoires dont deux en moins d'1'14'' en réduction kilométrique, se positionnant comme un potentiel leader. Mais le geste et la tonicité d'un King Opéra (Ready Cash), lui aussi vainqueur de ses trois courses, nous ont aussi très largement séduits. Rencontré mardi matin sur l'hippodrome de Meslay-du-Maine où il a qualifié avec succès Karlita (Fabulous Wood), également pour la casaque de Joël Séché et achetée elle aussi à l'Ecurie Hunter Valley, son entraîneur William Bigeon avait déjà à l'esprit la réunion de vendredi soir à Vincennes : "En regardant la liste des poulains, il ne va pas falloir trembler, souriait-il. Il y a vraiment un lot. Mon poulain a très bien travaillé dimanche matin. Comme il court et travaille régulièrement, il ne s'agissait pas de lui donner une grosse séance. Il commence à bien se régler et me plaît de plus en plus. Il commence à éclore gentiment et prend de la sûreté. Il a besoin de forcir dans ses allures comme beaucoup de poulains à cet âge et comme pas mal de fils de Ready Cash de ce que j'ai pu voir. Il prend bien ses courses, ne monte pas en pression, ni ne perd de l'état. J'ai hâte d'être sur les 2.700 mètres de la grande piste avec lui." Il faudra pour cela attendre le mois de décembre (voir ci-contre) et déjà dominer un lot qui, on prend le pari ici, réunit a minina six à sept des futurs candidats au Critérium des Jeunes de février prochain.

Jamais un 2 ans n'avait été deux fois en moins d'1'14'' à cette époque
On a beau se retourner, impossible de trouver un 2 ans ayant afficher deux fois la réduction kilométrique d'1'13'' et fractions à la mi-octobre. C'est pourtant ce qu'a déjà réalisé Knockonwood.

Les plus rapides aux qualifications
Kansas de la Cour - 1'15''6 (Grosbois)
King Opéra - 1'16''1 (Laval)
Kapitano de Source - 1'16''2 (Caen)

Le programme de sélection de la promotion cet hiver
26 novembre : Prix Timoko - Gr.3 (2.200m pp)
17 décembre : Prix Emmanuel Margouty - Gr.2 (2.700m)
7 janvier : Prix Maurice de Gheest - Gr.2 (2.175m)
28 janvier : Prix Paul Viel - Gr.2 (2.700m)
25 février : Prix Comte P. de Montesson - Crit. des Jeunes - Gr.1 (2.700m)




PARTANTS VINCENNES - Vendredi 21 Octobre
6 PX LOUIS CAUCHOIS - (21H39)
Premium - Att. - (3) - Mâles - 54 000 € - 2 200m
1. KASSIUS BERRYR. Congard
2. KONCORD DELOG. Roig-balaguer
3. KAIROS DE BOMOC. Heslouin
4. KAPITANO DE SOURCEE. Raffin
5. KANSAS DE LA COURA. Abrivard
6. KANADAT. Duvaldestin
7. KATAKI DE WALLISF. Nivard
8. KING OPERAW. Bigeon
9. KAMEHAMEHAC. Parys
10. KNOCKONWOODD. Thomain

Le palmarès de la course

Trois des dix derniers vainqueurs du Prix Louis Cauchois sont devenus des vainqueurs de Groupe 1 : Just A Gigolo (2021), Helgafell (2019) et Django Riff (2015). Deux points communs à ces trois-là : leur entraîneur, Philippe Allaire, et la présence de Ready Cash dans leurs pedigrees soit en tant que père, soit comme grand-père.

Indy de Vive 1'11''9 Viking's Way 1'15''6
Ready Cash 1'10''3 Tekiflore 1'19''8
Kidea 1'18''2 Extreme Dream 1'14''7
KING OPERA Doceanide du Lilas 1'16''8
Orlando Vici 1'12''7 Quadrophenio 1'13''9
Unlimited Jet 1'13''3 Irlande du Nord
No Limit Jet 1'17''8 Defi d'Aunou (US) 1'11''3
It's My Hope 1'15''4
©Scoopdyga
William Bigeon et Joël Séché sont particulièrement bien représentés dans ces deux courses de juniors puisque Kana de Beylev (Express Jet) est désormais sous leur houlette après une acquisition récente à l'Écurie Hunter Valley. Si elle reste donc en rouge, c'est sous les couleurs précédentes que la pouliche a fait sensation en remportant le Prix Undina en 1'13''7 (plus rapide que les poulains), course qui sert de référence absolue, les quatre premières se retrouvant aux prises. Afin de tenter de grappiller les quelques décimètres qui lui manquait la dernière fois, Kalamity d'Héripré (Un Mec d'Héripré) sera ici plaquée des postérieurs. Pour ses propres couleurs, l'entraîneur mayennais William Bigeon présente aussi Kyrielle (Enino du Pommereux), très régulière depuis ses débuts.

Les plus rapides aux qualifications
Kana de Beylev : 1'16''5 (Caen)
Kyrielle : 1'17''1 (Laval)
Kalamity d'Héripré : 1'17''7 (Caen)

Le programme de sélection de la promotion cet hiver
26 novembre : Prix Vourasie - Gr.3 (2.200m pp)
18 décembre : Prix Une de Mai Gr.2 (2.700m)
8 janvier : Prix Gélinotte - Gr.2 (2.175m)
28 janvier : Prix Roquépine - Gr.2 (2.700m)
25 février : Prix Comte P. de Montesson - Crit. des Jeunes - Gr.1 (2.700m)





24hautrot - vendredi soir
Notre édition de demain vendredi paraîtra après les deux belles courses de 2 ans, aux alentours de 22h30. Patience !
©Aprh
Kana de Beylev
PARTANTS VINCENNES - Vendredi 21 Octobre
7 PX MARCEL DEJEAN - (22H07)
Premium - Att. - (3) - Femelles - 54 000 € - 2 200m
1. KALEZIA POTERIEG. Roig-balaguer
2. KINASSE DE VIVOINS. Ernault
3. KLASSIC WAYJ. Dubois
4. KYRIELLEW. Bigeon
5. KALAMITY D'HERIPREF. Nivard
6. KANAWAD. Thomain
7. KANA DE BEYLEVE. Raffin

Kanawa : le Prix Marcel Dejean coule dans ses veines

Sa mère Sanawa, avant de remporter plus tard le Critérium des Jeunes (Gr.1) avait fini 2ème du Prix Marcel Dejean. Sa soeur Dawana avait également fini 2ème de l'édition 2015 avant d'être classique à 3 et 4 ans. Alors Kanawa (Ready Cash) fera-t-elle mieux que ses aînées ou marchera-t-elle dans leurs traces ?

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

Les Prix Louis Cauchois et Marcel Dejean réunissent à eux deux, dix-sept des deux mille cent (environ après la séance de ce matin à Caen) qualifiés à ce jour dans la génération 2020. Et parmi eux le mâ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite