... (© J.-L. Lamaère/LeTROT)
En bref - 24.10.2022

Romain Derieux, leader du week-end

Le triplé de Romain Derieux dimanche à Chartres au sulky de trois de ses pensionnaires lui permet de terminer le week-end en tête à la fois du classement des pilotes et des entraîneurs. Sous sa casquette de pilote, le professionnel installé dans le sud de la région parisienne réalise d'ailleurs sa meilleure saison, puisqu'il totalise tout juste 80 succès au soir du 23 octobre, un chiffre qu'il n'avait encore jamais atteint en une année entière. Son taux de réussite sur le podium est à l'avenant, avec 45,8 %, seul Jean-Michel Bazire faisant mieux (49,4 %) parmi les pilotes ayant gagné 80 courses et plus. À ce rythme, Romain Derieux pourrait bien aussi faire de 2022 sa meilleure saison comme metteur au point. Avec 75 courses gagnées, il n'est qu'à 10 victoires de son record de 2018.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 2 victoires)
Pilote - courses - vict. (%) - places – gains
1. Romain Derieux - 7 c. – 3 vict. (43) - 2 pl. – 22 500 €
2. Alexandre Abrivard - 12 c. - 2 vict. (17) - 3 pl. – 60 970 €
3. Yoann Lebourgeois - 10 c. - 2 vict. (20) - 2 pl. – 46 040 €
4. Julien Raffestin - 8 c. - 2 vict. (25) - 1 pl. – 36 250 €
5. Anthony Barrier - 12 c. - 2 vict. (17) - 0 pl. – 31 680 €
6. Pierre-Yves Verva - 13 c. - 2 vict. (15) - 1 pl. – 30 840 €
7. Damien Bonne - 5 c. - 2 vict. (40) - 0 pl. – 18 980 €
8. Matthieu Abrivard - 7 c. - 2 vict. (29) - 0 pl. – 14 270 €
9. Grégory Celis - 2 c. - 2 vict. (100) - 0 pl. – 12 600 €
10. Gisèle Ambrogio - 2 c. - 2 vict. (100) - 0 pl. – 5 175 €

Les premières victoires du week-end :
■ Emma Jahrisch (jockey) avec Joy d’Ourville (Eros du Chêne) à Enghien samedi
■ Isabelle Chaudet (propriétaire) avec Irish Pub (Look de Star) à Machecoul dimanche
■ Max Beauvais (apprenti) avec Ello Fossavie (Village Mystic) à Grenade-sur-Garonne dimanche
■ Catherine Richard (propriétaire) avec Jeegha Pride (Charly du Noyer) à Reims dimanche

Le sans-faute de Gisèle Ambrogio et Grégory Celis

Deux drivers ont réalisé chacun un sans-faute au cours de ce week-end en se mettant deux fois au sulky. Il s'agit d'abord de Gisèle Ambrogio, lauréate à Salon-de-Provence samedi et à Lyon-Parilly dimanche. Elle conforte encore un peu plus sa position de numéro un chez les amateurs, puisqu'elle totalise 31 succès pour 93 couses, soit très exactement une victoire toutes les trois drives ! Gisèle Ambrogio n'a d'ailleurs jamais été aussi proche de la barre des 600 gagnants (593). Le Belge Grégory Celis a quant à lui effectué un court déplacement fructueux à Laon, dimanche, où il s'est mis en évidence pour deux entraîneurs compatriotes. Depuis le début de l'année, il a remporté 4 courses sur le sol français en une petite trentaine de tentatives.

Un trio se détache chez les étalons

Les produits de trois étalons se sont plus particulièrement mis en évidence, à savoir ceux de Royal Dream, de Jag de Bellouet et Village Mystic, qui terminent tous les trois avec quatre victoires supplémentaires de leurs productions. En termes de gains, la palme revient à Coktail Jet (54.830 €) devant Roc Meslois (53.215 €) et Speedy Blue (50.400 €), le père de Delfino, vainqueur de l'épreuve principale du week-end dans le Prix de la Ville de Caen (Gr.3).

TOP 10 des étalons du week-end en nbre de vict. et gains
Rang – Etalons - nbre de gagnants / nbre pl. / gains cumulés
1. Royal Dream - 4 / 1 / 49 080 €
2. Jag de Bellouet - 4 / 0 / 34 050 €
3. Village Mystic - 4 / 1 / 27 550 €
4. Coktail Jet - 3 / 4 / 54 380 €
5. Roc Meslois - 3 / 6 / 53 215 €
6. Scipion du Goutier - 3 / 1 / 40 840 €
7. Saxo de Vandel - 3 / 1 / 32 310 €
8. Ouragan de Celland - 3 / 2 / 21 960 €
9. Speedy Blue -2 / 1 / 50 400 €
10. Niky - 2 / 4 / 41 510 €

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite