En bref - 26.10.2022

Héraut d'Armes au départ du Prix Pierre Van Troyen

Après avoir triomphé dans le Championnat Européen des 5 ans en ayant dominé un certain Hohneck (Royal Dream), Héraut d'Armes (Ready Cash) sera au départ du Prix Pierre Van Troyen (Gr.3) vendredi soir à Vincennes, en qualité de trotteur le plus riche en lice. Face à lui, onze chevaux âgés de 4 et 5 ans ont fait acte de candidature. Peu chargé en gains, Héraut d'Armes a encore ce genre d'opportunité a priori favorable sans affronter les meilleurs 5 ans en activité. Déferré des postérieurs comme lors de sa victoire dans le Groupe 1 le 14 octobre, le protégé de Jean-Michel Bazire devra tout de même se méfier de deux autres très bons éléments de 5 ans : Hinden (Trésor Wic), sur qui nous ferons un focus en fin de semaine et Horsy Dream (Scipion du Goutier), qui a repris de la fraîcheur suite à sa faute en fin de parcours dans le Critérium des 5 ans alors qu'il aurait probablement pris une petite place.

Un Prix Olry-Roederer avec tous les ténors

Bien que labellisé groupe 3, le Prix Olry-Roederer a bien allure d'un groupe 2 ce vendredi soir dans le temple du trot avec la présence des meilleurs 4 ans du moment sous la selle. Le fait que cette course ne soit pas un semi-classique permet donc aux hongres de pouvoir participer à cette épreuve. Ils seront au nombre de trois : Ilien de Vrie (Bird Parker), Icare Williams (Carat Williams) et Idaho À La Bruyère (Quido du Goutier). Ces trois là n'auront pas la partie facile face à l'étincelante Intuition (Brillantissime), Idéale du Chêne (Bird Parker) ou encore le rouleau compresseur Inshore (Réal de Lou), lauréat du Prix Camille de Wazières (Gr.2) le 2 septembre à Vincennes. Cette course permettra au très bon Indigo du Poret (Dollar macker) de faire son retour en piste, lui qui est absent depuis sa disqualification dans le Prix Lavater (sur tapis vert) et son récent forfait après un échauffement insatisfaisant.

Dernière de l'année à Enghien : Julius Le Tutour fait le point sur la piste via Twitter

La réunion du jour à Enghien était la dernière de l'année 2022 sur l'hippodrome valdoisien. Dans le viseur depuis plusieurs saisons, la piste d'Enghien avait connu des travaux importants en vue justement de cette saison et Julius Le Tutour, Directeur des hippodromes parisiens, a choisi les réseaux sociaux pour faire le bilan en ce jour de clôture : "C'est globalement positif, notamment grâce à une meilleure souplesse, ce qui est un point très positif car c'était un gros reproche. Néanmoins, on a encore un travail à faire sur la piste pour qu'elle absorbe mieux les intempéries. On travaille donc dur avec les équipes de LeTROT pour continuer à améliorer cela et offrir aux professionnels la meilleure piste possible de tous les temps." C'est direct, moderne, transparent. On valide !

Gabriele Gelormini : 7ème pilote attelé à atteindre le cap des 100 en 2022

Vainqueur mardi soir à Vincennes, le pilote italien Gabriele Gelormini a rejoint le club des drivers à 100 succès et plus en 2022. Il est en l'occurrence le 7ème dans ce cas cette saison et ce score atteint à la fin octobre lui permettra de faire mieux que ces précédents exercice. Est-ce pour autant assez afin de passer son record de 130 succès en 2016 ? À lui d'y répondre lors des deux mois de courses qu'il lui reste.

A voir aussi :
...
Jean-Paul Gauvin
met les régions en lumière

Le dernier dimanche du meeting d'hiver de Vincennes, marqué par le triomphe d'Hussard du Landret dans le Prix de Paris Marathon Race (Gr.1), compte logiquement beaucoup au moment d'établir un bilan du week-end. Néanmoins, la montée en ...

Lire la suite
...
Indigo de Fontaine force l'admiration

Grand par la taille, mais aussi par le talent ! Indigo de Fontaine (Niky) poursuit son ascension et sa série de succès : cinq, consécutivement, depuis les premiers jours de novembre. Il a été le héros de notre ...

Lire la suite
...
Gala d’Urfist surfe sur la vague

Impressionnant Gala d’Urfist (Un Charme Fou) ! Il signe sa cinquième victoire du meeting d’hiver, avec maestria : passant quasiment du dernier rang au premier, dans la partie montante du parcours, il se détache, dans la foulée, ...

Lire la suite
...
Hussard du Landret
sur le toit de Paris

Il avait été le premier grand vainqueur du meeting d'hiver en s'octroyant le Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1, il est aussi le grand lauréat de l'épisode final du grand feuilleton hivernal. Hussard du Landret (...

Lire la suite