...
Résultat de course - 06.11.2020

Le doublé Bazire/Moureaux

Elle va regagner
Jean-Michel Bazire

"Les Moureaux, ce sont plus que des clients, ce sont des amis avant tout." Jean-Michel Bazire a brillé à deux reprises paré des couleurs de Michel Moureaux ce jeudi après-midi : une première fois avec Gigolo Lover et en fin de réunion avec Hurella.

En ajoutant le succès de Firello mardi soir, c'est donc une séquence à trois que valide la team Bazire-Moureaux. Un début de meeting d'hiver qui contraste largement avec les derniers mois au cours desquels "il n'avait pas pris une boîte d'allumettes" dixit l'homme aux vingt Sulkys d'Or.
Ça se passe donc beaucoup mieux cette saison avec Gigolo Lover (Royal Lover), convaincant pour remporter le Prix de Cormelles (course D) en 1'14''4 sur 2700m : son accélération fulgurante dans le dernier virage ("c’est un super gaucher") l'a mis hors de portée des autres et il a franchi la ligne ralenti par son driver depuis plus de 100m.
Dans l'épreuve de clôture, l'impression est aussi favorable pour Hurella (Offshore Dream), très proche parente de Firello (gagnant mardi), et imparable pour finir, malgré une petite faute à 700m du but, faisant dire à Jean-Michel Bazire : "La pouliche a eu un peu de mal en face, je ne sais pas pourquoi. C'est la première fois qu'elle avait des oeillères, elle était un peu perdue. Dans le dernier tournant, si elle ne s'affolait pas, je savais qu'elle allait gagner. Ensuite, quand je l'ai mise droite, elle a tracé. Elle va regagner."

Après une semaine de compétitions lors de ce meeting d'hiver 2020-2021, Jean-Michel Bazire compte déjà huit victoires en tant que driver et autant pour son entraînement.

D'où vient-elle ?

Née des oeuvres du double lauréat du Prix d'Amérique Offshore Dream 1'11'', Hurella a pour mère Urella 1'12'' (Ganymède), laquelle a gagné neuf courses, dont trois Groupes III, et 380.000 €. Jeune poulinière, Urella a eu ensuite Irello, un fils de Goetmals Wood d'ores et déjà qualifié, puis deux pouliches de Love You, Jurella et Kirella. Urella a été le meilleur produit de la classique Jirella 1'13'' a.-m. (1997-Cèdre du Vivier), lauréate des Prix de Normandie et des Elites, deuxième, puis troisième du "Cornulier", ou encore deuxième du Prix de Paris. Jirella était une "Moureaux-Bazire", déjà, et sa descendance fait régulièrement pour la réussite du tandem (cf., aussi, Desperado 1'11'', Firello 1'11'', Girello 1'15''...).

8e | PRIX DE RICHELIEU
Att - 2850 m - Course E - 26 000 €
HURELLA 1'15"2
Offshore Dream x Urella (Ganymede)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : M. Moureaux - Eleveur : M. Moureaux
2e Hulka de Phyt's 1'15"4
3e Hiroune d'Heripre 1'15"4
4e : Hunadora - 5e : Hoceanara - 6e : Hakea Lotoise - 7e : Heure d'Ete
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite