... © Studio Marlène Truchet
Actualité - 31.10.2022

La couronne à Copsi, le record à Eclat de Gloire

Il était le concurrent le plus argenté du premier échelon de départ. Copsi n'a pas manqué ce qu'on a coutume d'appeler un bel engagement pour décrocher son premier Groupe, dans le 22e Grand Prix du Centre-Est (Gr.3), disputé ce dimanche à Saint-Galmier. À 10 ans et toujours ingambe, Copsi confirme sa grande forme du moment, faisant dire à Dominik Locqueneux, à la fois entraîneur et driver, "qu'il lui faudrait une année de compétition supplémentaire".

Le final n'a laissé de la place qu'aux forts ce dimanche à Saint-Galmier dans le Grand Prix du Centre-Est (Gr.3). Lancé à 700 mètres du but par Dominik Locqueneux, le futur vainqueur Copsi (L'Océan d'Urfist) a mené une première bataille contre l'animateur principal, Drop des Duriez (Olimède). Une première bataille qu'il a fallu réitérer, face au même, dans les cent derniers mètres. Derrière, la charge héroïque a fait ce qu'elle a pu mais n'a jamais pu approcher du duo de tête. Eclat de Gloire (Tiégo d'Etang), au prix d'un ultime coup de reins, prenait la troisième place. Les données chronométriques apportent leur explication. En 1'12''2, Copsi établit le nouveau record de l'épreuve (pour son gagnant) sur cette piste alors que, en 1'11''7, Eclat de Gloire fixe la nouvelle référence générale de Saint-Galmier. Les forts ont parlé ce dimanche.

Une course à records !
En 1'12''2, Copsi bat la référence de l'épreuve par Bel Avis (Ganymède), établie en 2019 sur cette même piste de Saint-Galmier en 1'12''3. Bel Avis avait dû rendre 25 mètres à l'époque. Ce qui nous renvoie cette année à Eclat de Gloire qui porte sa performance kilométrique encore plus loin en 1'11''7. C'est le nouveau record du parcours (2.650/2.675 mètres) de Saint-Galmier et même, tout simplement, celui général de la piste. Le précédent (1'11''8) était l'apanage de Dixit Danica (Ricimer) et avait été établi sur le parcours des 2.000 mètres départ autostart. Rien à voir donc avec l'exercice réussi par Eclat de Gloire sur 2.675 mètres.

Ce sont bien les plus entreprenants qui ont marqué la 22e édition du Grand Prix du Centre-Est. Copsi a mis la pression de loin alors que, parmi les candidats du second échelon, Eclat de Gloire a été celui qui a ouvert la voie extérieure à un tour du but avant de repartir à l'assaut dans le dernier tournant. Cash du Rib (Ready Cash), son acolyte du second échelon, a joué aussi une grande partition, contraint de voyager en troisième épaisseur dans l'ultime virage et capable de conclure quasiment sur la même ligne qu'Eclat de Gloire.

Copsi dans la forme de sa vie
Copsi court peu (62e sortie ce dimanche à l'âge de 10 ans). Sa carrière a toujours été conditionnée par des jambes fragiles (lire en page suivante). Vainqueur en juin à Vichy, troisième dernièrement du Grand Prix Anjou-Maine (Gr.3), il ne délivre actuellement aucune fausse note. Ce qui fait dire à Dominik Locqueneux ce dimanche : "Il est mieux que jamais, vraiment en grande forme. Ses jambes sont au mieux et il lui faudrait même pouvoir courir une année de plus. Comme je l’avais déferré des quatre pieds, il était un peu méfiant au début. J’ai préféré prendre mon temps et on a eu ensuite le bon parcours. J’ai décidé d’attaquer d’assez loin, à l’entrée du dernier tournant car c’est un cheval dur avec qui on doit essayer de fatiguer les autres. Il s’est repris un peu devant mais s'est aussi remis dans la main quand il a senti le deuxième revenir. Il devrait maintenant courir à Vincennes dans un mois si ses jambes restent bien."


7e | CREDIT AGRICOLE LOIRE HTE LOIRE-G.P.C.E
Att - 2650 m - Groupe 3 - 100 000 €
COPSI 1'12"2
L'Ocean d'Urfist x Selgie (Insert Gede)
Driver : D. Locqueneux - Entraîneur : D. Locqueneux
Propriétaire : Ec. Lucky 8 Racing - Eleveur : P. Viel
2e Drop des Duriez 1'12"3 Olimede x Quetsche Duriers
3e Eclat de Gloire 1'11"7 Tiego d'Etang x Vive Fee
4e : Fakir Merite - 5e : Cash du Rib - 6e : Edy du Pommereux - 7e : Douceur du Chene

Quand on reparle d'Ultra Ducal

Elevé par Paul Viel, Copsi 1'10 (458.300 €) est le plus riche produit de son père L'Océan d'Urfist. Sa mère, Selgie (non qualifiée), a également donné naissance à Elgino 1'11 (180.810 €), son seul autre vainqueur. Dans cette lignée maternelle, on retrouve de façon très rapprochée l'excellent Rex Normanus (382.350 € - quadruple lauréat au niveau Groupe 2 sous la selle), sœur de Selgie. La troisième mère Sévigny 1'17 (152.175 €) a donné de bons gagnants comme Montesicar (261.850 €) et est la grand-mère de Lana Svelte (505.860 €). Mais c'est son statut de sœur aînée du crack Ultra Ducal (1.875.530 €) qui en impose peut-être le plus.

Pelops 1'15''6 Buffet Ii
L'Ocean d'Urfist 1'11''2 Begum
Flo de La Piliere Urfist des Pres 1'14''8
COPSI Votre Perrine 1'23''2
Insert Gede 1'11''8 Jet du Vivier 1'18''5
Selgie Cadence Gede
Helgi 1'16''6 Turquetil 1'14''6
Sevigny 1'17''7
© Studio Marlène Truchet
Les vainqueurs des quatre Grands Prix des Fédérations Régionales 2022
■ Grand Prix de la Fédération Régionale du Nord - 21 septembre (La Capelle) : Elie de Beaufour
■ Grand Prix Anjou-Maine - 5 octobre (Laval) : Elie de Beaufour
■ Grand Prix du Sud-Ouest - 16 octobre (Bordeaux) : Idao de Tillard
■ Grand Prix du Centre-Est - 30 octobre (Saint-Galmier) : Copsi

La satisfaction dans le camp d'Eclat de Gloire
Titulaire du nouveau record de la piste, Eclat de Gloire (et dans son ombre Cash du Rib) a délivré une grande performance commentée ainsi par Dylan Garcia sur Equidia Racing : "Yannick-Alain Briand (N.D.L.R. : le driver d'Eclat de Gloire) a dû prendre ses responsabilités assez tôt. Ils allaient vite dans la dernière ligne opposée. Je pensais qu’il allait craquer mais il s’est bien battu jusqu’au bout. C’est bien à cela qu’on reconnait les super chevaux."
Il ne faut pas non plus passer sous silence la prestation de haut vol de Drop des Duriez qui a animé une grande partie de l'épreuve et est allé très loin sans jamais se reprendre dans son effort.

La déception chez Fine Colline
Propulsée favorite de l'épreuve, Fine Colline (Village Mystic) a pris le galop à la marque du dernier kilomètre alors qu'elle était dans le dos d'Eclat de Gloire. Son entraîneur et driver Matthieu Abrivard est resté sur sa faim, déclarant sur Equidia Racing : "Elle n’avait pas trop d’allures, n’avait pas le geste efficace. C’est dommage car on a eu la bonne course en reprenant le dos d’Eclat de Gloire devant les tribunes. Son parcours a été fluide mais en face elle m’a fait la faute sans vraie raison. Elle avait encore du gaz. Il y a deux ou trois choses à mettre en place pour le début du meeting d’hiver."

Copsi, une carrière perturbée par ses jambes
Absent des pistes pendant 1 067 jours (!), du printemps 2017 au printemps 2020, Copsi a engrangé sept victoires en 2020. Mais il a vraiment changé de registre au début de l'année 2021, s'imposant le 28 janvier à Vincennes, à l'âge de 9 ans. À cette occasion, Dominik Locqueneux nous avait expliqué : "Si ses jambes tiennent, il a assurément encore de beaux jours devant lui même à 9 ans. Copsi a eu de gros problèmes à un suspenseur, d'où sa longue absence. En ce moment, ses jambes sont parfaites. Il faut espérer que ses soucis ne l'embêtent plus. C'est un cheval qui s'adapte à toutes les pistes." La suite lui a largement donné raison avec un pensionnaire qui affiche dorénavant un record d'1'10''2 (sur le mile de Cagnes-sur-Mer) et des gains de 458.300 €.

Un premier Groupe pour Copsi
Copsi avait pris part à six épreuves de Groupe avant ce dimanche, obtenant trois troisièmes places dans l'étape du GNT du Croisé-Laroche (Gr.3) 2021, dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie (Gr.2) 2022 et dans le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.3) 2022.
© Facebook Hippodrome de Saint-Galmier Saint-Etienne

A voir aussi :
...
La couronne à Copsi, le record à Eclat de Gloire

Le final n'a laissé de la place qu'aux forts ce dimanche à Saint-Galmier dans le Grand Prix du Centre-Est (Gr.3). Lancé à 700 mètres du but par Dominik Locqueneux, le futur vainqueur Copsi (L'Océan d'Urfist) a mené une première bataille ...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite
...
Lucky Jackson hausse le ton

Une heure après le succès de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) dans le Prix Ozo (Gr.2), c'est un nouveau produit de READY CASH (Indy de Vive) qui s'adjuge le pendant pour les mâles, le Prix Kalmia (Gr.2) avec ...

Lire la suite