... © G. Forni
En bref - 31.10.2022

Ecurie D conserve son titre dans la Breeders Crown

Le moins que l'on puisse écrire est qu'il a parfaitement récupéré de son échec dans l'International Trot, il y a deux semaines. Samedi soir à Woodbine, Ecurie D (Infinitif) a remporté du départ à l'arrivée et de la tête et des épaules la Breeders Crown des chevaux d'âge, l'Open Trot, dans le temps d'1'51''0, soit 1'09''0 en réduction kilométrique. Il s'agit tout simplement de l'égalisation de la marque record de l'épreuve, laquelle avait déjà été signée en 2013 par Market Share (Revenue) à Pocono Downs en Pennsylvanie et par Commander Crowe (Juliano Star) en 2014 à Meadowlands dans le New Jersey. Ecurie D avait déjà gagné cette course l'an dernier, en 1'09''6, et rejoint au palmarès les derniers auteurs du doublé Fool's Goal (Armbro Goal) en 2002 et 2003 et No Sex Please (Brisco Hanover) en 1990 et 1992. Contrairement à l'an dernier où il était piloté par son entraîneur Åke Svanstedt, c'est Dexter Dunn qui lui était cette fois associé. Il s'agit de la deuxième victoire d'Ecurie D en 2022 après son succès de début de saison dans le Arthur J Cutler Memorial. Il avait ensuite dû subir plusieurs fois la loi d'Alrajah One (Maharajah). Elevé par Jean-Pierre Dubois, Ecurie D est un descendant de Rangone et appartient à une association de propriétaires scandinaves.

Jiggy Jog remporte la Breeders Crown des pouliches de 3 ans

Le duel attendu entre les deux championnes suédoises de 3 ans qui dominent la saison américaine, Joviality (Chapter Seven) et Jiggy Jog (Walner), n'a pas eu lieu dans la Breeders Crown des pouliches de 3 ans. La seconde s'est en effet montrée impériale pour prendre le meilleur à 400 mètres du but et s'imposer dans le temps record au Canada de sa catégorie en 1'09''1. Joviality de son côté a dû se contenter de la troisième place ne pouvant jamais remonter Raised By Lindy (Walner). C'est donc un couplé réalisé par le prodige actuel de l'élevage US Walner.

© DR

Une soirée sous la coupe de Dexter Dunn

Avec trois victoires dans les quatre épreuves du programme disputées au trot, le driver néo-zélandais Dexter Dunn a, une nouvelle fois, été le pilote de la soirée de la Breeders Crown nord-américaine. Il s'est imposé avec, dans l'ordre du programme, Bella Bellini, Jiggy Jog et Ecurie D. Il a encore ajouté une quatrième victoire avec le ambleur Bulldog Hanover (Shadow Play). À 32 ans, Dexter Dunn accumule les honneurs. Champion driver par les gains et les victoires chez lui, en Nouvelle-Zélande, en début de carrière (dix fois), également parmi les meilleures lors de sa saison passée en Australie, il a gagné le championnat du monde des drivers en 2015. Il a migré en 2018 aux Etats-Unis. Déjà élu plusieurs fois driver de l'année outre-Atlantique, il a été le driver ayant cumulé le plus de gains en 2020 (11.163.638 $) et n'a été battu que d'un souffle l'an dernier par Tim Tetrick avec un écart annuel de... 338 $, soit 12.917.113 $ pour double T (Tim Tetrick) contre 12.916.775 $ pour double D (Dexter Dunn).

Bella Bellini prive Atlanta d'une sortie en fanfare

Dans la Breeders Crown des juments d'âge, la 4 ans Bella Bellini (Bar Hopping) a survolé l'opposition en 1'09''1, laissant la deuxième place à Atlanta (Chapter Seven) en 1'09''3. Bella Bellini a 4 ans et signe sa huitième victoire de l'année. Quant à Atlanta, sauf changement de plan de son entourage, elle quitte la compétition sur ce premier accessit.

A voir aussi :
...
Kezura Lorraine en bonne pouliche

Lauréate pour ses débuts l'an dernier à 3 ans puis lors de sa rentrée à nouveau Chatelaillon - La Rochelle, KEZURA LORRAINE(Royal Dream) reste invaincue en 2024 et valide l'espoir de la team Chavatte de briller à Vichy cet été. Grâ...

Lire la suite
...
Pascal Boey annonce sa démission de la Présidence SNPT

C'est par voie de communiqué, en fin de journée, que Pascal Boey a fait savoir sa décision de démissionner de la Présidence du Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs. Nous vous proposons le communiqué dans ...

Lire la suite
...
Stéphane Bourlier,
la valeur du travail

Depuis bientôt trente ans qu’il s’est installé à son compte dans un haut lieu de l’élevage sarthois, celui des « Ludois », Stéphane Bourlier s’est tracé un parcours professionnel qu’il ne doit qu’à lui-même, avec ...

Lire la suite
...
Loubiana du Bourg avec autorité

Étoilée lors de son passage aux qualifications à Laval le 26 septembre 2023 en 1'18''6, LOUBIANA DU BOURG (Real de Lou) a confirmé la bonne impression visuelle dès ses premiers pas en compétition le 10 mars, sur l'hippodrome du Mont-Saint-Michel. ...

Lire la suite