En bref - 01.11.2022

Elections du SEDJ : clôture des candidatures le 3 novembre

Un an avant les élections socioprofessionnelles du trot, le Syndicat des Entraîneurs, Drivers et Jockeys de Trot (SEDJ) organise ses propres élections. Il s’agit de renouveler le conseil d’administration et bureau. Structurées dans une logique régionale avec un total de 17 représentants des Fédérations régionales (1 pour le Sud-Est et Corse ; 2 pour le Centre-Est, Sud-Ouest, Nord, Île-de-France–Haute Normandie et Ouest ; 3 pour l’Anjou-Maine et la Basse-Normandie), les élections se clôtureront le 3 décembre – avec dans la foulée la désignation du Bureau. La date limite des candidatures est fixée au 3 novembre (retrouver le bulletin de candidature par ce LIEN).
Le SEDJ est la seule association de socioprofessionnels du trot engagée dans les négociations de branche avec les services de l’Etat. Stéphane Meunier ajoute à ce sujet : "On représente la profession, sous l’angle des employeurs, vis-à-vis de l’Etat et des organismes liés à la filière comme les Conseils des chevaux, l’Afasec et bien d’autres. Nous représentons les employeurs dans la convention collective qui nous concerne. Le SEDJ participe aux démarches de rapprochement des branches et est considéré d’utilité publique. On a un mandat national vis-à-vis du Ministère public qui, s'il a besoin d'informations sur nos professions, nous consulte." Le président du SEDJ invite ceux qui veulent s'engager à se présenter, notamment "dans les régions Île-de-France, Ouest, Basse-Normandie et Anjou-Maine où il reste quelques places".

NOUVEAU BAREME DES SANCTIONS APPLICABLE A COMPTER DU 3 NOVEMBRE 2022

Les modifications concernent :
- les équipements de sécurité, la sanction pour non port d'un gilet de protection conforme (homologué et non modifié) ou non port d'un casque homologué, jugulaire attaché, devient une interdiction de monter pour une durée de 15 jours pour un jockey professionnel (1 mois pour un amateur ou un ALJ),
- en cas de ferrure non conforme constatée avant course, et si la modification de la ferrure est susceptible d'engendrer un retard conséquent sur les opérations du départ, notamment à l'occasion de réunions PREMIUM, les Commissaires peuvent déclarer le cheval non partant.
- pour les courses dont le départ est donné au moyen de l'autostart, les concurrents doivent se trouver à une distance maximum de 200 mètres de la voiture dans les 30 dernières secondes qui précèdent le départ, sous peine de se voir sanctionner par un retard des opérations.
Les modifications en détails ICI

A voir aussi :
...
L'agenda de la semaine : cap sur l'Atlantique

Les esprits seront focalisés cette semaine sur la belle réunion de samedi prochain avec le Prix de l'Atlantique (Gr.1) mais aussi le Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2). En attendant voici le programme de lundi à vendredi. ● Lundi 15 avril : Après ...

Lire la suite
...
27 engagés dans le Prix de l'Atlantique

Respectivement 2ème, 3ème et 4ème du Prix de l'Atlantique 2023 (voir notre photo) derrière Étonnant, GO ON BOY (Password), HOHNECK (Royal Dream) et HORSY DREAM (Scipion du Goutier) font partie des 27 engagés pour l'édition 2024 programmée samedi prochain à ...

Lire la suite
...
Tracking : ça tournerait au "fiasco" ?

Nos confrères de Jour de Galop en ont fait leur une jeudi soir : le dossier du Tracking en France entre dans une spirale négative. "Pourquoi le tracking est un fiasco en France" pouvait-on ainsi lire dans le quotidien ...

Lire la suite
...
Une journée semi-classique
sous le signe des équipes

Disputée dans des conditions estivales, la réunion de ce samedi à Vincennes a tenu toutes ses promesses. Avec des courses de haut niveau, de jolis matchs, des rebondissements et une tendance : des succès en équipe.

Lire la suite