En bref - 08.11.2022

L'ANJ obtient des engagements sur la communication responsable

À quelques jours de l’ouverture de la Coupe du Monde de football, l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) a réuni les opérateurs de jeux d’argent et l’écosystème de la publicité qui ont pris, à cette occasion, par la signature de quatre chartes portant sur la publicité en télévision, radio, affichage et digital, des engagements forts pour modérer la pression publicitaire en faveur des jeux d’argent et promouvoir des communications commerciales responsables. Parmi les signataires, le PMU.

Faisant le constat d'une pression publicitaire sans précédent en faveur des jeux d’argent et de hasard durant l’Euro de football en 2021, l’ANJ avait adopté en février 2022, à la suite d’une large consultation publique, un plan d’actions pour "désintensifier" la pression publicitaire sur tous les supports de communication (télévision, radio, affichage et sur le digital). L'objectif était de renforcer la protection des mineurs et des publics à risque, particulièrement sur les leviers numériques.
Concrètement, quatre chartes ont été signées par les professionnels concernés, témoignant d’engagements forts de ceux-ci pour modérer la pression publicitaire et promouvoir une publicité responsable pour prévenir le jeu des mineurs et des publics vulnérables.
■ En premier lieu, sous l’égide de l’ARCOM, les deux chartes déjà existantes applicables à la télévision et à la radio ont été révisées. Elles reprennent la recommandation de l’ANJ consistant à limiter de 4 à 3 les publicités pour les jeux d’argent et de hasard par écran publicitaire.
■ La charte relative à l’affichage constitue, en deuxième lieu, une nouveauté. Elle rassemble les professionnels du secteur qui s’engagent à exclure la communication publicitaire en faveur des jeux d'argent à proximité immédiate des établissements scolaires et des structures de soin en addictologie et à limiter la pression publicitaire visuelle événementielle dans les gares et stations de métro.

© ANJ
Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de l'ANJ

■ La charte pour une publicité digitale responsable rassemble enfin tous les opérateurs de jeux d’argent et de hasard autorisés en France ainsi que les professionnels de la publicité membres de l’Alliance digitale. C’est un accord sectoriel d’envergure, signé par l’ensemble des opérateurs de jeux d’argent, qui constitue une initiative inédite en matière de la publicité digitale. Il doit permettre de mieux maîtriser les communications commerciales des opérateurs publiées sur les réseaux sociaux, plateformes, applications mobiles, sites internet, ainsi que celles des influenceurs et ambassadeurs. Les opérateurs s’engagent également à protéger les mineurs des publicités sur les jeux d’argent et de hasard à ne pas exercer de pression publicitaire sur les publics vulnérables, en particulier les jeunes et les joueurs excessifs.
L'ANJ précise que la mise en œuvre de ces quatre chartes fera l’objet d’un suivi annuel par ses soins.

A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite