... © JLL - LeTROT
Actualité - 09.11.2022

Prix Marcel Laurent : comme un tremplin test pour Idao de Tillard

Il est tout en haut de la hiérarchie d'une génération dorée. S'il a manqué son objectif de la fin de l'été dans le Critérium des 4 Ans, Idao de Tillard n'a pas tardé à remettre les pendules à l'heure. Pour sa première sortie face à des concurrents bien plus âgés, il a fait impression sur la piste bordelaise, à l'occasion du Grand Prix du Sud-Ouest. A l'occasion de son retour à Vincennes, dans le Prix Marcel Laurent, il va poursuivre son apprentissage du haut niveau, en se frottant cette fois, à poteau égal, à plusieurs des meilleurs 5 ans du moment, à savoir Hohneck ou Héraut d'Armes.

On aurait presque tendance à l'oublier, mais Idao de Tillard (Sévérino) est encore un jeune cheval, avec certes un compte en banque qui dépasse les 650.000 € de gains, mais seulement vingt et une courses au compteur, dont quinze victoires. Le pensionnaire de Thierry Duvaldestin a tout l'avenir devant lui. Jeudi, il va entrer dans son meeting d'hiver. Un rendez-vous étalé sur plusieurs mois où plusieurs Groupes 1 sont cochés sur son calendrier. Lesquels ? Pour l'instant, seul le Critérium Continental de la fin décembre est validé. Pour la suite, rien n'est acté. On parle évidemment du Prix d'Amérique ZEturf Legend Race. La Sulky World Cup Prix Bold Eagle, réservée au 5 ans, le même jour fin janvier, reste une possibilité crédible. Le Prix Marcel Laurent sera sa première sortie devant le mener vers ses objectifs. Disputé sur les 2.100 mètres de la grande piste, ce Groupe 2 présente la particularité d'opposer les 4 ans et les 5 ans. Si cette génération des "I" aura encore une année "protégée" en 2023 menant au Critérium des 5 ans, ils commencent d'ores-et-déjà se frotter aux concurrents d'âge. Alors qu'il a décroché en force le Prix de Sélection, résistant à Hohneck (Royal Dream), qui lui rendait vingt-cinq mètres, Idao de Tillard doit désormais affronter ses rivaux à poteau égal. Le premier test, dans le 40e Grand Prix du Sud-Ouest, fut passé haut la main.
Le triomphe bordelais bon pour les têtes
Idao de Tillard affichait certes des statistiques parfaites corde à droite et derrière l'autostart, mais il devait affronter un certain Elie de Beaufour (Royal Dream), sans doute le meilleur hongre en activité à l'heure actuelle. La course fut musclée et sans concession. Pour finir, nous n'avons vu que le cadet, qui a ébloui l'affluence. "Cette course de Bordeaux nous a rassurés", a affimé Clément Duvaldestin. "Le cheval s'est montré très appliqué, sûr d'un bout à l'autre, avec une ferrure légèrement plus lourde. Et la ligne est bonne puisque l'on a vu Elie de Beaufour gagner le Prix des Cévennes depuis." Invaincu derrière la voiture, Idao de Tillard s'élancera une nouvelle fois du couloir 1. "Cela peut être comme on dit un numéro piège, mais les deux concurrents à son extérieur ne vont pas sûrement pas démarrer."
Pour ce retour à Vincennes, le champion sera piloté par Théo, le frère de Clément lequel est mis à pied (sa sanction étant de deux semaines complètes, il ne peut driver les Groupes). C'est le troisième driver à s'asseoir au sulky du 4 ans, après Matthieu Chadeyron, en août 2021, à Mauquenchy, où le cheval effectuait une rentrée. Cette fois les ambitions sont tout autres. "On y a pour faire le meilleur classement possible. Le cheval est bien. Il ne faut pas trop le travailler, il sait ce qu'il a à faire. Le parcours des 2.100 mètres, c'est son sport. Cela aurait été un peu plus embêtant sur les 2.700 mètres à la volte mais il n'y a pas de pression à avoir pour Théo. Il n'aura pas de mal à s'en servir. Le changement de main va aussi casser la routine. Idao et moi on se connaît par coeur. C'est finalement un mal pour un bien." Troisième du dernier Prix d'Amérique, le fils cadet de Thierry Duvaldestin a montré sa capacité à faire abstraction de ce qui l'entoure avant un rendez-vous important.

Face à la team Allaire, notamment
Après le Prix Sélection, où il bénéficiait d'une avance de vingt-cinq mètres, Idao de Tillard va retrouver le pensionnaire de Philippe Allaire à poteau égal, sur son parcours favori. Il s'agira de leur deuxième confrontation. C'est là aussi l'une des principales questions de ce Prix Marcel Laurent 2022. Savoir l'état actuel du rapport de force. Les performances, les impressions visuelles, les chronos, tout concorde pour dire qu'Idao de Tillard pourra passer le cap. Le comportement face à Hohneck validera un peu plus l'impression positive. Cinquième du dernier Prix d'Amérique ZEturf Legend Race, et pratiquement devenu le favori cet été de la prochaine édition, le pensionnaire de Philippe Allaire est une valeur sûre au plus haut niveau et sera le seul millionnaire au départ. Sa régularité est assez impressionnante. S'il a été battu lors des deux derniers Groupes 1 disputés, il n'est absolument pas en recul. Deuxième l'an passé de ce Groupe 2, il est un logique postulant à la victoire, d'autant qu'il a cette fois hérité d'un numéro assez favorable (5) sur un parcours où il excelle.


PARTANTS VINCENNES - Jeudi 10 Novembre
1 PX MARCEL LAURENT - (13H50)
Premium - Att. - (2) - Euro.-auto. - 120 000 € - 2 100m
1. IDAO DE TILLARDT. Duvaldestin
2. INES DES RIOULTSJ. F. Senet
3. IDEAL LIGNERIESF. Nivard
4. HAPPY VALLEYJ-P Dubois
5. HOHNECKF. Lagadeuc
6. INOUBLIABLEE. Raffin
7. HANNA DES MOLLESA. Abrivard
8. CALLMETHEBREEZEA. Guzzinati
9. INMAROSAL. Abrivard
10. CHANDELLESM. Abrivard
11. BERENICE BIG. Gelormini
12. KEYTOTHEHILLB. Goop
13. HERAUT D'ARMESJ-M Bazire
14. FIRST BLOODCh. Martens
15. CRESUS DI POGGIOD. Bonne

Palmarès, avantage aux 5 ans

Le Prix Marcel Laurent est depuis 2002 disputé avec un départ à l'autostart, sur les 2.100 mètres de la grande piste. La liste des vainqueurs de ce Groupe 2 a très fière allure. Pour rester uniquement sur cette double décennie, on relève les noms de Face Time Bourbon, détenteur du record de la course en 1'09''8, Ready Cash et Offshore Dream comme futur lauréat du Prix d'Amérique lors du même hiver. Ouverte aux 4 et 5 ans, cette épreuve a sacré du côté des cadets Traders, devant Bold Eagle après un match épique, Aladin d'Ecajeul, Victoire, Ready Cash, Gigant Neo. La domination des 5 ans est bien réelle avec 75% de réussite.

Cinq vainqueurs de Groupes 1 au départ

Outre Idao de Tillard et Hohneck, trois autres compétiteurs présentent une victoire de Groupe 1 sur leur carte de visite. Avec dans l'ordre du programme, Hanna des Molles (Village Mystic), Callmethebreeze (Trixton) et Héraut d'Armes (Ready Cash). Lauréate du Critérium des 3 ans, et placée de celui des 4 ans, la première nommée vient de mettre fin à une série de six échecs consécutifs. De quoi se gratter la tête, mais une première tentative sous la selle, couronnée de succès, sur le parcours classique du Prix Edmond Henry, a semble-t-il relancé la machine. "Elle ne va courir qu'à bon escient sous la selle. Attelé, on jouera notre carte à fond", a dit son pilote Alexandre Abrivard. "Cette victoire l'aura peut-être rassurée elle. La jument est en très bonne forme et prête à bien faire. Il y a deux ou trois mâles qui seront durs à devancer évidemment, mais normalement elle devrait se placer." Sur ce parcours, elle n'a jamais déçu en quatre tentatives et avait terminé cinquième de l'édition 2022.
Champion européen (cinq Groupes 1), Callmethebreeze (Trixton) est retour en France, après sa disqualification dans une batterie qualificative au Grand Prix de l'UET, qu'il avait remportée. Entre temps, le deuxième élève au départ de la "team Bouttemont" s'est produit en Italie, dans le Gran Premio Giuseppe Biasuzzi, à Trévise. Ce 16 octobre, le partenaire d'Andrea Guzzinati a trébuché de l'arrière-main pour aborder une dernière fois la ligne opposée, alors qu'il était au commandement. Jeudi, il défendra le drapeau de l'élevage italien, qui a remporté deux des trois dernières éditions avec Ampia Mede Sm et Vivid Wise As. Un autre succès est-il envisageable ? Lors de sa seule rencontre avec Idao de Tillard, il avait complété le podium derrière Izoard Védaquais (Bird Parker) dans la Sulky World Cup des 4 ans et le représentant de Thierry Duvaldestin. Malgré ce numéro 8, Callmethebreeze est capable d'une grande performance. Il est un lauréat potentiel et parmi le contingent étranger à pouvoir afficher de légitimes ambitions.
Héraut d'Armes (Ready Cash) a été sacré dans le Championnat Européen des 5 ans, disputé sur ce même parcours, avec le numéro 13. Jeudi, il s'élancera avec le numéro... 13. Concurrent à très fort potentiel, il attaque ce meeting dans une drôle de position. Avec un statut de vainqueur de Groupe 1, mais un compte en banque peu fourni (270.550 €). En plein épanouissement, il possède une belle marge de progression et sa présence dans le Prix d'Amérique ne pourrait se jouer que sur le Prix Ténor de Baune (Prix d'Amérique Races ZEturf #Q4). En attendant, toutes les opportunités sont bonnes à saisir. Un rythme très sélectif, que l'on peut supposer ne ferait que l'avantager. Avant le coup, son entraîneur-driver, Jean-Michel Bazire, avance prudemment : "Il est resté bien. Le numéro en seconde ligne est embêtant face à des tels chevaux. On va courir comme pour prendre une place et on verra."
Remarquée dans ce même Groupe 1, Happy Valley (Royal Dream) sera surveillée du coin de l'œil, car on connaît sa faculté d'accélération et qu'elle s'élancera cette fois en première ligne. Sa compagne d'écurie Inoubliable (Prodigious) pourrait elle aussi jouer les trouble-fêtes. Son partenaire, Eric Raffin, avec lequel elle n'est jamais sortie du podium en cinq sorties, nous a dit : "On va subir. La jument est en grande forme, c'est une certitude. Ce sera une question de parcours, mais elle a sa place dans les cinq premiers. Quand elle peut être cachée, elle est capable de faire toutes les distances."

Callmethebreeze, un ténor sur la scène européenne

A voir aussi :
...
Lambada du Goutier avec de la marge

Doublement étoilée par Province Courses l'hebdo lors de sa qualification au trot monté à Grosbois le 3 novembre en 1'17''5 (voir son passage ICI), Lambada du Goutier (Carat Williams) s'est jouée de ses adversaires dans le Prix Chaldaea. Trè...

Lire la suite
...
Rentré à domicile, Serge Peltier pense à son retour

Tombé lourdement dans l'ultime épreuve de la réunion de Vichy ce lundi soir au sulky de Lorenzo d'Eva (Ni Ho Ped d'Ombrée), Serge Peltier a perdu un instant connaissance avant de reprendre ses esprits. Rapidement pris en charge ...

Lire la suite
...
Les Banville prêts
pour une incroyable journée

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps ...

Lire la suite
...
Kill Bill Piya réalise une sacrée performance

Au galop derrière l'autostart, Kill Bill Piya (Fabulous Wood) perd plusieurs dizaines de mètres avant même le départ. "Il est vraiment très désagréable dans la bouche avant le départ et je crois ...

Lire la suite