... ©APRH
Résultat de course - 06.11.2020

Gangster Davaness fait monter l'adrénaline

Je sais qu'il est bon mais aussi qu’il est difficile.
David Cinier

Le final de cette épreuve pour 4 ans sous la selle s'est transformé en une course de deux jockeys particuliers : les deux premiers du classement de l'Etrier d'Or. Et le leader Mathieu Mottier a pris le meilleur sur son poursuivant Alexandre Abrivard. Mais, derrière cette scène, il y a aussi la montée d'adrénaline de l'entraîneur du vainqueur, David Cinier.

David Cinier (entraîneur) en chiffres
14e victoire à Vincennes
1re vict. à Vincennes depuis 12/18
11e succès en 2020

Animateur en selle sur Gold du Val (Bocage d'Ortige), Alexandre Abrivard a cherché son salut dans l'ultime tournant en lançant la course de loin, dès la marque des 500 derniers mètres. Mathieu Mottier a fait attention à rester au contact avec Gangster Davaness (Booster Winner) pour prendre le meilleur à la fin. Mais derrière cette course de jockeys, il y a aussi et surtout le bonheur d'un homme, l'entraîneur David Cinier. Par ailleurs co-éleveur et copropriétaire du lauréat, le professionnel nous dit à chaud : « C'est une vraie montée d'adrénaline avec lui parce qu’on fait mille bornes pour venir. Et que cela peut se finir en disqualification. »

Un écart de presque deux ans
Cela faisait pratiquement deux ans que le cagnois David Cinier n'avait pas gagné à Vincennes, en dépit de 26 tentatives. La victoire est encore plus belle selon le professionnel : « C'est un grand moment. C'est un peu mon chouchou dans l'écurie car c'est le fils de ma bonne jument Signéville. Je sais qu'il est bon mais aussi qu’il est difficile. » Sa mère Signéville s'était imposée pour sa part quatre fois sur l'hippodrome parisien au monté pour quasiment 300 000 € de gains. Pour David Cinier, le fiston peut mettre ses pas sans ceux de sa mère, voire mieux encore selon ses propos : « C'est un cheval que j'estime beaucoup au sein de mon effectif. Pour moi, c'est un cheval qui va vraiment venir bien sur le tard, je pense qu'il pourra courir Groupe. Il n'a aucun artifice, il est naturel. Mathieu [Mottier] m'a dit qu'il gagne facilement. Ça me conforte dans l'idée que je me fais de lui. »

D'où vient-il ?

Premier produit et seul vainqueur à ce jour de Signeville (296 970 €), une fille de First de Retz lauréate à bon niveau à Vincennes sous la selle, il a pour bisaïeule la très bonne Quoglaise (350 053 €) dont la descendance inclut par exemple Reine du Coglais (276 750 €) et Uniflore Coglais (161 230 €).

4e | PRIX ADELHEID
M - 2200 m - Course C - 33 000 €
GANGSTER DAVANESS 1'14"5
Booster Winner x Signeville (First de Retz)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : D. Cinier
Propriétaire : D. Cinier - Eleveur : G. Lherpiniere
2e Gold du Val 1'14"6
3e Garou du Chene 1'14"8
4e : Galeo du Tordoir - 5e : Gringo des Champs
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite