... ©APRH
Résultat de course - 06.11.2020

Harina Dream, signature "David" sur toute la ligne

Dans cette génération, je n'en ai qu'une bonne comme elle.
Laurent David

À l'image de David Cinier avec Gangster Davaness (lire page précédente), Laurent David est présent dans tous les tableaux du succès de sa représentante Harina Dream. Et lui aussi affichait le sourire de retrouver le chemin du succès à Vincennes après une longue période de disette parisienne.

Pour Laurent David, la disette se chiffre à quasiment 80 tentatives sans succès depuis son dernier, décroché par Charly de l'Aunay en septembre 2018. Et cette fois, pour ne pas revenir avec une place, il a drivé Harina Dream (Radjah de l'Abbaye) de manière offensive, nous expliquant ses différents choix : « Nous sommes partis en troisième épaisseur et étions mal parqués. J’ai fait un effort déjà là, puis j'ai eu le dos du cheval de tête, mais je me suis dit que si je restais là, je pouvais être coincé. J'ai donc préféré sortir, un peu tôt je pense, mais c'est une jument qui a de la rate et qui est bonne. Je pense que j'ai bien fait de sortir, si j'avais été bloqué dans le dos, j'aurais été troisième, quatrième. Elle s'est montrée courageuse, elle a bien sprinté, elle a été au poteau. »

Une seule comme elle dans la promotion
L'explication finale fut rude avec Holly Mesloise (Roc Meslois) et Hannah (Vulcain de Vandel) et son éleveur, entraîneur et propriétaire veut aussi la préserver : « À l'entraînement, c'est une bonne jument, elle nous fait voir des bonnes choses mais elle reste fragile. Elle a des problèmes de locomotion, on l'a soignée, et je vais devoir la préserver un maximum. On la reverra, je pense pendant le meeting, mais on va y aller doucement. Elle n’a que 3 ans, c'est à préserver pour l'avenir. Dans cette génération, je n'en ai qu'une bonne comme elle. Les autres, ce ne sont pas les mêmes. » Professionnel discret installé dans l'Orne, Laurent David continue sur son effectif actuel : « J'ai une quarantaine de chevaux à l'entraînement et des poulinières en plus. C'est beaucoup de boulot et c'est d'autant plus sympa quand on gagne avec des produits maison comme celle là. »

D'où vient-elle ?

Elle est le deuxième produit de Tijela (51 660 €) après Give Me Dream (Quickly Paris), placée. A noter que sa mère avait été coelévée par Laurent David lequel l'a aussi exploitée. Tijela est par ailleurs une sœur de Real Dream (98 710 €).

5e | PRIX PALATIA
Att - 2850 m - Course D - 29 000 €
HARINA DREAM 1'15"4
Radjah de l'Abbaye x Tijela (Imoko)
Driver : L. M. David - Entraîneur : L. M. David
Propriétaire : E. L. David - Eleveur : L. M. David
2e Hannah 1'15"4
3e Holly Mesloise 1'15"4
4e : Hanane Montaval - 5e : Histoire Pierji - 6e : Hermine du Trieux - 7e : Hesline Dor
A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite