... © JLL - LeTROT
Galius
Actualité - 14.11.2022

Quelle distribution pour la première Qualif américaine ?

Nous sommes à une semaine du Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1 - Prix de Bretagne (Gr.2). L'épreuve qui lance de manière "officielle" le décompte vers la Legend Race (Gr.1), programmée le 29 janvier - soit dans 77 jours - compte ce dimanche après-midi, à quelques heures de la clôture des engagements, 33 inscrits. Et déjà quelques surprises avec l'apparition dans la rubrique des forfaits de Diable de Vauvert et de Gu d'Héripré. Quelle distribution composera cette épreuve ? Dans quel état d'esprit se produiront ses acteurs ? Pour certains, la course sera déjà un objectif, notamment pour intégrer le casting du Prix d'Amérique ZEturf Legend Race, et, pour d'autres, plutôt un moyen de se remettre dans le bain de la compétition.

Il y a douze mois, la Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1 (Gr.2) lançait le grand feuilleton de l'hiver sur les chapeaux de roues. Face Time Bourbon (Ready Cash), alors grand favori désigné du Championnat international du mois de janvier, dominait avec la marge attendue Etonnant (Timoko). La suite n'allait pas du tout se passer comme la logique semblait l'imposer. Le crack et double détenteur du Prix d'Amérique ZEturf était battu dans la Q#2 par Etonnant et son entourage mettait peu après un terme à sa carrière en raison de la persistance de douleurs aux pieds. Quant à Etonnant, propulsé favori de la grande course, il ne pouvait y tenir son rang.
Cette année, les données sont différentes. Pas de Face Time Bourbon au départ de la Q#1. Pas non plus d'Etonnant. Désormais paré de son statut de champion international et de candidat français le plus riche en exercice, il ne devrait faire son apparition que la Q#2, nous a appris Richard Westerink. C'est donc du côté de Galius (Love You) et Flamme du Goutier (Ready Cash), confirmés par leur entourage, qu'il faudra se tourner. Qui auront-ils contre eux, et avec quelles ambitions ? Première revue des forces en présence.

Les 18 plus riches de la liste des engagés de la Prix d'Amérique Races ZEturf - Q#1 à une semaine
Fairplay d'Urzy
Beads
Hussard du Landret
Jerry Mom
Feydeau Seven
Ampia Mede Sm
Décoloration
Gladys des Plaines
Violetto Jet
Alcoy
Fakir du Lorault
Galius
Zarenne Fas
Italiano Vero
Hooker Berry
Flamme du Goutier
Delia du Pommereux
Étonnant

L'absence d'Etonnant ou une autre façon d'aborder la séquence qualificative
En douze mois, il s'en est passé des choses dans la vie d'Etonnant (Timoko) et des siens. Le partenaire d'Anthony Barrier a remporté trois Groupes 1 dont l'Elitloppet. Il est devenu l'un des grands d'Europe sur le mile tout en conservant sa capacité à s'imposer à Vincennes sur le parcours le plus classique des 2.700 mètres, sa victoire dans le Prix d'Eté (Gr.2) en étant la meilleure preuve. Cette fois, Etonnant n'aura pas comme il y a douze mois à courir après un ticket d'invitation dans le Prix d'Amérique ZEturf Legend Race via le réseau qualificatif. De par ses gains, il trouvera sa place au départ. Le représentant de Richard Westerink a visiblement bien digéré sa défaite dans l'International Trot de Yonkers et affichait à son retour dans son box le même poids qu'avant son départ (526 kg). L'entraîneur nous a appris ce dimanche, et même si Etonnant figure bien parmi les engagés, qu'"il ne courra pas la première épreuve qualificative mais la deuxième." L'idée est visiblement de ne pas exposer trot tôt le champion.

Galius sera prêt
Parmi ceux dont on sait qu'ils seront sur la ligne de départ du Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1 - Prix de Bretagne, il y a Galius (Love You). Le protégé de Séverine Raimond et Cyril Raimbaud a déjà les yeux fixés sur janvier. Deuxième de la grande course en début d'année, il essaiera de monter cette fois sur la plus haute marche. Et la Qualif#1 fait partie du protocole mis en place pour y arriver. Séverine Raimond nous a ainsi déclaré il y a peu : "Il va très bien et on rattaque. Il va effectuer sa rentrée le 20 novembre et va arriver plus prêt que prévu je pense. Il a l'air très bien, est déjà fit et c'est bien ainsi. On veut le qualifier vite, dans les deux premières épreuves qualificatives (au Prix d'Amérique ZEturf) pour lui redonner un peu de calme ensuite." Avec Galius, Séverine Raimond parle aussi du monté. Chaque chose en son temps. "En fait tout va dépendre du résultat de la Q#1 du 20 novembre" nous a-t-elle aussi ajouté.

Ceux qui pourraient rentrer dans les 18 : une possibilité pour Hip Hop Haufor ?
Les sept premiers réservistes, ce dimanche, sont dans l'ordre des gains décroissants Florida Sport (Tornado Bello), Equinoxe (Texas Charm), Fine Colline (Village Mystic), Hatchet Man (Goetmals Wood), Hokkaïdo Jiel (Brillantissime), Gamay de l'Iton (Bird Parker) et Hip Hop Haufor (Up And Quick). Plusieurs auront leur place dans une semaine dès lors qu'Etonnant et l'américain Beads (Archangel) ne seront pas au départ [lire en page 4 pour Beads] et que plusieurs autres engagés sont incertains. Parmi ces réservistes, plusieurs bénéficient d'autres engagements (les cas de Florida Sport, Equinoxe, Fine Colline, Hatchet Man notamment). Tant et si bien que Hip Hop Haufor, qui devra récupérer une invitation s'il veut participer au festin américain, n'est plus hors d'affaire pour intégrer le casting de la Qualif#1.




Etonnant est sur la liste mais sera absent dimanche prochain. Il faudra attendre la Qualif#2 pour le voir entrer en scène.

© JLL - LeTROT
Ce qui change par rapport à l'an passé
Avant tout, c'est l'absence du crack Face Time Bourbon (Ready Cash) qu'il ne faut pas oublier trop vite. L'an dernier, il se lançait dans la première Qualif#1 dans la course des Prix d'Amérique Races. Il allait s'imposer devant son grand rival Étonnant lequel, lui, était toujours là. Autre changement notable : Ampia Mede Sm (Ganymede) est dès la première étape dans les 18 possibles (à date), sans avoir à compter sur telle ou telle défection. Elle a son destin entre ses sabots.
Au niveau des gains, le cran est supérieur par rapport à 2021 : le billet d'entrée (gains nécessaires) était à 465.000€, il devrait être cette saison 100.000 € plus élevé.
Enfin, on note un grand renouvellement du peloton : sur les dix-sept partants de l'an dernier, seulement deux pourraient être à nouveau en lice cette année : Fakir du Lorault et Violetto Jet.


Ce qui ne change pas par rapport à l'an passé
En revanche, ce qui ne change pas pour Ampia Mede Sm, c'est qu'elle n'aura pas le droit à l'erreur et sa présence sur la grille de départ le 29 janvier prochain pourrait bien se jouer dès dimanche prochain ou peut-être lors de la deuxième qualification. Avec l'arrivée ensuite des trotteurs internationaux, il n'est pas garanti qu'elle rentre dans toutes les dernières Qualifs. Autre statut-quo : les règles sont inchangées, les trois premiers sont automatiquement qualifiés aussi bien pour le Prix d'Amérique Legend Race que pour le Prix de France Speed Race, le Prix de Paris Marathon Race ainsi que les trois prochaines Prix d'Amérique Qualifs.


Flamme du Goutier confirmée par Thierry Duvaldestin
Après deux courses de remise en condition en régions, à Rambouillet et Laval, Flamme du Goutier (Ready Cash) vient de signer un retour gagnant à Vincennes dans le Prix Isara, une épreuve sans plafond de gains. Elle y a rendu victorieusement 25 mètres à Flaya Kalouma (Royal Dream). La lauréate du dernier Prix de Cornulier (Gr.1) prépare la défense de son titre par la voie attelée, de manière identique à l'an dernier donc. Son entraîneur Thierry Duvaldestin nous en a dit plus : "Elle devrait courir en étant plaquée ou déferrée des quatre pieds. Flamme du Goutier aura des prétentions et devrait être dans le coup. Elle participera aux trois premières "B" (Prix d’Amérique Races ZEturf Q#1, Q#2 et Q#5). Elle finira par le Prix de Bourgogne (Q#5) qui sera sa dernière course, trois semaines avant le Prix de Cornulier (Gr.1). À chaque fois, elle courra pour travailler et devrait bien finir."

Les ambitions affichées de Décoloration
Elle fera partie des candidats ultra motivés par les pass délivrés aux trois premiers de la Qualif#1 en vue du Prix Prix d'Amérique ZEturf. Décoloration (Prince d'Espace) vient de conclure troisième du Prix des Cévennes (Gr.3) et Jean-Michel Baudouin annonce la couleur : "Elle a bien récupéré de sa dernière sortie mais monte évidemment de catégorie. La course devrait être rythmée et c’est bien pour elle. Si elle se qualifiait ce serait génial pour tout le monde à l’écurie. En fait, je dirais que son principal objectif de l’hiver serait de se qualifier pour le Prix d’Amérique."

Flamme du Goutier lors de son retour gagnant à Vincennes le 25 octobre dernier

© Aprh

Hussard du Landret vise aussi la qualification
Deuxième en octobre de la Finale du Tour Européen du Trotteur Français (Gr.2), Hussard du Landret (Bird Parker) fera partie des candidats les plus motivés dans une semaine. Son entraîneur Benoît Robin justifie : "C'est une course importante car, si on a une chance de se qualifier dans le Prix d'Amérique, c'est dans cette course. Après, ce sera compliqué. Il est bien pour faire une vraie course et on va tout faire pour le qualifier. On aimerait courir le Prix d'Amérique évidemment."

UN QUATUOR POUR JEAN-MICHEL BAZIRE

Avec quatre partants attendus la Qualif#1, Jean-Michel Bazire possédera encore de nombreuses clés de la course. Son représentant le plus riche sera Hooker Berry (Booster Winner), présent à Vincennes ce dimanche "pour se faire câliner". Le 5 ans n'aura d'autres ambitions que la victoire nous a déclaré "JMB" : "On va courir pour gagner tout simplement. Il va disputer ensuite le Prix Ténor de Baune (Qualif#4) et le Prix de Belgique (Qualif#6)." Le professionnel projette aussi de grandes attentes sur Zarenne Fas (Varenne) et nous a appris : "Il courra pour tenter se qualifier pour le Prix d’Amérique. Il est bien, a bien couru la dernière fois et monte en condition au travail. Il aura une chance. S’il court au monté, cet hiver, ce ne sera pas avant le Prix de Cornulier." Concernant Feydeau Seven (Rédéo Josselyn), les ambitions seront tout autre : "Il devrait participer à la Q#1 avec des fers et sans chance. Son programme de l’hiver est compliqué. On va essayer de le déferrer pour la Finale du Grand National du Trot."
Enfin, au sujet du moins riche de sa délégation, Fairplay d'Urzy (Ready Cash) : "S'il passe dans la liste, il court. Il aurait gagné hier (lire samedi dans le Prix du Languedoc) s'il n'avait pas fait la faute au départ. Il était parfait."

Beads, un Américain à Vincennes... qu'il faut attendre
Engagé dans la Q#1, le trotteur américain Beads (Archangel) ne sera pas au départ nous a déclaré Jean-Michel Bazire qui vient de le recevoir dans son effectif. "Il ne pourra pas courir pour des raisons de vaccination et mais disputera l’épreuve qualificative suivante. Il semble assez commun au travail pour le moment. Même s’il n’a pas couru sur longue distance, je ne suis pas inquiet sur sa capacité à le faire." Âgé de 5 ans, Beads comptabilise 11 victoires en 37 tentatives aux Etats-Unis de 2 à 4 ans. Cette année, il a couru quatre fois en Scandinavie sans jamais s'y placer.

Italiano Véro : un engagement de rupture
Il est le seul 4 ans engagé dans la Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1. Italiano Véro (Ready Cash) aurait-il des envies de se lancer dans l'aventure américaine dès ce meeting ? Philippe Allaire nous a répondu par la négative, parlant plutôt d'une course d'opportunité pour son représentant : "Il devrait participer à la première Qualificative au Prix d’Amérique. Je n’ai pas envie de le présenter dans une épreuve avec autostart après ses deux récentes prestations avec ce mode de départ (N.D.L.R. : l’éliminatoire et le Grand Prix de l’UET). Il courra dans prétention, derrière, contre les "vieux" avant de retrouver une épreuve pour sa seule génération. Cela va finir de le préparer. Le cheval est bien. Ses objectifs de l’hiver sont les bonnes épreuves ouvertes à sa promotion comme le Groupe 1 international, la Sulky World Cup 5 Ans – Prix Bold Eagle."

Alcoy résolument en mode rentrée
Autre fils de Ready Cash qui sera au départ dimanche prochain, Alcoy participera pour la deuxième fois à une épreuve qualificative au Prix d'Amérique ZEturf. Il avait tenté sa chance en janvier dernier à l'opus 5 (Prix de Bourgogne) de la précédente saison sans succès (9e). Il n'a plus paru en piste depuis le 9 septembre et son entraîneur Vincent Martens nous dit à son sujet : "Le cheval a l’air très bien mais a besoin de courir. C’est une rentrée. Il sera plus compétitif lors de sa deuxième sortie. Il a comme premier objectif de l’hiver un Groupe 3 à Cagnes le 24 décembre. Je vais aussi l’essayer au monté à la maison, sans doute avec Damien Bonne. Si cela se passe bien, on pourrait le courir sous la selle avec pourquoi pas une tentative dans le Prix de Cornulier. Mais pour le moment, on va déjà voir comment il se comporte lors de sa rentrée."

Gu d'Héripré rangé dans les forfaits dimanche
Alors qu'il figurait parmi les engagés dimanche matin, Gu d'Héripré (Coktail Jet) est passé dans la catégorie forfait en milieu de journée. Fabrice Souloy possède encore deux pensionnaires dans la liste principale : Ampia Mede Sm et Violetto Jet.

Diable de Vauvert : un hiver compromis ?
Vainqueur de la Prix d'Amérique Races Q#1 en 2020, Diable de Vauvert (Prince d'Espace) est d'ores et déjà forfait cette année. Mais plus encore, Bertrand Le Beller vient d'annoncer à Equidia que "le cheval a un petit souci à une jambe. Il n’est pas opérationnel au travail pour le moment. On ne sait pas combien de temps ça va durer. (....) Je ne vous cache pas que l’on est assez pessimiste pour le meeting. Il est possible que l’on ne voie pas Diable de Vauvert cet hiver".

Les échéances de la course
1er forfait : mercredi 16 novembre, 10 heures
2ème forfait ou partants : jeudi 17 novembre, 12 heures

Beads à Grosbois

A voir aussi :
...
Liza Josselyn, la princesse prête à devenir reine

Sa carrière ne compte pour le moment aucun faux-pas dès lors que l'on accepte que sa défaite du 10 février s'inscrivait dans le cadre d'une rentrée après plus de quatre mois d'absence. LIZA JOSSELYN (Ready ...

Lire la suite
...
Luciano Menuet coche beaucoup de cases

Presque trois semaines après le Prix Paul Karle (Gr.2), les dix protagonistes du peloton se retrouvent au départ du Prix Kalmia (Gr.2). On y ajoutera LEARN TO FLY (Uriel Speed), de retour au sein du club d'élite ...

Lire la suite
...
Luciano Menuet coche beaucoup de cases

Djeson d'Ariane défie toujours la jeunesseÀ 11 ans, DJESON D'ARIANE (Cygnus d'Odyssée) est toujours très compétitif. Pour preuve, il s'est imposé deux fois depuis le début d'année en six tentatives et pointe actuellement en tê...

Lire la suite
...
Debrief du lundi : Adrien Lamy, le numéro un

Toutes catégories confondues chez les socio-professionnels, Adrien LAMY est le seul à terminer le week-end avec un capital de 4 victoires. Vainqueur samedi à Enghien, il est l'auteur d'un coup de trois dimanche sur le gazon de Rambouillet. Actuellement 5ème au classement ...

Lire la suite