... © JLL - LeTROT
En bref - 16.11.2022

Jean-Michel Bazire parti sur ses bases habituelles

Aux termes des huit premières réunions du meeting, le tableau des entraîneurs est déjà largement dominé par Jean-Michel Bazire. Pas vraiment étonnant tant on sait la préparation minutieuse qu'apporte le professionnel aux fins du meeting. Avec 7 victoires, il est sur ses bases habituelles. L'an dernier, il affichait 7 succès après 8 rendez-vous (et 236.450 € de gains). Lors de l'exercice 2020/2021, il annonçait 9 marques (et 250.120 €) après les huit premiers jours. Ses indicateurs de l'année sont donc dans ses standards. Recordman de la catégorie entraîneurs avec 83 succès obtenus lors du meeting 2019/2020, JMB reste incontestablement dans la même approche de la séquence "meeting d'hiver" avec la même volonté d'y performer au maximum. Auteur d'une exceptionnelle entame l'an dernier avec 6 victoires sur la période qui nous intéresse, Laurent Abrivard débute sur un rythme moins élevé (3 succès pour le moment). À noter les présences quelque peu atypiques de Jean-Paul Marmion, Damien Bonne et Jean-Philippe Raffegeau dans le top-10. L'an dernier, aucun d'eux n'avait signé de succès lors des 8 premiers rendez-vous du meeting.

Christian Bigeon sur des bases élevées

Avec 3 victoires et plus de 80.000 € engrangés, l'effectif de l'Ecurie Christian Bigeon anime pour le moment le tableau des propriétaires. C'est sensiblement mieux que l'an dernier (1 victoire sur la période comparable). À noter l'absence pour le moment du leader actuel des propriétaires, Philippe Allaire, qui pointait également en tête il y a douze mois de ce classement du meeting après les 8 premières réunions.

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite