... © Aprh
En bref - 16.11.2022

Bazire-Raffin : les meilleurs départs

Il est assez logique de retrouver en tête du classement deux des meilleurs drivers de Vincennes que sont Jean-Michel Bazire, qui transforme dans son statut de driver le travail de son écurie, et le métronome Éric Raffin, en route vers un quatrième Sulky d’Or. Le premier affichait 4 succès à la même période l’an dernier contre 6 déjà au second. On aurait pu qualifier son début de meeting timide. Après ses cinq premiers jours de meeting, Alexandre Abrivard n'avait toujours pas ouvert son compteur de succès à l'attelé. Il l'a fait le 12 novembre grâce à Haïda du Bellay (Prodigious) et n'a pas arrêté depuis pour désormais revendiquer 5 victoires (contre 6 un an plus tôt). Viennent ensuite avec 3 succès Yoann Lebourgeois, qui n'avait pas encore ouvert son compteur l'an dernier après huit réunions, et Charles Bigeon (+2).

La sécurisation en vue de l'Étrier d'Or pour Alexandre Abrivard

Troisième au classement des drivers, Alexandre Abrivard est sur tous les tableaux et émarge ainsi en tête des jockeys (il est leader aussi du Combiné). Avec trois succès au monté, il contrôle les ambitions de Mathieu Mottier dans la course à l'Étrier d'Or. Il maintient un écart, certes faible mais néanmoins net, avec le double tenant du titre national des jockeys, avec actuellement 77 marques contre 70 à Mathieu Mottier. En termes de gains, Alexandre Abrivard est aussi en tête sur la courte période et précède Adrien Lamy, qui a pu compter sur Happy And Lucky (Ready Cash) pour monter son compteur. Les deux précèdent Éric Raffin sur ce point.

A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite