... © J.-M. Tempier
Résultat de course - 09.11.2020

Honky Tonk Blues surprend même les siens

Avant que j’arrête les chevaux, j’espère retomber sur un très bon cheval pour Paris.
Gilles Baudu

Transformé depuis le mois d’août, Honky Tonk Blues ne cesse d’étonner. Ce lundi, le représentant de l’écurie du Brésil a fait sien très facilement le Trot Open des Régions du Sud-Est réservé aux 3 ans. Le fils de Magnificient Rodney remporte une quatrième victoire depuis le 17 août.

L'Ecurie Brésil en 2020
99 courses avec 12 chevaux
25 victoires et 10 places
276 860 € de gains (meilleur exercice)

Alors que les meilleurs 3 ans du Sud-Est s’affrontaient le 22 août à Cagnes-sur-Mer, Honky Tonk Blues (Magnificent Rodney) ouvrait son palmarès dans un lot de série quelques jours plus tôt sur la Riviera. Qui aurait cru que deux mois et demi plus tard le pensionnaire de Nicolas Ensch allait participer à cette finale régionale de Borély ? Et qui aurait imaginé qu’il puisse s’imposer en toute désinvolture ? Pas même son propriétaire Gilles Baudu, gérant de l’Ecurie Brésil : « Honky Tonk Blues est vraiment étonnant. Je ne sais pas quoi dire d’autre. Cet été, il avait montré des choses intéressantes sans pour autant penser qu’il serait capable de courir un jour face aux meilleurs 3 ans de la région. Nicolas (Ensch) a fait un super boulot avec ce poulain. Quand il est arrivé chez lui, il avait quasiment pas de gains sur son compte en banque [220 € pour être très précis]. C’est une superbe surprise de le voir gagner cette Finale. S’il avait terminé troisième aujourd’hui, j’aurais été content. Nicolas n’est pas un grand voyageur (rires). S’il veut courir la Finale à Vincennes, on ira. C’est lui qui décide. »

L'espoir de retomber sur un bon cheval parisien
Gilles Baudu continue sur son expérience de propriétaire : « Ça fait 30 ans que j’ai des chevaux. J’ai connu des grandes joies notamment avec Jolmeto deuxième du Critérium des 3 Ans en 2000. J’ai environ 25 chevaux (foals et yearlings compris) et cinq, six poulinières. J’ai diminué la voilure, je vieillis. Fakir du Donjon est en ce moment mon meilleur cheval à l’entraînement. J’aime également beaucoup Gimme Shelter qui est chez Romuald Mourice et qui reste sur trois victoires à Vincennes. À l’avenir, je fonde des espoirs sur Hook, un fils de Ready Cash entraîné par Thierry Duvaldestin. Il a besoin de prendre de la force. Avant que j’arrête les chevaux, j’espère retomber sur un très bon cheval pour Paris. »

D'où vient-il ?

Ce hongre de 3 ans est le premier produit de sa mère Uncle Sam (157 290€). Cette dernière portait déjà la casaque d’Audrey Baudu, co-gérante de l’écurie du Brésil. Sa grand-mère, New Orleans (220 220€), semi-classique sous la selle, est la génitrice d’Aphrodite Child (149 540€} et du bon Chicago Blues (315 300€).

4e | PRIX D'APT
Att - 3000 m - Course A - 29 000 €
HONKY TONK BLUES 1'15"9
Magnificent Rodney x Uncle Sam (Ganymede)
Driver : J. C. Feron - Entraîneur : N. Ensch
Propriétaire : E. Bresil - Eleveur : F. Baudu
2e Happy Lyl 1'16"2
3e Hussarde 1'16"3
4e : Hidden Face - 5e : Hollywood Queen - 6e : Helsinka d'Heripre
A voir aussi :
...
Des absences et...
des ambitions décuplées

L'un (Gu d'Héripré) contraint à garder le box plusieurs semaines en raison d'une blessure, l'autre (Gelati Cut) espoir tricolore la veille en Suède dans un Groupe 1, la génération des 5 ans se retrouve dépourvue de deux de ...

Lire la suite
...
Glorieuse Carnois,
c'est son heure

Invaincue au monté cette année en quatre courses, alors que ses deux premières tentatives dans la spécialité s'étaient soldées par des disqualifications, Glorieuse Carnois passe dimanche des courses C à un Groupe 2 avec la conviction de ...

Lire la suite
...
Tjacko Zaz s'amuse avec ses adversaires

Drivé pour la première fois par Franck Nivard, Tjacko Zaz a franchi le poteau d'arrivée avec un réel brio dans la plus belle épreuve de ce samedi sur l'hippodrome de la Thièrache. Avec son propriétaire ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite