... © J.-M. Tempier
Résultat de course - 09.11.2020

Gun Sissi, l'incontestable n°1 des 4 ans du Sud-Est

Il ne fallait pas se louper aujourd’hui, on a gagné cette Finale, tant mieux.
Steve Stefano

Déjà lauréat de la Coupe des 4 Ans durant l'été à Cagnes-sur-Mer, Gun Sissi a, une nouvelle fois, montré qu’il dominait sa promotion dans le Sud-Est. Pour ajouter encore à sa supériorité, le protégé de Yannick-Alain Briand a signé l’excellente réduction kilométrique de 1’13’’6 sur les 3 000 mètres de Borély, soit le nouveau record du parcours pour un 4 ans.

Troisième du Prix Joseph Aveline (Gr.3) début septembre à Vincennes, Gun Sissi (Vabellino) venait de courir deux fois ferré sur les petits anneaux marseillais sans avoir de prétentions puisque le cheval avait la lourde tâche de rendre à chaque fois la distance. Pieds nus pour cette coursée visée par Yannick-Alain Briand, ce cheval imposant physiquement n'a pas déçu son entourage. « Le cheval s’est cherché dans ses allures en début de parcours. Une fois qu’il était bien dans sa cadence, cela s’est très bien passé, nous a expliqué son driver Steve Stefano. En fait, il était un peu sur « des œufs » au début. Le cheval gagne bien mais je m’attendais à ce qu’il m’emmène un peu plus facilement au poteau. J’ai dû le motiver jusqu’au bout. Il disputait quand même sa troisième course en trois semaines même si, les deux dernières fois, on a couru gentiment. C’est un super cheval. Il ne fallait pas se louper aujourd’hui, on a gagné cette Finale, tant mieux. »
Yannick-Alain Briand, auteur d’un coup de trois en tant qu’entraîneur ce lundi à Borély, place trois pensionnaires aux trois premières places de cette Finale des 4 ans. Si Gun Sissi s’est imposé facilement, Gorden Flash (Village Mystic) a très bien conclu pour s'emparer de la deuxième place aux dépens de Gelinda (Look de Star).
Et l'avenir. La logique voudrait qu'il soit parisien. Gun Sissi est engagé à deux reprises à Vincennes au cours des prochaines semaines : le 26 novembre dans le Prix de la Picardie, et le 6 décembre dans la Finale Interrégionale du Trot Open des Régions des 4 ans (Gr.3) dans lequel il devra rendre 25 mètres sur les 2 850 mètres de la grande piste parisienne.

D'où vient-il ?

C’est de loin le meilleur des six rejetons de sa matrone Texane Sissi (non qualifiée). Du côté maternel, on retrouve la très bonne Quela Rive (558 895€). S’il porte les couleurs de Philippe Savinel, Gun Sissi est le fruit d'une association incluant Yannick-Alain Briand, Nicholas Cachia, Joe Cachia et bien sûr Philippe Savinel.

6e | PRIX DE L'ILE DU PLANIER
Att - 3000 m - Course A - 31 000 €
GUN SISSI 1'13"6
Vabellino x Texane Sissi (Buvetier d'Aunou)
Driver : S. Stefano - Entraîneur : Y. A. Briand
Propriétaire : Ph. Savinel - Eleveur : E.A.R.L. Maillet
2e Gordon Flash 1'13"8 Village Mystic x Acienda Flash
3e Gelinda 1'13"8 Look de Star x Alexandrova
4e : Graine de Max - 5e : Get My Love - 6e : Griselda Blanco - 7e : Giga Pearl
A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite