... ©Scoopdyga
Actualité - 11.11.2020

Face Time Bourbon de retour à la maison

Le Grand de la Loterie était globalement la course de tous les dangers pour Face Time Bourbon. Si le résultat a donné raison à cette théorie avec une médaille d'argent au goût amer, la suite lui donne tort. La preuve, le crack est déjà de retour sur son terrain de prédilection : Vincennes où il se sent comme à la maison.

Une piste de Naples réputée pour sa fermeté, une après-midi à deux courses, le costume de cheval à battre, un voyage certes confortable en avion mais un voyage quand même et une place dans le calendrier imparfaite. Plus que la défaite potentielle, ce qu'on pouvait redouter de cette escapade napolitaine, dans la cité de son propriétaire majoritaire Antonio Somma, c'était la digestion post-course du champion. Et bien que nenni. En tout cas, ce que montre Face Time Bourbon (Ready Cash) à celui qui le connait le mieux, Sébastien Guarato, fait penser que le décuple lauréat de Groupe 1 a parfaitement récupéré de ses efforts. À tel point que les plans initiaux ont été chamboulés et le Prix Marcel Laurent est apparu sur son calendrier comme épreuve initiale de son meeting.
Un changement de cap à 180° puisque le premier plan prévoyait normalement une entrée dans la danse hivernale à l'occasion du Prix Ténor de Baune (fin décembre), expliqué ainsi par l'entraîneur ornais samedi au micro d'Equidia : "Il est tellement bien et finalement il a couru deux fois caché à Naples. Dans une course inter-génération entre "G" et "F", il est au-dessus je pense. Il court pratiquement tout seul : il y aura simplement Gu d'Héripré à battre." Viril mais correct pour reprendre une expression de journalisme sportif bien connu. Face Time Bourbon a en effet déjà battu tous ses adversaires français de sa promotion en lice demain, même si Féerie Wood (Rockfeller Center) est devenue depuis lauréate de Groupe 1, profitant à merveille de l'absence du boss dans le Championnat Européen des 5 ans. Et la nouveauté dans son tableau est en effet la présence de Gu d'Héripré (Coktail Jet). Mais aussi talentueux soit-il, le champion de l'Écurie Billard/Souloy fait face à une tâche d'autant plus compliquée pour la victoire qu'il a hérité d'une place extérieure à celle du grandissime favori au départ : couloir 6.

Objectif : faire mieux que Bold Eagle
Bold Eagle est le dernier lauréat du Prix d'Amérique à avoir pris part au Prix Marcel Laurent neuf mois et demi après son sacre, c'était en 2016. Résultat, il avait fini 2ème, battu par Traders.

PARTANTS VINCENNES - Jeudi 12 Novembre
2 PRIX MARCEL LAURENT - (14H25)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - Europeenne-autostart - 85 000 € - 2 100 m
1FEELING CASHE. Raffin
2FAVORITE FLIGNYD4J. G. Van Eeckhaute
3A SWEET DANCED4A. Prat
4FACE TIME BOURBOND4B. Goop
5FEERIE WOODD4A. Abrivard
6GU D'HERIPREDPF. Nivard
7FAIRPLAY D'URZYD4J. Bazire
8FUN QUICKDPM. Abrivard
9NOBLE SUPERBN. Bazire
10ERIC THE EELDAA. Lamy
11EMPIRE (DEN)DPD. Thomain
12REBELLA MATTERSDPF. Lagadeuc
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite