... © JLL - LeTROT - Aprh
Actualité - 05.12.2022

L'Anjou-Maine réussit le grand chelem

Le premier week-end de décembre était dominé par la réunion de la Finale du Grand National du Trot ParisTurf et les finales nationales de LeTROT Open des Régions à Vincennes. C’est un succès total pour les trotteurs de la Fédération Anjou-Maine qui ont tout raflé sur leur passage. Chez les hommes, les cousins Abrivard, Alexandre et Matthieu, rattachés aussi à cette fédération, occupent les premières places de leurs classements, respectivement des drivers et des entraîneurs. Numéro un des étalons, Ready Cash l’est autant au nombre de victoires que par les gains de sa production.

La réunion du premier dimanche de décembre du meeting d’hiver de Vincennes est traditionnellement celle des régions, sur la piste comme dans les travées de l’hippodrome parisien. L’an dernier, les vainqueurs des finales de LeTROT Open des Régions étaient venus de divers horizons, de la Basse-Normandie avec Izoard Védaquais (Bird Parker) chez les 3 ans au Centre-Est avec Ghost des Charrons (Up The Green) chez les 5 ans en passant par Hélios des Arcs (Kaiser Sozé) chez les 4 ans, pendant que Cleangame (Ouragan de Celland) s’adjugeait la Finale du GNT ParisTurf pour l’Anjou-Maine. Douze mois plus tard, les trotteurs de l’Anjou-Maine ont réussi le grand chelem et n’ont laissé au mieux que les accessits à leurs adversaires venus des autres régions. Jag Stryck (Brétigny), Ino du Lupin (Scipion du Goutier) et Headscott (Village Mystic), les vainqueurs des finales des 3, 4 et 5 ans, sont entraînés respectivement par Cyrille Buhigné, installé à Meslay-du-Maine en Mayenne, par Jean-Paul Marmion à Marigné dans le Maine-et-Loire et Alain et Arnaud Chavatte à Saint-Léger en Mayenne également. Les trois gagnants sont aussi nés et élevés dans cette région. Quant à Gently de Muze (Perlando), issu d’un élevage belge, il est entraîné par Jean-Michel Bazire dont le centre d’entraînement principal est situé à quelques kilomètres de Sablé-sur-Sarthe et qui est le seul des quatre entraîneurs vainqueurs cités à disposer en parallèle d’un établissement à Grosbois. Deuxième fédération en termes de nombre de trotteurs à l’entraînement avec plus 4.400 chevaux (chiffres 2021) derrière la Basse-Normandie, l’Anjou-Maine occupe la première place du classement du nombre de victoires du meeting d’hiver selon la fédération d’entraînement, avec la barre des 100 succès passée justement au cours de la journée de ce dimanche.

Alexandre Abrivard : que des Groupes !

Terminer à la première place du classement des pilotes du week-end en ayant gagné que des épreuves labellisées Groupe 2 n’est pas banal. C’est pourtant bien la performance réalisée par Alexandre Abrivard qui a remporté quatre des cinq épreuves de ce niveau entre samedi et dimanche. Il n’a connu la défaite que dans la Finale du GNT ParisTurf où il a laissé les honneurs à Jean-Michel Bazire. Il conforte ainsi sa position de numéro un des pilotes depuis le début du meeting d’hiver (27 victoires après la réunion de dimanche, soit 10 de plus que son poursuivant immédiat, Éric Raffin) et ouvre de façon magistrale son compteur dans les Groupes, ce qui lui avait fait défaut au cours des quatre premières semaines du meeting.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 2 victoires)
Pilote - courses - vict. (%) - places – gains
1. Alexandre Abrivard - 12 c. - 4 vict. (33) - 2 pl. – 241 140 €
2. Jean-Michel Bazire - 9 c. – 3 vict. (33) - 2 pl. – 142 300 €
3. Matthieu Abrivard – 10 c. - 3 vict. (30) - 1 pl. – 85 150 €
4. Olivier Raffin - 12 c. - 3 vict. (25) - 1 pl. – 25 030 €
5. David Thomain - 15 c. - 2 vict. (13) - 3 pl. – 100 160 €
6. Yoann Lebourgeois - 7 c. - 2 vict. (29) - 0 pl. – 74 850 €
7. David Békaert - 7 c. - 2 vict. (29) - 1 pl. – 54 250 €
8. Romain Congard - 3 c. - 2 vict. (67) - 1 pl. – 17 570 €
9. Jean-Ph. Monclin - 15 c. - 2 vict. (13) - 1 pl. – 16 880 €
10. Sébastien Hardy - 5 c. - 2 vict. (40) - 0 pl. – 13 780 €
11. Jean-Ét. Abrivard - 2 c. - 2 vict. (100) - 0 pl. – 13 050 €
À noter dans le top ci-dessus, la présence de Jean-Étienne Abrivard, qui a connu 100 % de réussite samedi à Angers avec des chevaux de l'écurie familiale.

Matthieu Abrivard dans le club des mille

Avec 4 succès au cours du week-end entre Vincennes et Angers, l'entraînement de Matthieu Abrivard termine à la première place de la catégorie. Cela clôt de la meilleure des manières une semaine à marquer dans les annales : 9 succès avec 18 partants et la 1.000ème victoire sous sa casquette d'entraîneur, lui dont les premiers partants officiels sous son entraînement remontent à la fin de l'année 2008, soit quatorze ans pratiquement jour pour jour. Aux gains, la palme du week-end chez les entraîneurs revient à Jean-Michel Bazire avec 136.650 € devant Laurent Abrivard (127.200 €), soit les deux premiers du classement national où ils sont séparés par un peu plus de 243.000 €.

Philippe Allaire, toujours leader

Indéboulonnable numéro un chez les propriétaires où ses gains annuels approchent les 3 M€, Philippe Allaire voit ses trois représentants du week-end briller, avec notamment les victoires de Joyner Sport (Dollar Macker), la première dans un Groupe 2, et de Koctel du Dain (Boccador de Simm), que l'on devrait maintenant voir à l'oeuvre face aux meilleurs de sa génération. Pour un peu plus de 22.000 €, il devance Yannick Desmet, le propriétaire de Gently de Muze, qui lui-même précède l'Écurie L.-D. M. Abrivard, laquelle totalise 4 victoires pour un peu plus de 61.000 € de gains.

La première victoire du week-end :
■ Franck Lesourd (propriétaire) avec Just Do It Lovely (Niky) à Châteaubriant dimanche

Ready Cash par les victoires et les gains

Que l'on prenne le classement par les victoires (4) ou celui par les gains (93.445 €) du week-end, on trouve un seul et même nom chez les étalons, celui en l'occurrence de Ready Cash. À Vire, l'étalon du Haras de Bouttemont enregistre un nouveau succès avec un produit issu de la promotion de 2020 (Kool And The Gang), soit le 17ème dans cette tranche d'âge, ce qui le classe loin devant Love You (10).

TOP 10 des étalons du week-end en nbre de vict. et gains
Rang – Etalons - nbre de gagnants / nbre pl. / gains cumulés
1. Ready Cash - 4 / 3 / 93 445 €
2. Scipion du Goutier - 2 / 3 / 90 290 €
3. Real de Lou - 2 / 2 / 89 950 €
4. Village Mystic - 2 / 2 / 58 760 €
5. Charly du Noyer - 2 / 1 / 40 650 €
6. Love You - 2 / 1 / 32 710 €
7. Offshore Dream - 2 / 3 / 30 860 €
8. Password - 2 / 0 / 23 740 €
9. Orlando Vici - 2 / 1 / 18 430 €
10. Royal Dream - 1 / 3 / 72 210 €

■ L'étalon Un Charme Fou a enregistré son 100ème gagnant avec Ivoire Dairpet à Vire dimanche

A voir aussi :
...
Thierry Duvaldestin en force avec ses 3 ans

La réunion CSI de dimanche à Lisieux comportait quatre courses de "L" dont 22 étaient inédits. Thierry Duvaldestin a ouvert la réunion avec LULU QUICK (Enino du Pommereux) qui restait sur une disqualification pour ses débuts à Angers fin ...

Lire la suite
...
Gaetane du Vivier-Gisèle Ambrogio : victoire à domicile

Au bout de cette belle journée de courses dans le Vaucluse, Gisèle Ambrogio et GAETANE DU VIVIER (Vittel de Brévol) s'offrent une victoire à domicile, elles qui sont venues en voisines. Une victoire facile pour une jument parfaite ...

Lire la suite
...
Lefort Fligny ouvre son palmarès

Deuxième le jour de ses débuts à Angers, n’étant battu que par L'ARGENTIER (Earl Simon), un poulain entrainé par Philippe Allaire, LEFORT FLIGNY s’impose avec style à Chartres. Vite sur jambes, puis dans le sillage du favori, LE ...

Lire la suite
...
Gauthier Tugend, l'apprenti du moment dans le Sud-Est

C'est la grande forme pour Gauthier Tugend. Déjà lauréat cette semaine en Avignon, il remporte aussi ce dimanche la 2ème étape du Trophée Vert des apprentis, associé à HYPOLIT DE BEL AIR (Gogo). Le jeune homme de 20 ans ...

Lire la suite