... © Aprh
Résultat de course - 05.12.2022

Java Wic, dans la spirale ascendante

J’ai eu de belles sensations.
Mathieu Mottier

Pour ses premiers pas à Vincennes, Java Wic fait belle impression, s’imposant avec la manière, sous la selle de Mathieu Mottier, et demeurant invaincue en trois sorties dans la spécialité. C’est sur l’hippodrome d’Alençon, puis sur celui de Laval qu’elle avait commencé sa série, entre la fin du printemps et le début de l’été.

Java Wic (Goetmals Wood) ne devrait pas en rester là. Elle n’a pas été bousculée et apparaît vraiment sur la montante. Outre ses trois succès sous la selle, elle compte six essais à l’attelage, pour deux places. Au total, elle ne cumule donc que neuf sorties et en a encore, visiblement, sous le pied, comme l’on dit. Là, faisant afficher 1’14’’1, sur les 2.200 mètres de la petite piste, elle décramponne aisément Java Dairpet (Vivaldo Bello), à mi-ligne droite, et file au poteau, en toute décontraction. Mathieu Mottier, qui la découvre en compétition, a bonne impression : "J’ai eu de belles sensations. C’est une bonne petite jument, avec plein de vitesse. J’ai bien aimé la façon dont elle s’est envolée à mi-ligne droite. Elle s’en est allée au poteau les oreilles pointées. C’est toujours un signe. Elle m’a vraiment bien plu. Je pense qu’elle peut monter de catégorie, d’autant qu’elle n’est pas compliquée, étant facile à gérer."
C’est Thierry Duvaldestin qui est l’entraîneur de Java Wic, pour le compte de l’Ecurie Wic, pointée également dans la colonne des éleveurs. Quelle Miss Wic, la mère de Java Wic, était de niveau semi-classique. Elle est la sœur de deux étalons, Trésor Wic, double vainqueur du Trophée Vert, et Espoir Wic.

Une java à trois temps
C'est la java qui a été primée dans ce Prix de Marans avec un podium composé de trois Java : Java Wic, Java Dairpet et Java Sport.

D'où vient-elle ?

Avant Java Wic, Quelle Miss Wic a mis bas, avec le concours de Real de Lou, Gatsby Wic (onze victoires et 178.650 euros) puis, avec celui, de Bold Eagle, Helen Wic (quatre victoires et 62.450 euros), tandis qu’elle a eu, des œuvres de Quido du Goutier, Cyber Wic (trois victoires et 44.655 euros). Il s’agit d’une fille de Gobernador et d’Epona Winn, d’où une pléiade de bons chevaux, à commencer par Trésor Wic et Espoir Wic. La grand-mère d’Epona Winn n’est autre que la matrone Héra de Bellouet (1973-Paléo).

4e | PRIX DE MARANS
M - 2200 m - Course E - 33 000 €
JAVA WIC 1'14"1
Goetmals Wood x Quelle Miss Wic (Gobernador)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : Ec. Wic - Eleveur : Ec. Wic
2e Java Dairpet 1'14"4 Vivaldo Bello x Creation Dairpet
3e Java Sport 1'14"8 Alberic x Ultima Sport
4e : Jollity Gaby - 5e : Jolia Josselyn - 6e : Jacinthe Maguet - 7e : Jubiedarche
A voir aussi :
...
Kezura Lorraine en bonne pouliche

Lauréate pour ses débuts l'an dernier à 3 ans puis lors de sa rentrée à nouveau Chatelaillon - La Rochelle, KEZURA LORRAINE(Royal Dream) reste invaincue en 2024 et valide l'espoir de la team Chavatte de briller à Vichy cet été. Grâ...

Lire la suite
...
Pascal Boey annonce sa démission de la Présidence SNPT

C'est par voie de communiqué, en fin de journée, que Pascal Boey a fait savoir sa décision de démissionner de la Présidence du Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs. Nous vous proposons le communiqué dans ...

Lire la suite
...
Stéphane Bourlier,
la valeur du travail

Depuis bientôt trente ans qu’il s’est installé à son compte dans un haut lieu de l’élevage sarthois, celui des « Ludois », Stéphane Bourlier s’est tracé un parcours professionnel qu’il ne doit qu’à lui-même, avec ...

Lire la suite
...
Loubiana du Bourg avec autorité

Étoilée lors de son passage aux qualifications à Laval le 26 septembre 2023 en 1'18''6, LOUBIANA DU BOURG (Real de Lou) a confirmé la bonne impression visuelle dès ses premiers pas en compétition le 10 mars, sur l'hippodrome du Mont-Saint-Michel. ...

Lire la suite