... ©APRH
Résultat de course - 10.11.2020

I Wanna Be Queen Appelez-la déjà princesse

J’ai trouvé un peu le temps long à la fin avant qu’il ne trouve l’ouverture.
Valérie Abrivard

Son nom force d'emblée à l'ambition maximale. I Wanna Be Queen (Je veux être reine) a encore du chemin à parcourir avant d'être sacrée au sommet de sa promotion. Mais, petit à petit, celle qui pourrait très bien se faire appeler princesse se donne les moyens d'accéder aux rêves de ses éleveurs et propriétaires. Elle s'est imposée ce mardi à Vincennes.

Derrière I Wanna Be Queen (Bilibili), qui trouve-t-on ? La même association en fait que dans la mère de celle-ci, Quibble (Jenko), une jument capable de gagner à Vincennes au monté [lire aussi l'encadré élevage]. C'est l'association des familles Abrivard (Laurent et Valérie) et Terbèche (Dany et Christiane). Une aventure commune qui fait dire à Valérie Abrivard au terme de la victoire de leur représentante [sur Equidia] : « On était ensemble sur Quibble et on l’est sur tous ses bébés. » Pour s'imposer ce soir [lire mardi], il a fallu à la fois une bonne maniabilité pour slalomer dans la ligne d'arrivée et une vraie capacité à changer de vitesse pour prendre le meilleur à I Want You (Ganymède), deuxième, et finir au moins aussi vite que la favorite Illusive Artist (Prodigious), troisième et lancée pour sa part en pleine piste. Valérie Abrivard s'est un peu inquiétée sur ce déroulement final, commentant encore : « J’ai trouvé un peu le temps long à la fin avant qu’il ne trouve l’ouverture. Je me suis dit « Où va-t-il la mettre ? ». Puis, quand une autre a galopé, Léo [driver de la gagnante] a pu la décaler. Elle a bien sprinté, elle est sérieuse. C’est une digne fille de Bilibili. »

I Wanna Be Queen ne compte qu'un seul faux pas à ce jour, lors de sa tentative dans le Prix Marcel Dejean (Gr.3). Son succès du jour lui confère incontestablement une nouvelle légitimité dans les Groupes à venir.

D'où vient-elle ?

I Wanna Be Queen est un vrai produit maison pour Laurent-Claude Abrivard, en tant que fille de Bilibili 1'10'' m. et de Quibble 1'14'' a.-m. (75.760 €), tous deux révélés et s'étant épanouis sous son entraînement. A l'élevage, c'est un partenariat avec Christiane Terbèche qui est à l'origine de I Wanna Be Queen, mais encore de ses trois soeurs les plus douées, Black Rain 1'12'' (220.580 €), Foxy Lady 1'12'' (83.580 €) et Dolly Bird 1'14'' a.-m. (79.500 €), respectivement par Niky, Tiégo d'Etang et Real de Lou. Quibble est une fille du classique monté Jenko 1'13'' a.-m. (Prix des Elites) et de l'inédite Hanky Panky Besnot, apparentée de près à la lauréate classique Isadora d'Ombrée 1'13'' (Prix de l'Etoile).

5e | PRIX GYPTIS
Att - 2200 m - Course B - 30 000 €
I WANNA BE QUEEN 1'17"2
Bilibili x Quibble (Jenko)
Driver : L. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : V. Abrivard - Eleveur : L. C. Abrivard
2e I Want You 1'17"2
3e Illusive Artist 1'17"3
4e : Ialka Jenilat - 5e : Iseult Flower - 6e : Ivana des Racques - 7e : Ithena de Gajuel
A voir aussi :
...
Ventes de Magny-Cours : sous la ligne de flottaison

Bien qu'elles ne revendiquent pas plus que le statut de ventes de services, la vacation de Magny-Cours, organisée par l'Association des Éleveurs de Trotteurs du Centre-Est à la Ferme du Marault, a eu du mal à générer de l'activité. ...

Lire la suite
...
Instant Grave ou la troisième de Matthieu Abrivard

Après la déception causée par Haldo des Champs en début de réunion, Matthieu Abrivard a vite retrouvé le sourire. Son bilan après six courses faisait ainsi afficher trois victoires ! Vainqueur pour son entraînement ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard monte d'un palier avec style

Passer d'un succès à Montignac à une épreuve Premium à Amiens pouvait, sur le papier, ne pas être une sinécure. Cela n'a nullement perturbé Idao de Tillard (Severino) qui a signé ce mercredi son quatrième succès en cinq tentatives. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite