Présentation de course - 09.12.2022

Horsy Dream, l'exception

Gagner à Vincennes un Groupe 3 en étant ferré est devenu chose rare en 2022 pour un trotteur de âgé de 5 ans. Quand la victoire en question est obtenue par un cheval ferré, cela conférerait presqu'à l'étrange. Alors, quand en plus, ledit vainqueur s'impose dans la réduction kilométrique de 1'10''1 (2 100m.-autostart), les superlatifs commencent à manquer pour qualifier une telle performance. C'est pourtant bien ce que Horsy Dream a réalisé le 20 novembre dans le Prix de Boissy-Saint-Léger (photo ci-contre). Le cheval de l'Écurie du Closet donnait alors raison à Pierre Belloche, son entraîneur. "Il faut être gonflé des fois dans la vie et aller au bout de ses idées, commentait-il ce jour là. Il est meilleur déferré des postérieurs et peut courir pieds nus. Toutefois, ces très bons chevaux-là n’ont pas besoin d’être pieds nus à chaque fois. Mais on se pose toujours des questions face à des "D4" capables de prouesse." Samedi dans le Prix Narquois (Groupe 3), Horsy Dream sera même cette fois le seul ferré de la course face à huit adversaires qui seront sans exception pieds nus. Autre option gagnante de l'entraîneur normand il y a trois semaines renouvelée, Éric Raffin qui, dans cette génération, n'avait plus de cheval de tout premier plan, sera assis au sulky du fils de Scipion du Goutier.

Héliot de Cahot n'en finit pas de surprendre

Des neuf partants de ce Prix Narqois, Héliot de Cahot (Un Charme Fou) présente aussi un profil atypique. Non pas parce qu'il est le seul ferré comme Horsy Dream (lire ci-dessus) mais parce qu'il est le seul à n'avoir jamais participer à un Groupe 3. L'un des révélations du meeting d'hiver 2021-2022 où il avait enchaîné trois victoires de rang dans des prix de série sur 2 100 mètres (autostart), le cheval de la famille Prioul, qui a gagné à deux reprises au cours du meeting de printemps toujours sur le parcours de vitesse de la grande piste, vient de débuter son meeting d'hiver de la meilleure des manières en s'imposant cette fois sur 2 700 mètres. Toutes ces victoires ont un point en commun, le fait que Héliot de Cahot n'est pas le même quand il est pieds nus. L'hiver dernier, Stéphane Prioul nous avait dit : "Il nous surprend dans le bon sens. Au début, on pensait plus ou moins bricolé avec lui. Au travail, il n’est pas démonstratif. Mais, depuis qu’on le déferre des quatre pieds, il est transformé". Au point de continuer à gravir les étapes et à gagner un Groupe 3 ?

PARTANTS VINCENNES - Samedi 10 Décembre
5 PX NARQUOIS - (16H25)
Premium - Att. - (3) - Euro. - 80 000 € - 2 700m
1. BERENICE BIJ. Ch. Piton
2. HAMILTON RENKAP. Y. Verva
3. FIRST BLOODJ.-M Bazire
4. HELIOT DE CAHOTA. Abrivard
5. BABIRUSSA JETL. Abrivard
6. HAZIELLA D'AMOURL. Cl. Abrivard
7. HEART OF GOLDM. Abrivard
8. HORSY DREAME. Raffin
9. HUWAGAN. Bazire
A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite