... © Aprh
Résultat de course - 10.12.2022

Cash Bank Bigi fait sauter la banque pour Benjamin Rochard

Surprise à l'arrivée de la Sulky World Cup 4 Ans-Prix Ariste Hémard (Groupe 2), avec le succès de la jument italienne Cash Bank Bigi entraînée par Fabrice Souloy. Plus en réussite jusqu'à maintenant sur les courtes distances, elle domine Inmarosa, l'une des meilleures tricolores de sa génération, sur le parcours classique de Vincennes Inmarosa et offre à Benjamin Rochard son premier semi-classique à l'attelé et sa 500ème victoire.

Le coup d'essai de Cash Bank Bigi (The Bank) dans un Groupe 2 tricolore s'est transformé en coup de maître pour la jument entraînée depuis l'été dernier par Fabrice Souloy. Une performance d'autant plus à souligner qu'elle n'avait encore jamais réussi sur les longues distances de Vincennes où elle avait uniquement brillé sur les 2 100 mètres (autostart) de la grande piste, avec succès à la clé dont lors de sa première incursion française, quand elle était encore entraînée par Alessandro Gocciadoro il y a quasiment un an jour pour jour. En juillet, lors de sa victoire à Enghien, François Lagadeuc, son driver ce jour-là, avait eu le commentaire suivant : "C’est une petite bombe ! Elle a beaucoup de vitesse. (...) Il faut la voir sur plus long mais, sur les courtes distances, c’est top".
Cinq mois plus tard, Cash Bank Bigi montre qu'elle est aussi capable de s'imposer sur les parcours de tenue en remportant ce Sulky World Cup 5 Ans Qualif#2-Prix Ariste Hémard dans la réduction de 1'12''8, une épreuve à laquelle n'a quasiment pas participé Inoubliable (Prodigious), victime par contre-coup d'un accrochage devant dans le premier tournant. Pour parvenir à ce résultat, Benjamin Rochard, qui la découvrait, a appliqué la même tactique, à savoir préserver le plus longtemps possible la pointe de vitesse de sa partenaire, trouvant en la favorite Inmarosa (Amiral Sacha) le dos idéal. "Pour les places, c'était jouable avec un bon parcours. Mais, pour la gagne, c'était barré avant le coup. Mais on a eu la course en or, reconnaît le jeune driver. Elle est bien partie et j'ai eu la chance d'avoir le dos de la favorite d'entrée de jeu. En montant, Léo (Abrivard) ne voulait pas se laisser enfermé et il est ressorti. Je ne pouvais pas rêver mieux, je n'avais plus qu'à patiente jusqu'à la ligne droite. J'ai attendu que la jument de Léo accélère vraiment car je ne voulais pas décaler la mienne et que la sienne ne démarre au même moment. Ma partenaire s'est bien allongée pour finir et aller chercher la gagne."
Cette victoire a une saveur toute particulière pour Benjamin Rochard puisqu'il s'agit à la fois de sa première dans un Groupe 2 à l'attelé et de la 500ème de sa carrière, laquelle se faisait d'ailleurs quelque peu attendre, alors qu'il réalise, et de loin, sa meilleure saison avec 146 succès depuis le 1er janvier."Cette victoire est un peu inattendue. Du coup, elle n'a que plus de saveur, réagit l'Angevin de 26 ans, auteur d'un doublé un peu plus tard. Je me rappelle que j'ai mis du temps à remporter la première... Actuellement, ça s'enchaîne bien. Ce n'est que du bonheur. Les débuts avec les chevaux de Fabrice Souloy (N.D.L.R. : l'entraîneur fait appel à ses services depuis le week-end du 20 novembre) n'étaient pas très emballants, on n'avait pas pris un sou, et là on gagne un Groupe 2. Si on arrive à avoir la confiance d'un entraîneur comme Fabrice Souloy, c'est bon pour l'avenir. J'essaye toujours de faire mieux d'une année sur l'autre. Cette saison, je pulvérise mon record. L'année prochaine, ce sera encore plus dur. Je remercie tous ceux qui m'entourent, à commencer par mon père qui est toujours derrière moi, car je fais tout ça pour les rendre fiers."

Inmarosa et les éternels regrets
Cette Sulky World Cup 5 Ans Qualif#2 semblait être "la" course d'Inmarosa (Amiral Sacha), elle qui fait partie des tout meilleurs éléments de sa génération comme en témoigne sa deuxième place dans le Critérium des 4 Ans (Gr. 1), celle qui lui permettrait de remporter (enfin) son premier semi-classique. "Si on inverse les positions, il y a trente mètres au poteau... On était à la mauvaise place. Je suis parti un peu plus à l'extérieur parce que je ne voulais pas prendre de risque et me faire engluer par la meute. Du coup, je me suis retrouvé le nez au vent. Je n'aurais pas dû changer mes habitudes. J'ai voulu ne pas prendre de risque pour ne la perdre comme d'habitude mais, au final, on la perd autrement... Il n'y a rien à lui reprocher à elle", ne digérait pas Léo Abrivard. À l'inverser, la troisième place d'Isla Bonita (Love You) est satisfaisante pour David Thomain : "Elle est devancée par meilleure qu'elle car elle a eu le bon déroulement de course".

D'où vient-elle ?

C’est l’élevage italien de la Bi Gi Farm et Laura Taraglione qui est ici à l’honneur avec la victoire de Cash Bank Bigi. Son père est l’américain The Bank, lui-même fils de Donato Hanover, qui a fait carrière chez Jimmy Takter pour lequel il remporta la Breeders Crown à Woodbine. Sa mère est l’italienne Settenote Club (Broadway Hall) qui eut une très courte carrière en piste et dont Cash Bank Bigi est le deuxième produit et le meilleur. Elle a donné à suivre Daenerys L Bigi (Adrian Chip), titulaire d'une victoire en Italie. La grand-mère Efra 1'13 est une fille de Biesolo. Cette famille compte comme meilleur représentant rapproché Vae Victis Club (Mago d'Amore), à la tête de 20 victoires en Italie pour 120.000 € de gains.

3e | SWC 5 ANS Q2 - PRIX ARISTE HEMARD
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
CASH BANK BIGI 1'12"8
The Bank x Settenote Club (Broadway Hall)
Driver : B. Rochard - Entraîneur : F. Souloy
Propriétaire : R. Biselli - Eleveur : Fonds de Courses
2e Inmarosa 1'12"8 Amiral Sacha x Varkava
3e Isla Bonita 1'12"9 Love You x Bomba
4e : I Love Me - 5e : Cadillac Grif - 6e : Isla Jet - 7e : Collier

Si on arrive à avoir la confiance d'un entraîneur comme Fabrice Souloy, c'est bon pour l'avenir.
Benjamin Rochard

Donato Hanover (US) Andover Hall (US)
The Bank (US) D.train (US)
Lantern Kronos (IT) Viking Kronos (IT)
CASH BANK BIGI Bell Power (IT)
Broadway Hall (US) Conway Hall (CA)
Settenote Club (IT) B.cor Tamgo (CA)
Efra (IT) Biesolo
Ledra L.b. (IT)
A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite