... © Aprh
Résultat de course - 11.12.2022

Isa Catz, la bonne étoile de Tanguy Devouassoux

C’est beau de gagner à Vincennes, surtout avec les couleurs de mon grand-père.
Tanguy Devouassoux

À l'issue d'un très bon coup de reins, Isa Catz se révèle en remportant son premier succès à Vincennes pour son troisième essai. La jument procure à Tanguy Devouassoux, son jeune entraîneur-driver une grande émotion.

Gagner un dimanche de meeting d'hiver a forcément une saveur particulière pour une petite structure comme celle de Tanguy Devouassoux (27 ans), installé dans l'établissement de son père depuis trois ans. Alors quand en plus il s'agit d'une première victoire pour le pilote sur le mâchefer parisien et sous les couleurs de son grand-père qu'il a reprises après sa disparition, cela prend une dimension unique. Tanguy Devouassoux a donc toutes les bonnes raisons de manifester sa joie au passage du poteau du Prix 20 Minutes (Prix Fournels) que Isa Catz (Nil du Rib) franchit la première dans la foulée d'un précédent succès au Croisé-Laroche, le deuxième de sa carrière. "C’est beau de gagner à Vincennes pour la première fois, surtout avec les couleurs de mon grand-père, réagit-il encore sous le coup de l'émotion. Après le poteau, j'ai versé ma petite larme." Restée ferrée en devançant cinq rivales pieds nus, la pouliche a tout de la révélation du jour, ce à quoi on peut ajouter une belle histoire. Achetée 2 000 € aux ventes de Caen où elle était présentée par son éleveur manchois Hubert Paris - "j'avais sa soeur, Emeraude de Bougy, à l'entraînement et j'aime bien travailler les produits de la même famille" -, Isa Catz a tout de suite montré de la qualité, ayant ainsi été doublement étoilée par Province Courses l'Hebdo le jour de sa qualification à Grosbois à l'été de ses 2 ans (1'17''5). "Après Cagnes où elle a débuté, elle a été arrêtée car elle est tombée malade, raconte son entraîneur. Je l’ai remise en route, elle a gagné à Mauquenchy et je suis allé ensuite la courir à Enghien. Ce jour-là, la piste était très dure et elle m’a laissé là à mi-ligne droite. Je me doutais que ce n’était pas normal et le lendemain elle était boiteuse. Je la préserve bien sûr depuis. Elle est capable de suivre tous les trains."

D'où vient-elle ?

Élevée par Hubert Paris dans la Manche, elle est le quatrième et dernier produit d’une fille d’Orsy Dream non qualifiée, sœur utérine de Sirocco de Bougy (Derby du Gîte) et Bahia de Bougy (Lilium Madrik) qui ont gagné plus de 100 000 €. Dans la fratrie, seule Emeraude de Bougy (64 370 € - 4 vict.) s’était qualifiée avant elle. Elle appartient à la famille maternelle d’Itou Jim (917 010 € - 2ème Prix de Cornulier).

3e | PRIX 20 MINUTES (PRIX DE FOURNELS)
Att - 2100 m - Course E - 33 000 €
ISA CATZ 1'12"9
Nil du Rib x Une de Bougy (Orsy Dream)
Driver : T. Devouassoux - Entraîneur : T. Devouassoux
Propriétaire : Ec. Devouassoux - Eleveur : H. Paris
2e Isabelle Story 1'13" Village Mystic x Cachette Story
3e In Action 1'13" Royal Dream x Belly Charm
4e : Izalia d'Alfix - 5e : Idylle des Berthes - 6e : Impression Haufor - 7e : Iliade Mencourt
A voir aussi :
...
Revivez la Journée des Champions

Succès populaire, avec ses 12.000 personnes sur l'hippodrome de Vincennes, et moment de grandes performances sportives, la Journée des Champions a aussi été celle des rencontres et défis dimanche. Parmi ces derniers, citons le duel entre Elixir De ...

Lire la suite
...
Le magazine 360 fort à propos

Le dernier numéro de 360° le magazine, disponible sur abonnement, vous proposait deux reportages-élevage dédiés : "Il était une fois Horsy Dream" et "Jeroboam d'Érable, un millésime appelé à bien vieillir". Une façon d'avoir un coup ...

Lire la suite
...
La nouvelle
vague de Champions

Au lendemain d’une Journée des Champions à Vincennes, dont on n’a pas fini de garder les images et les émotions en tête, les notions d’avènement, de partage, de communion et de jeunesse ont été les ...

Lire la suite
...
Killer de Cahot tue le suspense

Et de deux. Après une rentrée victorieuse à Bernay le 12 mai, Killer de Cahot (Village Mystic) répète avec une belle autorité ce lundi à Caen. Le pensionnaire d'Arnaud Desmottes est, dès lors, invaincu en deux sorties cette ...

Lire la suite