... © Aprh
Résultat de course - 11.12.2022

La sprinteuse Guardia est de retour

Texte Verbatim ;/; Texte Verbatim ;/;

Dans le sourire d'Antoine Marion à l'arrivée de la première épreuve de cette réunion à Vincennes, il y a bien sûr la satisfaction de voir sa jument, Guardia (Texas Charm), s'imposer, elle qui s'était montrée fautive pour son entrée dans le meeting alors qu'elle était prête à bondir ce jour-là selon les propos de Matthieu Abrivard. Le bond victorieux, la jument le fait finalement treize jours plus tard, quand Alexandre Abrivard la décale à la sortie du tournant final et qu'elle vient fondre sur Gloire des Loyaux (Neutron du Cébé), contrainte dans la montée de faire le "sale boulot" et de ramener le peloton des juments du second échelon. "C'est une sprinteuse, insiste l'entraîneur angevin. Elle n'est bien qu'en la menant de cette manière. Elle ne tire pas et, dès qu'on lui met le nez à la fenêtre, elle bondit. On a essayé un coup d'aller devant en rien mais ça n'a pas fonctionné. Avec elle, c'est caché, caché !" Il y a aussi, et surtout, dans cette victoire le soulagement d'avoir retrouvé totalement une jument qui tient un rôle à part dans l'évolution de son écurie. Elle est en effet le premier achat d'importance de nouveaux investisseurs qu'il a réussi à convaincre. "Elle a eu de gros soucis de santé (problèmes ligamentaires) qui l'ont éloignée des pistes plusieurs mois. Pendant cette période, j'ai pris sur moi car c'était un peu le fer de lance de mon écurie."

Here I Go Again part de loin et gagne

Here I Go Again (Ludo de Castelle) a le sens du suspense et en a fait étalage ce dimanche à Vincennes. Il commence par perdre du terrain, sur une faute, dans les premiers mètres, paraissant même, un instant, hors course. Il revient, cependant, peu à peu dans le jeu et c’est lui qui place une banderille, aux 1.000 mètres, faisant dire, après coup, à Paul Ploquin, son jockey : "Quand j’ai tiré à droite, il a été remarquable : il est parti et n’a plus rien lâché. Il a de la vitesse, mais sur une longue accélération, en partant de loin, comme il l’a fait là. Il avait le débouche-oreilles pour la première fois et, quand je l’ai utilisé, au niveau de la raquette, il est reparti encore et m’a emmené facilement au poteau."
Here I Go Again n’avait plus gagné depuis l’hiver dernier, sans, non plus, courir très souvent. "C’est un compétiteur monté et il n’a pas beaucoup de programme, malheureusement, commente son entraîneur, Yoann Le Mée. Lors du précédent meeting, il s’est imposé le 18 janvier et il est parti au prè dès le lendemain, car il n’avait plus de course ! Là, aux gains, l’engagement n’était d’ailleurs pas forcément formidable, mais le cheval était vraiment bien. Il m’a impressionné ! Il leur a mis un vrai uppercut dans la montée. Il n’y a pas eu trop de train, en début de parcours, et il a pu revenir gentiment, après sa faute. Paul a bien fait de le lancer de loin. C’est ce qu’il aime. Ce n’est pas le cheval pour venir gagner en deux cents mètres."

1ère | PRIX DE LODEVE
Att - 2850 m - Course E - 39 000 €
GUARDIA 1'14"3
Texas Charm x Just Like That (Buvetier d'Aunou)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : A. Marion
Propriétaire : A. Marion - Eleveur : J.-Ph. Dubois
2e Gloire des Loyaux 1'14"4 Neutron du Cebe x Tessy des Loyaux
3e Girly Victory 1'15"2 Very Nice Marceaux x Sancta
4e : Gamine des Landes - 5e : Gipsy de Chamant - 6e : Grande Et Belle - 7e : Gazetta de Lou
PARTANTS VINCENNES - Dimanche 11 Décembre
2 PX RMC (PX DE GRENOBLE) - (13H58)
Premium - Monté - (B) - Euro. - 59 000 € - 2 850m
1. BEAUTIFUL BOY(ITY)A. Garandeau
2. HERE I GO AGAINP. Ph. Ploquin
3. HURRICANE WAYJ. Balu
4. HAWAI RIVERY. Lebourgeois
5. HACKER BOYE. Raffin
6. HEROINE DU CITRUSA. Abrivard
7. HECTOR DES CHAMPSM. Mottier
8. HORA BOT EUR MOELB. Rochard
9. HARINA DREAMA. Collette
A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite