...
Actualité - 11.12.2022

Just A Gigolo la force du champion

Sulky World Cup 4 ans Q2 - Prix Ready Cash

JUST A GIGOLO, LA FORCE DU CHAMPION


La première édition du Prix Ready Cash (Groupe 1, 2.100 mètres, autostart) se devait d’être frappée du sceau du crack et cela n’a pas manqué d’advenir. C’est ainsi que son petit-fils, Just A Gigolo, protégé de Philippe Allaire, y signe sa quatrième victoire de Groupe 1 de la saison. Un coup de quatre exceptionnel.

Just A Gigolo (Boccador de Simm) a vite pris ses responsabilités dans la course, animant les débats, sans se presser plus qu’il ne le fallait, les temps de passage et le chrono final – 1’12’’9’’ – l’attestant. Mais il n’avait pas à jouer les lièvres, même si Franck Nivard savait que le principal risque était de voir son partenaire pris de vitesse, sur une pointe. Pour ce faire, il craignait, surtout, on peut l’imaginer, les "Guarato", l’italien Deus Zack (Victor Gio) et les français Juninho Dry (Carat Williams) et Jaguar Wit (Eridan). Mais ce sont les "Duvaldestin" qui se sont révélés les plus coriaces à maîtriser, la pouliche Juliet Papa Bravo (Ready Cash) et le poulain Jack Tonic (Charly du Noyer).

Tout est bien qui finit bien
Le mâle, le premier, a tenté de pousser le champion dans ses retranchements, lui prenant même l’avantage, au début de la ligne droite. Mais Just A Gigolo a plus d’un tour dans son sac, étant dur et ne se rendant pas facilement. Jack Tonic a dû l’entendre et rabaisser ses prétentions à une place, devant laisser son rival repasser devant lui. "Je savais que mon cheval ne lâcherait pas prise, expliquait Franck Nivard, à sa descente de sulky. Et j’espérais que l’autre allait se reprendre un peu. J’aurais peut-être dû aller plus vite, devant. Il était plaqué des quatre pieds pour la première fois, aujourd’hui, mais je ne pense pas que cela l’ait, objectivement, amélioré sur une course comme celle-là. Pour juger, il aurait fallu plus de train."
Débarrassé de Jack Tonic, Just A Gigolo n’en avait toutefois pas fini avec les "Duvaldestin", car Juliet Papa Bravo plaçait son attaque à l’extérieur, se faisant extrêmement menaçante : "J’y ai cru, un instant, à mi-ligne droite, dira son driver, Clément Duvaldestin. Elle est venue comme pour le faire, mais j’ai vu que Franck (N.D.L.R. : Nivard) avait, finalement, une roue d’avantage, au passage du poteau." Tout était bien qui finissait bien, pour Just A Gigolo, pour Ready Cash, pour Philippe Allaire et Franck Nivard, pour les Duvaldestin même, en fin de compte. En ce jour de course inaugurale et de livre sortant à son effigie (N.D.L.R. : "Sur la trace de Ready Cash", chez Dollar Editions), Ready Cash ne se faisait, en rien, voler la vedette. Bien au contraire.


6e | SWC 4 ANS Q2 - PRIX READY CASH
Att - 2100 m - Groupe 1 - 200 000 €
JUST A GIGOLO 1'12"9
Boccador de Simm x Blue Valentine (Ready Cash)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : Ph. Allaire
2e Juliet Papa Bravo 1'12"9 Ready Cash x Une Lady En Or
3e Jack Tonic 1'12"9 Charly du Noyer x Class de Touchyvon
4e : Juninho Dry - 5e : Deus Zack - 6e : Jaguar Marancourt - 7e : Diamond Francis

La référence à Fine Perle et à Gai Brillant

Just A Gigolo (Boccador de Simm) est l’un des trois seuls produits de Blue Valentine 1’16’’ (Ready Cash), disparue prématurément. Il est le frère cadet d’Ici C’est Paris 1’11’’ m. (Dollar Macker), lauréat de l’édition 2021 du Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1). C’est la descendance de la classique sous la selle Fine Perle 1’16’’ (1993-Marpheulin), sœur aînée du champion Gai Brillant 1’14’’ (Podosis).

Rieussec 1'12''9 Goetmals Wood 1'11''9
Boccador de Simm 1'12''6 Ironie Jet 1'15''0
Poupee Charmeuse 1'14''4 Hetre Vert
JUST A GIGOLO Erika Charmeuse
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Blue Valentine 1'16''2 Kidea 1'18''2
Sexy Perle 1'15''3 Love You 1'10''2
Fine Perle 1'16''7
© Aprh
Just A Gigolo, prophète en son pays
Just A Gigolo n’est pas, directement, par Ready Cash, mais il est issu d’une de ses filles, Blue Valentine. Le lien de parenté reste étroit. Parallèlement, Juliet Papa Bravo, sa dauphine du jour, est une fille, en direct, du phénomène, tandis que Jack Tonic, troisième, est par l’un de ses fils, Charly du Noyer. C’est donc un tir groupé aux trois premières places. On ajoutera que Thierry Duvaldestin est, dans la colonne des entraîneurs, le deuxième homme de ce trio. Or, on se souvient que c’est lui qui géra la seconde partie de la carrière de compétiteur du fils d’Indy de Vive, tandis que Franck Nivard, au sulky de Just A Gigolo, était aussi à celui de son grand-père. Ainsi Ready Cash est-il, comme l’on dit, prophète en son pays.

A l’exemple de Pearl Queen et de Vanika du Ruel
Ce Prix Ready Cash s’est substitué au Prix de l’Etoile, lequel a, lui-même, été remplacé par le Critérium des 3 Ans, au mois de septembre. Le Prix Ready Cash garde, d’ailleurs, l’appellation de Prix de l’Etoile. Cela permet la comparaison et d’inscrire Just A Gigolo sur les tablettes, en tant que premier mâle, depuis les années 1960, à s’octroyer, au cours du même exercice, le Critérium des Jeunes, le Prix Albert Viel, le Critérium des 3 Ans et, donc, le Prix de l’Etoile, aujourd’hui Prix Ready Cash. Autrement dit, la bagatelle de quatre Groupes 1 ! Il reste que deux femelles ont fait aussi bien que lui, à savoir Pearl Queen, en 2006, et Vanika du Ruel, aux soins du regretté Franck Anne, en 2012. Ready Cash lui-même ne put mener à bien la passe de quatre, en 2008, remportant bien le Critérium des Jeunes, le Prix Albert Viel et le Critérium des 3 Ans, mais échouant dans le Prix de l’Etoile. C’est dire la portée du quadruplet.

Les autres prennent l'avantage. Il repart. Il y a une tête. Ce sont les bons chevaux : pour faire la différence, ils peuvent redonner un coup de rein.
Philippe Allaire

© Aprh

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite