...
Actualité - 14.12.2022

Les Cornulier Races la marque qui veut monter

La réforme du programme de sélection a produit une profonde réforme des grandes épreuves du calendrier du trot. Dans ses attendus, il y a la création de nouvelles épreuves. Ce sera le cas dimanche prochain à Vincennes avec l'apparition des Prix Jag de Bellouet et Bilibili, Groupes 1 respectivement ouverts aux 4 et 5 ans. Ils viennent épauler lors de la même réunion le Prix de Vincennes, l'épreuve classique pour 3 ans montés de fin d'année. Il y aura donc trois Groupes 1 sous la selle dimanche à Vincennes. On retrouve le scénario du 26 juin dernier et cette affiche devient donc en quelque sorte une déclinaison hivernale de celle des Etrier Finales (incluant les Prix du Président de la République, de Normandie et d'Essai). Parallèlement, la réunion lancera la marque des Cornulier Races. Compétition en cinq volets, elle englobe les Prix Jag de Bellouet et Bilibili, le premier en tant que Qualif#1 et le second comme Qualif#2. Avec les Cornulier Races, c'est la discipline de l’Etrier qui est propulsé en pleine lumière, sous les sceaux de l'élégance et de l'excellence.

La nouveauté sera donc de plusieurs ordres dimanche. On découvrira in situ la nouvelle marque du trot, lancée le 8 novembre dernier lors de la présentation du meeting d'hiver (lire notre édition concernée par ce lien). Signature hivernale du programme monté de haut niveau dorénavant dénommé Etrier, les Cornulier Races comprennent cinq rendez-vous, construits à partir du Prix de Cornulier, l'épreuve reine de la discipline. Créée en 1931, la course est de celles qui fait rêver plus que les autres. À l'image du Prix d'Amérique, elle est la finalité reconnue et contient en elle l'ADN essentiel de l'Etrier. Les Cornulier Races proposent un feuilleton hivernal tout entier construit sur la légende de la plus grande épreuve mondiale de la discipline du monté.
Les Qualif#1 (Prix Jag de Bellouet - 4 ans) et Qualif#2 (Prix Bilibili - 5 ans) délivreront une place réservée à leur vainqueur au départ du Prix de Cornulier le 22 janvier prochain. Chaque gagnant recevra aussi un carton d'invitation pour le Prix de l’Île-de-France (Gr.1), désormais officiellement désigné comme 'la revanche' du Cornulier et programmé le 5 février.

Le programme des Cornulier Races
■ 18 décembre 2022 : Prix de Cornulier Races Q#1 - Prix Jag de Bellouet (Gr.1 – 4 ans – international)
Vainqueur qualifié pour le Cornulier
■ 18 décembre 2022 : Prix de Cornulier Races Q#2 - Prix Bilibili (Gr.1 – 5 ans – international)
Vainqueur qualifié pour le Cornulier
■ 8 janvier 2023 : Prix de Cornulier Races Q#3 - Prix du Calvados (Groupe 2)
Les 3 premiers qualifiés pour le Cornulier
■ 22 janvier 2023 : Prix de Cornulier (Gr.1)
■ 5 février 2023 : Prix de l’Île-de-France (Gr.1) – La Revanche

De statut international pour s'intégrer à la logique d'une marque sans frontière, les Qualif#1 et Qualif#2 des Cornulier Races sont complétées par la Qualif#3, dans le Prix du Calvados (Gr.2) qui se disputera le 8 janvier. Elle contribuera à l'élaboration d'une partie du casting du Prix de Cornulier. Ouvert aux 4 à 11 ans, le Prix du Calvados proposera pour sa part trois tickets pour la grande finale. Et comme toute Finale a sa revanche, le rôle est ouvertement dévolu au Prix de l'Île-de-France, Groupe 1 qui conserve sa spécificité de se courir sur 2.175 mètres.

Cornulier Races : une communication qui allie modernité et élégance
Destiné à apporter une visibilité nouvelle à la discipline du monté, la marque Cornulier Races répond aussi à une volonté de s'adresser au plus grand nombre, jeunes et femmes compris. Lors de la présentation de la marque, Jean-Pierre Barjon, président de LeTROT, mettait ainsi en perspective : "L’Etrier a besoin de se développer car c’est aussi un premier tremplin pour les jeunes. Il permet à des femmes de courir tous les jours et de gagner. C’est aussi un moyen d’avoir un meilleur contact avec nos clients parieurs. Et le jockey, le cheval et la course sont un code universel. Rien de mieux pour exporter le trot avec son savoir-faire dans le monde." Les codes visuels retenus (élégance, mode, sobriété) vont dans le sens des enjeux portés par Jean-Pierre Barjon : "Autour de la course iconique du Prix de Cornulier, nous est venue l’idée de construire une marque pour magnifier cette compétition. Voilà pourquoi on a créé la marque Cornulier Races. Son affiche et sa signature visuelle me vont droit au cœur car ils mettent en valeur notre patrimoine, notre histoire et notre région avec Paris."


LES GROUPES 1 ETRIER EN 2023
3 ans
En juin : le Prix d'Essai (2.700m) / en octobre : le Saint-Léger des Trotteurs (2.450m) / en décembre : le Prix de Vincennes (2.700m)
4 ans
En juin : le Prix du Président de la République (2.850m) - Etrier 4 Ans Finale / en septembre : le Prix des Elites (2.175m) / en décembre : le Prix Jag de Bellouet (2.700m) - Qualif#1 Cornulier Races
5 ans
En juin : le Prix de Normandie (3.000m) - Etrier 5 Ans Finale / en décembre : le Prix Bilibili (2.700m) - Qualif#2 Cornulier Races
intergénérationnels
- 4 à 6 ans : en février : Prix des Centaures (2.700m)
- 4 à 11 ans : en janvier : Prix de Cornulier / en février : Prix de l'Île-de-France



Une deuxième réunion annuelle avec trois Groupes 1 montés
Jamais avant le 26 juin dernier, le programme n'avait proposé, sous la forme actuelles des Groupes, trois épreuves de Groupe 1 lors de la même réunion. La référence en la matière était jusqu'alors constituée par la même affiche de juin qui réunissait le Prix d'Essai et du Président de la République. On leur a adjoint le Prix de Normandie - Etrier 5 Ans Finale pour proposer un trio de Groupes 1 sous la selle. Six mois plus tard, dimanche prochain, la base historique du trio de Groupe 1 Etrier est le Prix de Vincennes, auquel on associe les deux nouveaux opus montés créés : le Prix Jag de Bellouet - Qualif#1 Cornulier Races pour 4 ans et le Prix Bilibili - Qualif#2 Cornulier Races pour 5 ans.

Prix de Vincennes
Une finale de l'année pour les 3 ans
Ils sont 16 restants engagés ce mercredi, après les forfaits et à la veille de la déclaration des partants. La liste comprend l'ensemble des acteurs de la génération qui ont animé les épreuves de sélection. On trouve ainsi Jelyson (Timoko), le vainqueur du Prix d'Essai (Gr.1) et J'Aime Le Foot (Boccador de Simm), sacré dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1). À leurs côtés, tous ceux qui les ont challengés dans ces épreuves ou qui se sont mis en lumière dans le programme des Groupes 2 devraient aussi être au rendez-vous. Il faut d'abord citer ici Joyner Sport (Dollar Macker), deuxième du Prix d'Essai et récent tombeur de J'Aime Le Foot dans le Prix Raoul Ballière (Gr.2), par ailleurs candidat engagé le plus riche. Jorgos de Guez (Briac Dark) et Joyeuse (First de Retz) ont conclu troisième et quatrième du Prix d'Essai. Jessy de Banville (Boccador de Simm) s'est classée deuxième du Saint-Léger des Trotteurs. Jubilé Prior (Prince de Montfort) est lauréat de Groupe 2 dans la discipline au premier semestre et est passé dans l'effectif de Jean-Michel Bazire en vue de cet objectif. Jakartas des Prés (Scipion du Goutier) vient d'effectuer d'excellents débuts sous la selle comme deuxième du Prix Raoul Ballière. Jalisco Fligny (Brillantissime) est placé de Groupe 2. Jaguar du Goutier (Ready Cash) vient de s'imposer lors de sa découverte de la spécialité.


Prix Jag de Bellouet - Qualif#1 Cornulier Races
Du très, très haut niveau
Ils ne sont plus que dix après les forfaits. Mais l'épreuve fait saliver avec la présence de la leader de la promotion Intuition (Brillantissime), deux Groupes 1 en quelques mois à son actif, accompagnée de ses challengers habituels, Inès des Rioults (Carat Williams) et Idéale du Chêne (Bird Parker). Le retour d'Inshore (Réal de Lou) étoffe aussi l'affiche, laquelle comprend encore les débuts très attendus dans la spécialité du champion attelé Izoard Védaquais (Bird Parker). Et ce n'est pas fini car I Love Me (Love You), une des meilleures pouliches à l'attelé de la promotion, se présentera aussi pour la première fois dans une course de l'Etrier.


Prix Bilibili - Qualif#2 Cornulier Races
Les juments en force
On trouve 13 restants engagés ce mercredi dans le Prix Bilibili. Comme longtemps dans cette promotion, le pré casting est dominé par les juments avec Happy And Lucky (Ready Cash), l'héroïne du Prix de Normandie, Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré), celle du Prix du Président de la République, et Hanna des Molles (Village Mystic), une classique attelée dont le commencement de sa conversion au monté a été éblouissant (gagnante du Prix Edmond Henry). Pour faire bonne figure, on trouvera aussi les valeurs montantes Hannah (Vulcain de Vandel) et Balsamine Font (Filipp Roc), impériales respectivement dans le Prix Joseph Lafosse (Gr.2) et Hervé Céran-Maillard (Gr.2). Hatchet Man (Goetmals Wood) retrouve une discipline où il avait fait forte impression en juin lors de son succès dans le Prix Victor Cavey (Gr.2).

Izoard Védaquais : des débuts attendus sous la selle dimanche

© JLL - LeTROT

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite