... © Aprh
Présentation de course - 16.12.2022

Koctel du Dain à l'assaut des Groupes

Le Prix Emmanuel Margouty (Gr.2) lance une nouvelle ère pour les mâles de 2 ans, comme le fera le Prix Une de Mai (Gr.2) dimanche pour les pouliches. Il s'agit du premier Groupe 2 proposé à la promotion des 2 ans qui avaient dû se contenter, pour l'instant, des Groupes 3 pour les meilleurs d'entre eux. Cette entrée dans une partie plus valorisante du programme sonne simultanément l'apparition dans le club d'élite de Koctail du Dain.

L'entrée en scène de Koctail du Dain (Boccador de Simm) au haut niveau n'a rien d'un hasard. Présenté comme le meilleur 2 ans de Philippe Allaire et son candidat désigné pour le Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes (Gr.1), en février, le poulain sort de ses courses écoles pour aborder les choses plus "sérieuses". Il reste sur deux succès parisiens, à Enghien et Vincennes, faisant à chaque fois très grosse impression. Sujet doté d'un grand abattage et déjà consacré sur la grande piste de Vincennes, il aura contre lui deux autres représentants de Philippe Allaire [lire l'encadré une forteresse "Allaire"], dont Knockonwood (Ready Cash) qui a capté les premiers honneurs notamment en signant un temps canon en septembre (1'13''5 sur 2.100m autostart). Le troisième élément de la task force Allaire est Kurtiss (Charly du Noyer), un concurrent doué mais délicat qui sera associé pour la première fois à Franck Nivard.

Kaméhaméha (Uniclove) est passé de dauphin à vainqueur dans le Prix Timoko (Gr.3), prenant sa revanche sur Knockonwood et King Opéra (Ready Cash), ce dernier titulaire du Prix Louis Cauchois (Gr.3). Plus globalement le "Timoko" est le principal vivier du Prix Emmanuel Margouty avec sept candidats que l'on retrouve ce samedi. Les trois nouveaux sont Koctail du Dain, Kaiser Gibus (Password) qui vient de reconnaître la supériorité du premier à son endroit, et Karlito (Ready Cash), gagnant sur la grande piste parisienne le 29 novembre.

Une forteresse "Allaire"

L'homme fort des 2 ans en France depuis deux décennies maintenant, Philippe Allaire, apparaît logiquement de nombreuses fois au palmarès du Prix Emmanuel Margouty (Gr.2). Il est tout simplement le titulaire des quatre dernières éditions et compte six citations lors des dix dernières années. On peut parler de forteresse "Allaire" au sujet de l'épreuve. Et le moins que l'on puisse écrire que ce ne sont pas vainqueurs de seconde zone, remplacés par le renouvellement permanent, qui ont représenté la signature Allaire ces derniers temps. Le tenant du titre de l'épreuve est Just A Gigolo (Boccador de Simm) et le vainqueur précédente est Italiano Véro (Ready Cash). Les deux sont encore au firmament respectivement un an et et deux ans plus tard.

PARTANTS VINCENNES - Samedi 17 Décembre
7 PX EMMANUEL MARGOUTY - (17H35)
Premium - Att. - (2) - Mâles - 120 000 € - 2 700m
1. KARLITOJ.-Ph. Monclin
2. KAISER GIBUSJ. Guelpa
3. KANSAS DE LA COURA. Prat
4. KEPI DU HOMED. Bonne
5. KANADAT. Duvaldestin
6. KURTISSF. Nivard
7. KOCTEL DU DAIND. Thomain
8. KING OPERAW. Bigeon
9. KAMEHAMEHAE. Raffin
10. KNOCKONWOODA. Abrivard
A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite
...
Kipling Iron
est aussi performant au monté

Après deux premières victoires à l'attelé en province, Kipling Iron conserve son invincibilité ce samedi en débutant au monté pour ses premiers pas à Vincennes. Son entraîneur Tony Le Beller ne cache pas des ambitions de niveau Groupe ...

Lire la suite
...
Karma Quick élu "pépite du mois"

Il réalise un début de carrière sans fausse note et est même invaincu à Vincennes en deux tentatives à Vincennes où il a enchaîné deux succès en janvier. Cette carte visite a permis à Karma Quick (Unique ...

Lire la suite
...
Exposition médiatique et note
parfaite pour Granvillaise Bleue

Les Cornulier Races entrent dans une nouvelle ère. Après le sommet du Prix de Cornulier, voilà l'heure de la revanche dans le Prix de l’Île-de-France. En l'absence de la reine de la grande épreuve, Flamme du Goutier, les ...

Lire la suite