... © Aprh
Actualité - 20.12.2022

Hanna des Molles, une championne double face

C'est l'une des trois gagnantes de Groupe 1 de dimanche dernier. Hanna des Molles a remporté le Conurlier Races Qualif#2-Prix Bilibili (Gr.1). Le triptyque de haute sélection proposé dans la discipline de l'Étrier a aussi consacré Jessy de Banville dans le Prix de Vincennes (Gr.1) et Idéale du Chêne dans le Cornulier Races Qualif#1-Prix Jag de Bellouet. Alors pourquoi mettre plus en lumière Hanna des Molles ? Parce que la pensionnaire de Laurent Abrivard est devenue avec ce nouveau titre une lauréate classique dans les deux disciplines. Et entre dès lors dans un club éminemment restreint.

Avec sa victoire dimanche, Hanna des Molles (Village Mystic) devient double lauréate de Groupe 1. Son premier titre nous emmène au berceau du classicisme, avec le Critérium des 3 Ans (Gr.1) en décembre 2020. La représentante de Jean-Louis Béraud passera par ailleurs tout près d'un doublé classique en butant sur le seul Hastronaute (Booster Winner) dans le Critérium des 4 Ans (Gr.1). Grâce à cette deuxième étoile, au monté cette fois, Hanna des Molles rejoint une liste de vainqueurs de Groupe 1 dans les deux disciplines dont les derniers représentants appartiennent à la génération dorée née en 2011, celle des "B".
Le duo Bird Parker et Bahia Quesnot
Arrêtons là le suspense. Les deux derniers précédents lauréats au meilleur niveau, simultanément à l'attelé et au monté, sont Bird Parker (Ready Cash) et Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Le premier a le profil du pur classique, remportant ses deux premières étoiles à 3 ans sous la selle, dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) et le Prix de Vincennes (Gr.1), avant de compléter sa collection à l'attelé dans le Critérium des 4 Ans (Gr.1) et le Prix de Paris (Gr.1), à l'âge de 7 ans pour ce dernier.

Une carrière construite plus tardivement pour Bahia Quesnot
Héroïne du Prix de Cornulier (Gr.1) 2021, à l'âge de 10 ans, Bahia Quesnot propose un déroulé de carrière bien différent. La représentante de l'association Tahar Ait-Hamouda, Jean Pieri et Florence Scalici a commencé à poser son nom dans le concert du top niveau européen en 2019, à l'âge de 8 ans, sous la responsabilité de Junior Guelpa. Troisième du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur (Gr.1), elle ajouté des deuxièmes places dans l'Olympiatravet (Gr.1) à Åby, le Grand Prix d'Oslo (Gr.1) à Bjerke et le Championnat Européen des Juments (Gr.1) à Solvalla. Il faudra pourtant attendre la fin de l'année suivante pour la voir ouvrir son palmarès Groupe 1 dans le Gran Premio Royal Mares (Gr.1) à Naples. La suite, on la connaît avec son sacre dans le Prix de Cornulier 2021.

Le profil d'Hanna des Molles plus proche de Bird Parker que de celui de Bahia Quesnot
Au jeu des comparaisons entre les trois trotteurs qui nous intéressent, les parcours de Bird Parker et de Hanna des Molles ont ceci de similaires qu'ils font référence à des épreuves du programme de sélection des 3 aux 5 ans. La variante entre les deux - et elle est évidemment de taille - est la trajectoire inversée. Bird Parker s'est affirmé d'abord sous la selle avant de devenir un premier plan attelé alors qu'Hanna des Molles est passée du Sulky à l'Étrier. Essayée tardivement au monté, en octobre dernier, avec un bilan provisoire parfait de deux succès en deux tentatives, la jument de 5 ans s'ouvre dorénavant une nouvelle voie. C'est en tout cas l'opinion d'Alexandre Abrivard, exprimée à chaud dimanche : "Hanna a trouvé quelque chose qui lui plaît au monté. Elle a une seconde carrière qui s’offre à elle. C’est une jument au caractère particulier qu’il faut vouvoyer."







Des pedigrees qui parlent dans les deux disciplines
La double aptitude de Bird Parker et Bahia Quesnot apparaît de manière directe et explicite dans chacun de leur pedigree. Pour Bird Parker, elle est véhiculée à la fois par Ready Cash et sa mère Belisha. Ready Cash joue en effet dans le deux tableaux, attelé bien sûr mais aussi monté. Ses lauréats classiques sous la selle (outre Bird Parker) Traders, Eiffel Tower, Feeling Cash, Flamme du Goutier, Happy And Lucky et autres placés comme Canadien d'Am sont là pour le prouver. Quant à Belisha, elle présente la singularité de véhiculer en direct le sang de Fandango, le crack monté qui a aussi produit au sommet dans les deux tableaux.
Le cas de Bahia Quesnot, fille de Scipion du Goutier, titulaire de six Groupes 1 sous la selle, renvoie aussi à un pedigree mixte attelé/monté. Scipion du Goutier fait dans la polyvalence (Erminig d'Oliverie à l'attelé, Jakartas des Prés dans les deux disciplines) mais apporte une touche montée à un pedigree maternel a priori plus orienté attelé. Il reste qu'Idumée du Dollar, la grand-mère de Bahia Quesnot et bonne compétitrice qui a évolué aux confins des Groupes 2, est une fille du polyvalent Uno Atout (Istraeki).


Bahia Quesnot remporte le Prix de Cornulier 2021 sous la selle de Matthieu Abrivard

© Aprh
L'apport déterminant de Village Mystic dans l'aptitude montée
Premier constat : la double aptitude attelée/montée d'Hanna des Molles saute moins aux yeux que pour Bird Parker et Bahia Quesnot. Elle est par Village Mystic 1’11’’ (Prix de Sélection), dont elle est le deuxième vainqueur classique, en six productions en âge de l’être, après Eye of the Storm 1’13’’ (Prix d’Essai). C'est en fait par ce canal que l'on trouve le plus d'éléments révélés sous la selle. Village Mystic est encore le père d'Epatante par exemple, deuxième du Prix d'Essai. Car, côté maternel, le gêne monté se fait franchement très rare. Hanna des Molles est en effet une fille d’Ultimate Jet 1’13’’ (deux victoires et 64.440 €), laquelle est par Nuage de Lait 1’11’’ et Delmonica Jet 1’16’’, sœur utérine, par Tarass Boulba 1’18’’, du champion et étalon phare Coktail Jet 1’10’’ (Quouky Williams). Reproductrice chevronnée, mère de Loulou Jet 1’13’’ (460.050 €), Power Jet 1’11’’ (396.663 €) et Quouky Jet 1’13’’ (248.120 €), Delmonica Jet est également la grand-mère du champion et étalon Quaker Jet 1’10’’ (Prix René Ballière, de l’Atlantique, Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur). Aucune référence montée dans ce côté-ci d'un papier par ailleurs de très haut niveau et marqué par une présence standarbred très forte.

Groupe 1 à l'attelé et au monté : une liste très sélective
On l'a compris, la liste des vainqueurs de Groupe 1 dans les deux disciplines est très restrictive. Sans remonter aux icônes Bellino II (Boum III) et Jag de Bellouet (Viking's Way), on trouve, antérieurement à Bird Parker et Bahia Quesnot, Texas Charm (Cygnus d'Odysséee), avec le Prix de Vincennes et le Prix René Ballière à son actif. Dans les générations précédentes, on peut encore citer Save The Quick (Jasmin de Flore), Roxane Griff (Ténor de Baune) et Olga du Biwetz (Cézio Josselyn).

Ceux qui ont failli y parvenir
Lors des dernières saisons, Draft Life (Ubriaco) a frappé à la porte du club des vainqueurs de Groupe 1 dans les deux spécialités sans parvenir à y entrer. La représentante de Louis Baudron est bien gagnante classique sous la selle avec le Prix du Président de la République et des Centaures (à 5 ans) mais n'a pu mieux faire que deuxième dans le Critérium des 4 Ans. Le constat vaut aussi pour Dollar Macker (Saxo de Vandel). Élément classique monté grâce à ses titres dans le Prix des Élites (à 3 ans) et le Prix des Centaures (à 4 ans), il avait avant cela conclu deuxième du Critérium des Jeunes.

Ceux qui peuvent encore y parvenir
Les deux leaders français chez les chevaux d'âge ont ceci de commun d'avoir aussi évolué dans les deux spécialités. La tenante du titre du Prix de Cornulier, Flamme du Goutier (Ready Cash) compte quatre victoires de Groupe 1 sous la selle (Prix de Normandie, Prix de l’île-de-France et des Centaures (à 6 ans), de Cornulier (à 7 ans)) et une troisième place dans le... Prix d’Amérique (à 7 ans). Un Groupe 1 à l'attelé semble évidemment dans ses cordes dans un avenir proche.
Et que dire d'Etonnant (Timoko) ? Deuxième du Prix de l’Île-de-France (à 6 ans), il est depuis devenu la star que l'on sait avec un sulky, revendiquant le Prix de Paris (à 7 ans), Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur, l'Elitloppet et le Grand Prix de Wallonie (à 8 ans). Pour lui, un retour au monté permettrait de relever le challenge réussi dimanche dernier par Hanna des Molles.
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Village Mystic 1'11''1 Guilty Of Love 1'17''1
Netchka d'Orgeres 1'14''9 Full Account 1'13''2
HANNA DES MOLLES Falamine
Nuage de Lait 1'11''5 Defi d'Aunou (US) 1'11''3
Ultimate Jet 1'13''5 Harlotta 1'16''3
Delmonica Jet 1'16''0 Tarass Boulba (US) 1'18''8
Armbro Glamour (US)
© Aprh

A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite