... © Aprh
Actualité - 23.12.2022

Voie libérée pour Idao de Tillard : piège ou opportunité ?

La Qualif#3 des Prix d'Amérique Races ZEturf, ou Critérium Continental (Gr.1), distribuera une seconde invitation pour la Legend Race, samedi, une heure après celle remise dans la Qualif#4 - Prix Ténor de Baune (Gr.1). L'an dernier, Hohneck était sorti vainqueur, utilisant son pass pour se classer cinquième cinq semaines plus tard de la grande épreuve. Cette année, le concurrent le plus attendu est Idao de Tillard. Avec les absences de plusieurs de ses challengers habituels dont deux qui l'ont déjà devancé à la régulière, Italiano Vero et Izoard Védaquais, la voie semble dégagée, voire libérée pour le représentant de Thierry Duvaldestin.

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire nous a appris Corneille dans Le Cid. Pourtant, aux courses, le péril est toujours là, au départ, au "coin du tournant", dans la ligne d'arrivée. Bref, il est partout et Idao de Tillard (Sévérino) aura peut-être la partie plus facile que prévue samedi, dans le Critérium Continental, mais le plus dur reste à faire : s'imposer. Les défections d'Italiano Véro (Ready Cash), désormais préparé pour le 29 janvier prochain, et d'Izoard Védaquais (Bird Parker), en recherche de lui-même, donnent de l'espace. Chaque membre de ce duo "Allaire" a déjà battu Idao de Tillard à la régulière (sans intégrer les disqualifications du champion). La défection d'Idéal du Pommeau (Ready Cash), sur blessure, crée un autre vide. Il reste néanmoins du beau monde face à Idao de Tillard, à commencer par Instrumentaliste (Ready Cash), qui vient de le précéder dans le Prix Octave Douesnel (Gr.2).


© Aprh
Idao de Tillard ou un pedigree qui apporte des garanties dans le "Continental"
Il y a d'abord un élément presque troublant quand il s'agit d'associer Idao de Tillard au Critérium Continental (Gr.1). Le premier Groupe 1 de l'hiver proposé à la seule promotion des "I", le second étant en janvier la Sulky World Cup 5 Ans (Gr.1), est logiquement le grand objectif du meeting désigné par Thierry Duvaldestin. Et Idao de Tillard a pour père Sévérino (Gobernador) et pour grand-mère maternelle Classe de Tillard (Workaholic), soit deux vainqueurs du Groupe 1 sur 2.100 mètres autostart, respectivement en 2010 et 1994. À ce stade, on pourrait presque parler de prédestination génétique. D'autres participants peuvent aussi revendiquer un ascendant au palmarès de l'épreuve mais pas plus. Ce sont les cas d'Inoubliable comme fille de Prodigious (vainqueur du Continental 2007) et d'I Love Me et Condor Bar, avec leur père Love You qui a remporté ce Critérium en 2003.

Les statistiques toutes favorables à Idao de Tillard
Que l'on regarde les données d'Idao de Tillard dans le registre des épreuves sur courte distance à Vincennes (5 succès en autant de tentatives jusqu'à 2.175 mètres) ou sous l'angle de l'autostart (5 victoires en 5 tentatives dont 2 à Vincennes sur le parcours des 2.100 mètres emprunté dans le Critérium Continental), tout pointe vers le sans faute jusqu'alors. Nanti cette fois du 2 derrière la voiture, alors qu'il avait le 1 dans le Prix Marcel Laurent (Gr.1) en début de meeting, avec une démonstration à la clé, le partenaire de Clément Duvaldestin a reçu les bonnes cartes pour défendre son invincibilité dans le registre de la vitesse. Cadenassé à la fin la dernière fois dans le Prix Octave Douesnel, Groupe 2 disputé sur 2.700 mètres dont il a conclu troisième, Idao de Tillard devrait voir les choses de manière plus offensive cette fois. Et son numéro 2 est un parfait allier dans cette logique.

Instrumentaliste de la seconde ligne
Il arrive dans ce Groupe 1 avec son plus beau titre encore tout chaud, décroché justement dans le Prix Octave Douesnel. Le 10 décembre, Instrumentaliste (Ready Cash) s'est permis le luxe de battre à l'issue d'un remarquable finish (1'09''6 ses derniers 500 mètres, le meilleur temps de l'épreuve sur ce créneau) Italiano Véro (Ready Cash) et Idao de Tillard. Il faut évidemment repréciser que ce dernier n'a jamais vraiment pu s'exprimer dans le final, empêché qu'il était derrière Italiano Véro. Les choses changent cette fois avec Instrumentaliste qui s'élance en seconde ligne, dans le dos de Callmethebreeze (Trixton), installé au couloir 3. Voilà sans doute une bonne nouvelle pour le partenaire de Gabriele Gelormini, celle de se retrouver derrière un candidat au fort potentiel de démarrage.

Sortir de la spirale infernale pour Callmethebreeze
Ce sont les disqualifications qui accompagnent actuellement les tentatives de Callmethebreeze. Pourtant, cela n'empêche pas le représentant de Philippe Allaire de produire de bonnes prestations comme dans le récent Prix du Bourbonnais (Q#2 des Prix d'Amérique Races ZEturf) dont il a conclu cinquième avant d'être disqualifié pour une longue séquence fautive... au départ. Celui qui a été un temps leader de sa promotion en Italie n'a pas le vent en poupe mais possède toujours des moyens très au-dessus de la moyenne. Dans un exercice qu'il maîtrise parfaitement (trois victoires de Groupe 1 sur la distance de 2.100 mètres) et présenté déferré des quatre pieds (une première durant ce meeting), il jouera crânement sa carte à fond.

Une délégation italienne puissante
Alors que les Suédois émargent en nombre dans le Prix Ténor de Baune [lire notre précédente édition], c'est bien le contingent transalpin qui s'annonce redoutable dans ce Critérium Continental. Le héros du Derby 2021 Charmant de Zack (Vivid Wise As) retrouve Vincennes pour la première fois depuis qu'il est passé dans l'effectif d'Alessandro Gocciadoro. Sa forme actuelle est étincelante et il a déjà donné des gages de réussite sur la grande piste parisienne. L'entraîneur n°1 italien a sollicité Jean-Michel Bazire. La méfiance peut-être de mise. Un autre vainqueur de Groupe 1 italien, Capital Mail (Nal Al Sheba), se produira pour la première fois sous la coupe de Fabrice Souloy. Même s'il vient d'être dominé dans le Prix Octave Douesnel, il mérite considération tout comme Cash Bank Bigi (The Bank) qui vient de prendre l'ascendant sur Inmarosa (Amiral Sacha), également pour le compte de Fabrice Souloy.

Les ambitions d'Eric Raffin avec Inoubliable. Partenaire d'Inoubliable (Prodigious), qui a hérité du 1, Eric Raffin nous a déclaré : "Elle a toujours bien couru sur cette distance. Avec son bon numéro, nous envisageons une bonne performance."
© Aprh
Instrumentaliste

A voir aussi :
...
Quand Jingle Délo sonne
les cloches d'un premier Groupe

C'est une grande première que Jean-Philippe Raffageau et son propriétaire Thierry Massicot ont connu en fin de réunion samedi, avec leur première victoire au niveau Groupe décrochée par Jingle Délo dans le Prix ...

Lire la suite
...
Iona de Feugères prend sa revanche

Dans ce réclamer, on prend les mêmes que le 19 janvier et on recommence ! Enfin pas tout à fait car, si Iona de Feugères (Uniclove) et Izio du Pommereux (Clif du Pommereux) composent encore une fois le couplé gagnant, ...

Lire la suite
...
In Race Lorraine ou la victoire qui fait du bien

L'entraînement de Gabriel Pou Pou n'avait pas encore réussi à gagner une course lors de ce meeting d'hiver de Vincennes. Mais ça c'était avant, avant ce samedi où In Race Lorraine (Un Mec d'Héripré) remporte le Prix ...

Lire la suite
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite