... © Aprh
En bref - 24.12.2022

Fin de carrière pour Diablo du Noyer

La 78ème course de Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) sur l'hippodrome de Lyon-Parilly le 11 décembre sera donc la dernière de la carrière de ce représentant de la casaque Guedj. Très vite, ce mâle issu de l'élevage de la famille Dubief révéla rapidement ses dispositions puisqu'il fut jugé digne de participer au Critérium des Jeunes-Prix Pierre Comte de Montesson dont il se classa à la quatrième place d'une édition remportée par Django Riff. Ce pensionnaire de William Bigeon s'imposa à sept reprises dont une fois dans le Prix Jules Thibault (Groupe 2), qui restera son titre de gloire, avec son autre succès dans le Prix Vindex (Groupe 3) cinq mois plus tôt. Présent à 2 ans, Diablo du Noyer a duré dans le temps, sa carrière s'étalant donc jusqu'à la fin de son année de 9 ans, avec un record de 1'11''. William Bigeon nous a confié ce samedi à Vincennes : "Il a fait encore une belle saison 2022 dans le Tour Européen (du Trotteur Français) mais cela devenait difficile désormais de rendre 25 mètres contre les plus jeunes. Il nous a procuré de grandes émotions et on a décidé de l'arrêter maintenant sans lui faire mal. Il quitte les courses avec un bon mental et un physique nickel. Il aura été mon premier partant dans les Groupes, avec évidemment de grands souvenirs à la clé." En parallèle à sa carrière de compétiteur, il a commencé une carrière de reproducteur dont les "J" sont les premiers produits. À ce jour, son meilleur produit est Jerusalem, dont les gains sont de 74.500 €, placée de Groupe 2. Diablo du Noyer va donc maintenant se consacrer uniquement à la reproduction au Haras de Vaiges pour Gènes Diffusion.

Kipling Iron ouvre son palmarès

La course de 2 ans de ce samedi à Montauban a été remportée par l'un des huit inédits au départ, à savoir Kipling Iron (Orlando Vici). Qualifié le 7 juin sur l'hippodrome de Caen dans la réduction kilométrique de 1'17''7 (voir la vidéo), un temps équivalent à celui de Kalamity d'Héripré (Un Mec d'Héripré) qui le devançait alors de très peu et qui vient de remporter le Prix Une de Mai (Groupe 2). Vite en tête et relayé à un peu plus d'un tour de l'arrivée, ce pensionnaire de Tony Le Beller, qui en est aussi l'éleveur, a repris le meilleur dans le tournant final et s'est imposé sûrement en 1'21''5 (2 400 mètres). Il s'agit du quatrième produit de Thérèse de Vauvert (Ginger Somolli), triple gagnante en province, qui a donné Full Iron (Treskool du Caux), multiple lauréat et titulaire de près de 88 000 € de gains. Le déplacement depuis la Normandie a été payant pour Tony Le Beller puisqu'il s'est aussi imposé avec sa seconde pensionnaire, Igname de Blay (Oiseau de Feux).

Des nouvelles d'Idéal du Pommeau

Rencontré ce samedi à Vincennes, Sébastien Guarato nous a donné les dernières nouvelles d'Idéal du Pommeau (Ready Cash), le grand absent du Critérium Continental : "Il a une fêlure du pied. C’est deux mois de box avec une ferrure spéciale. Il aura ensuite encore un mois gentil avant de commencer la monte. On le reprendra alors. Normalement, il devrait bien se remettre de ce genre de blessure. Si tout se passe bien, on pourrait le revoir en piste à la fin du premier semestre, en juin."

A voir aussi :
...
Hohneck, étalon
le plus demandé en 2024

La saison de monte 2024 est close. La date du 14 juillet fait traditionnellement office de jalon final projetant l’élevage dans une nouvelle phase qui le conduira jusqu’à la… prochaine saison de monte. Nous avons aggloméré les premières donné...

Lire la suite
...
Horus de Val signe un coup de trois

Lorsqu'il avait gagné la veille de la fête nationale aux Sables d'Olonne, Eric Lambertz avait prévenu : "Rendez-vous à Meslay-du-Maine !" avait-il lancé à son arrivée aux balances. Ce dimanche Horus De Val (Viking de Val) signe une troisième victoire ...

Lire la suite
...
Une délégation japonaise olympique à Amiens

Belle ambiance sportive samedi soir à Amiens. Alors que les jeunes cavaliers en herbe de l'académie poneys de Christophe Soumillon ont participé à plusieurs courses en lever de rideau sous le signe du galop, toutes les courses au trot du soir ...

Lire la suite
...
La flamme olympique est passée par Grosbois

La flamme olympique de Paris 2024 a passé pratiquement 30mn au sein du Domaine de Grosbois ce dimanche, au coeur d'une nouvelle étape programmée à cinq jours de la Cérémonie d'Ouverture. De 14h30 à 15h, la célèbre flamme ...

Lire la suite