... © Aprh
Actualité - 28.12.2022

Loïc Chaudet signe la plus belle des sorties

Il a eu la charge de champions et est resté fidèle à la même et grande casaque verte et grise, celle de Bernard Desmontils, toute sa carrière. Loïc Chaudet s'est présenté pour la dernière fois en piste comme driver ce mercredi à Pontchâteau. Et il a mené au succès sa pensionnaire Jalapa du Buisson. Il ne reprendra pas sa licence l'an prochain et ses deux derniers partants, comme entraîneur cette fois, se produiront mardi prochain à Vincennes. L'homme réussit la plus belle des sorties et, avec elle, c'est une page du trot national qui se tourne.

La joie est au rendez-vous après la victoire de Jalapa du Buisson (Repeat Love). La représentante de Bernard Desmontils, entraînée et drivée par Loïc Chaudet, s'impose de loin. Le professionnel a fait valoir ses droits à la retraite et ne sera plus revu en piste. Comme entraîneur, il n'a plus que deux partants à venir, Jacaranda (Goestmals Wood) et Hostia (Viking de Val), le 3 janvier à Vincennes. "Les deux auront une belle chance", précise Loïc Chaudet au micro d'Equidia. En cette période de fêtes, ses soutiens se sont déplacés pour sa 230e victoire selon le propre décompte du driver (220 répertoriés sur letrot.com depuis 1982). "Ma sœur m'a fait la surprise de venir comme elle est en vacances. Aujourd'hui, j'ai couru comme je le fais habituellement, sans aller devant et tout s'est bien passé." L'homme est serein. "Cela fait deux ans que je prépare mon départ à la retraite. Tous les chevaux dont j'ai eu la charge sont dispatchés chez les gens que je voulais."

Une collaboration hors norme avec Bernard Desmontils
Loïc Chaudet est revenu sur le début d'une collaboration de 46 ans : "Quand je suis arrivé chez Bernard Desmontils, j'avais 16 ans. Axius venait de terminer sa carrière. L'écurie était à la recherche de la relève, sans disposer de très bons chevaux. J'ai dû partir à l'armée. Lorsque je suis revenu, il y avait huit gars dans l'écurie. Bernard m'a dit : "C'est toi qui diriges et qui es le premier garçon." À 21 ans, j'ai tout de suite été son bras droit."
Loïc Chaudet aura connu et aura eu la charge de tous les champions Desmontils qui défendront la casaque verte, du crack Rêve d'Udon (Ejakval) aux championnes montées Arcadia (Jiosco) et Migraine (Alligator), en passant par les éléments de haut niveau comme Luga (Quioco), Mébin (Seddouk), Quecastly (Firstly), Quinato (Firstly), Strabo (Quioco) et Ecrin Castelets (Marpheulin). "Pendant un moment, j'avais quatorze chevaux de Groupe sous ma responsabilité" confie notamment Loïc Chaudet qui ajoute encore : "C'est un métier fait de stress. Quand on n'a pas le bon cheval, on le cherche. Quand on l'a, on est inquiet car on a peur qu'il lui arrive quelque chose." Depuis quelques années, le nom de Loïc Chaudet était arrivé dans la colonne des entraîneurs à la demande de Bernard et Françoise Desmontils. "La santé de Bernard commençait à se dégrader et ils m’ont demandé de prendre les rênes de l’écurie. Je ne pouvais pas refuser leur demande. Rien n'a changé pour moi dans l’organisation de mon travail. Avec Bernard, nous prenions ensemble les décisions." La continuité est assurée : "Les chevaux vont prendre différents chemins. Claire Desmontils, la nièce de Bernard, et Thierry Raffegeau, qui a longtemps travaillé à l’écurie, auront la plupart des chevaux. Déesse Noire est partie chez Pierre-Yves Verva et Hostia sera entraînée par Matthieu Abrivard. Mon collègue de toujours Jacques Malin continuera de gérer la partie élevage."
Tout a été préparé. Et l'avenir est déjà imaginé : "Mes journées seront rythmées par mes petits-enfants et du temps pour mon épouse car nous sommes désormais tous les deux en retraite."

A voir aussi :
...
La régularité d'Indien de Fontaine récompensée

Irréprochable depuis de nombreux mois, Indien De Fontaine (Akim du Cap Vert) trouve son jour ce dimanche sur la piste de La Capelle. Amateur des courtes distances, le protégé de Pascal Danet découvrait les 1.800m départ ...

Lire la suite
...
Agen fête ses 50 ans en beauté

L'ambiance était au rendez-vous ce samedi sur l'hippodrome d'Agen-La Garenne pour fêter ses 50 ans. Le feu d'artifice a illuminé la fin de soirée clôturée par les concerts de Mario du groupe Emile et Images et d'Eletrik ...

Lire la suite
...
Lynx du Rib donne le sourire à Carine Hallais-Dersoir

Proche parent du classique Memphis Du Rib (Elvis de Rossignol) lauréat du Prix de l'Étoile et des Critériums des 3 et 4 ans, Lynx Du Rib (Very Nice Marceaux) a ouvert son palmarès lors de sa cinquième ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Tous les esprits seront tournés vers dimanche prochain pour la Journée des Champions au cours de cette semaine. Lundi, nous connaitrons les engagés, mercredi les forfaits et jeudi les partants. Côté courses, voici le programme. Lundi 17 : ...

Lire la suite