... ©Scoopdyga
Actualité - 01.01.2023

Delia du Pommereux, cette grande jument du trot

En remportant dans un temps record le Prix d'Amérique Races ZEturf Q5 - Prix de Bourgogne, Délia du Pommereux (Niky) fait mieux que signer une victoire de prestige. Elle complète une panoplie de haute volée qui confirme son rang parmi les grandes juments du trot français : du haut de ses dix ans, elle pourrait bientôt atteindre les deux millions d'euros de gains. Très bientôt.

Car avec une Délia du Pommereux revenue au firmament, tout est possible. Établir son nouveau record personnel à Vincennes, 1'09''6 (à égalité avec son record personnel établi à Cagnes-sur-Mer sur 1609m) n'a évidemment rien d'anodin. Grande artisane de ce record (toujours pointée dans les 5 premiers de la course), elle enregistre un retour en forme au meilleur des moments comme l'a expliqué son entraîneur Sylvain Roger, ému aux larmes de voir sa jument réaliser une telle performance : "Elle n'avait pas gagné en 2022 tout en finissant 2ème du Prix de France et je me suis demandé si elle était un peu fatiguée. Généralement l'été on l'arrête mais là on a voulu continuer de la courir et à la fin de l'été elle était fatiguée. C'est son séjour à la mer lui a fait un grand bien. Et elle est revenue au top. Ses dernières courses étaient déjà très bonnes comme le prouvaient ses données Tracking. On sait qu'elle excelle sur 2100m. Et bien qu'un moment nez au vent, elle améliore son record, c'est la jument d'une vie ! On va courir battus dans le Prix d'Amérique, en la courant sur la fraîcheur, ensuite elle pourra prendre une place avant de prendre notre revanche dans le Prix de France."

Les plans sont clairs et déterminés : préparons-nous à revoir la meilleure Délia du Pommereux, 10 ans depuis quelques heures, dans le timing parfait juste avant l'enchainement des courses majeures de janvier et février. Et l'ambition de la voir atteindre la barre symbolique des deux millions d'euros de gains en carrière revient plus que jamais d'actualité : à l'instar de ce qu'ont fait avant elles des grandes juments du trot français comme Billie de Montfort (Prince de Montfort) ou Belina Josselyn (Love You). Et de rejoindre donc un club très fermé de juments historiques. De quoi rendre très fier Noël Lolic son propriétaire, lui aussi ému : "Je savoure d'autant plus
que je suis parti de zéro pour construire cette écurie et nous en sommes là aujourd'hui. Dans deux semaines, tous les espoirs sont permis car je pense que sur 2700m elle est aussi capable de faire fort. Je veux y croire car je n'aime pas les doutes. Hier c'est trop tard, demain c'est trop tôt et aujourd'hui c'est aujourd'hui, il faut vivre le moment présent et on va ainsi de l'avant. En tout cas, on a bien fait de lui redonner de la fraîcheur avant le meeting."

Délia du Pommereux sur 2100m à Vincennes
1 Prix de France Speed Race
2 places (2ème et 3ème) dans le Prix de France Speed Race
1 Prix Marcel Laurent
1 Prix Bellino II
+ 1 record dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q5 - Prix de Bourgogne

Pierre-Yves Verva le nouveau venu dans la team
Paré des couleurs noir et rouge, Pierre-Yves Verva est le nouveau driver de la championne depuis la Q2. Ses sensations ont bien sûr été excellentes et l'histoire est belle : "C'est une très belle surprise d'autant qu'il y a encore trois semaines je ne savais même pas que je lui serai associé et me voilà maintenant avec elle pour une histoire qui va durer un peu. C'est top, la jument était parfaite, Sylvain l'ayant retrouvée au mieux. C'est une crack. Si je serais revenu sur Héraut d'Armes ? Je ne sais pas mais ma jument a vraiment bien sprinté pour finir. Elle a su donner le coup de reins quand j'ai baissé les oeillères ce qui m'a plu. Finalement la course a été parfaite." Un an après avoir qualifié Billie de Montfort (Prince de Montfort) dans cette même course, Pierre-Yves Verva fait encore l'actualité avec cette fois les lauriers du lauréat sur les épaules en plus. Et non sans souligner une tendance régulière dans sa carrière : "J'aurais dans ma carrière croisé la route de super juments d'âge : Billie, maintenant Delia, avant Arcadia et souvent avec ce rôle de remplaçant. Après tout, pourquoi pas dès lors que je gagne de belles courses avec elles ?"


Délia du Pommereux en chiffres
◊ 1.860.315€
◊ 94 c. / 16 vict. / 23 places
◊ 2 Groupes 1 (1 France / 1 Suède)
◊ record : 1'09''6 (à Vincennes et à Cagnes)
5 fois sous la barre des 1'10''

C'est la jument d'une vie, elle est extraordinaire
Sylvain Roger

©Aprh

Les données Tracking du record de Delia du Pommereux qui n'aura jamais été plus loin que 5ème durant le parcours.
Étonnant : une faute qui a rendu la mission impossible
Favori de la course, Étonnant (Timoko) a fait une faute en début de course en mode saut de cabri, montrant une nouvelle fois son inconfort au milieu des autres. Cette incartade a tout changé, forcément, comme l'a dit Richard Westerink : "Ce n'est pas une machine, c'était trop dur après l'effort qu'il a dû consentir pour venir en tête. D'autant que Jean-Michel (Bazire) sait piquer quand il faut (référence à l'attaque incisive de Héraut d'Armes en haut de la montée). Je ne m'inquiète pas pour autant car le cheval est bien, je le sais."
En revanche, l'option Prix de Cornulier semble prendre du plomb dans l'aile et Richard Westerink de simplement préciser : "On va voir mais je ne pense pas". C'est au contraire un grand oui pour Flamme du Goutier (Ready Cash) bien sûr et pour Zarenne Fas (Varenne) bon 5ème aujourd'hui.

La très bonne 2ème place de Flamme du Goutier
Plaquée aux antérieurs, Flamme du Goutier (Ready Cash) est une très bonne dauphine et passe pour la première fois de sa carrière sous la barre des 1'10''. Théo Duvaldestin était ravi de sa jument : "On a vraiment bien voyagé et le wagon de deux s'est très bien mis. Logiquement, elle va monter là-dessus et ce sera vraiment bien pour le Prix de Cornulier. Je suis vraiment content." Ampia Mede Sm (Ganymede) complète un podium 100% juments et laisse elle aussi une impression favorable.

Jean-Michel Bazire à propos de la faute d'Héraut d'Armes à l'entrée de la ligne droite alors qu'il avait l'avantage : "Il s'est couché et je n'aurais pas dû bouger fin de tournant et lui laisser une chance. Dommage."
4e | PRIX D'AMERIQUE RACES ZETURF Q5
Att - 2100 m - Groupe 2 - 120 000 €
DELIA DU POMMEREUX 1'09"6
Niky x Noune du Pommereux (Halimede)
Driver : P. Y. Verva - Entraîneur : S. Roger
Propriétaire : N. Lolic - Eleveur : N. Lolic
2e Flamme du Goutier 1'09"7 Ready Cash x Utopie du Goutier
3e Ampia Mede Sm 1'09"9 Ganymede x Polimpia Slide Sm
4e : Decoloration - 5e : Zarenne Fas - 6e : Vernissage Grif - 7e : Fakir de Mahey

D'où vient-elle ?

Fille de Niky 1'10'', Délia du Pommereux a pour mère la perle de l'élevage de Noël Lolic, Noune du Pommereux 1'13'' (Halimède), dont le suffixe reprend le nom du lieu-dit maison. Lauréate de neuf courses, Noune du Pommereux est, plus encore, devenue une star au haras, génitrice de sept vainqueurs, à la tête desquels il y a, certes, la millionnaire Délia du Pommereux, mais encore Enino du Pommereux 1'09'' (Coktail Jet), gagnant du Critérium des 4 Ans et de près de 900.000 €, Clif du Pommereux 1'11'' (Love You), dont les gains dépassent le demi-million d'euros, et Vénicio du Pommereux 1'11'' (325.000 € de gains), propre frère du précédent.

Viking's Way 1'15''6 Mickey Vicking (US)
Niky 1'10''8 Josubie 1'19''1
Fete 1'19''6 Sancho Panca 1'15''2
DELIA DU POMMEREUX Sepia 1'15''6
Halimede 1'16''2 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Noune du Pommereux 1'13''7 Udames
Dolly Podosis 1'16''1
Tulipe du Braud 1'18''3
Délia du Pommereux au départ quand Étonnant fait des siennes. ©Scoodpyga

A voir aussi :
...
Kanem, le parfum de la belle histoire signée Devouassoux

Au chapitre des effets visuels du jour, et toutes choses égales par ailleurs, il y aura eu Ibiki de Houelle, Locki du Fer et KANEM (Express Jet) lors de cette réunion nordiste. Très grosse impression laissée par ...

Lire la suite
...
Devs Definitif lance sa saison 2024

Une course de rentrée à l'attelé aura suffi à DEVS DEFINITIF (Infinitif) pour retrouver son bon niveau. Celui qui lui avait permis de réaliser une belle année 2023 marquée par six podiums et une victoire. Dès sa deuxiè...

Lire la suite
...
Locki du Fer en (très) bon poulain

S'il avait dû partager la victoire avec L'Arc la dernière fois à Amiens, faisant dire au driver de celui-ci, Thierry Duvaldestin, qu'il s'agissait là d'une pointure, LOCKI DU FER (Uriel Speed) confirme ses capacités en remportant un second succè...

Lire la suite
...
La totale pour
Ibiki de Houelle

La victoire d'étape devant le vainqueur en série Ino du Lupin. La tête du classement général. Et le record absolu départ volté au Croisé-Laroche. Auteur d'un grand numéro, IBIKI DE HOUELLE (Love ...

Lire la suite