... ©ScoopDyga
Résultat de course - 14.11.2020

Hirondelle Sibey : moins de pression, plus de marge

Certes elle excelle sur courte distance mais, sur plus long, ce ne sera surtout pas un souci pour elle.
Jean-Michel Baudouin

Depuis l'été dernier, elle a changé. Hirondelle Sibey, à force de patience de son entourage, a réussi à descendre en pression et a, simultanément, gagné de nouveaux galons. C'est actuellement la meilleure des pouliches.

Difficile de lui contester en ce moment le titre de meilleure pouliche de sa promotion. Lauréate du Prix Uranie (Gr.2), à la fin du mois d'août, devant les seules pouliches déjà, Hirondelle Sibey (Gazouillis) a ensuite été la première des 3 ans dans le Prix de l'Etoile (Gr.1). Elle aurait même pu même conclure deuxième de Face Time Bourbon d'après son pilote. Quand celui-ci ce nomme Eric Raffin, difficile de douter de l'assertion. Bref, la pouliche tendue qui disputait souvent ses épreuves sans respirer, d'une seule traite, il y a quelques mois encore, a régulé à la baisse sa pression intérieure. Ce qui fait dire à son entraîneur Jean-Michel Baudouin : « Objectif atteint. La pouliche réalise encore une belle performance. Elle est beaucoup moins nerveuse qu’auparavant et se donne donc encore plus en course. Il faut féliciter Eric Raffin qui lui donne toujours le bon parcours sachant qu’il a aussi effectué un travail important avec elle depuis ses débuts. Elle fait partie des meilleures pouliches de sa génération. »

Une séquence finale très rapide
L'épreuve a été cadenassée dans la montée par Headline (Brillantissime). Installée à son côté, Hirondelle Sibey a produit 500 derniers mètres très rapides pour s'imposer, tout comme sa dauphine Hanna des Molles (Village Mystic), chronométrées respectivement en 1'08''8 et 1'08''2. La lauréate excelle sur courte distance mais mais pas que selon son entraîneur : « Certes elle excelle sur courte distance mais, sur plus long, ce ne sera surtout pas un souci pour elle. »

D'où vient-elle ?

Hirondelle Sibey est une fille de l'améliorateur Gazouillis 1'12'', fils du champion Lutin d'Isigny 1'14''. Elle est restée la propriété de son éleveur, l'Ecurie Le Rivage, et est le premier produit de Célina du Châtelet (So Lovely Girl), qualifiée, mais sans performances. Cette sœur du semi-classique monté Baggio du Châtelet 1'14'' m. (Prix Hémine, Prix Edouard Marcillac) a donné ensuite Indiana Sibey, une pouliche de 3 ans, restant à qualifier, par Best of Jets, Jazzy Sibey, une pouliche de 2 ans par Un Amour d'Haufor, et Korrigan Sibey, un mâle de Village Mystic dont elle était suitée au printemps dernier. La lignée maternelle remonte à Ussania (1964-Harold D III), la cinquième mère, qui est, tout bonnement, la soeur cadette de l'exceptionnelle Roquépine 1'15'' (Atus II), triple lauréate, entre autres nombreux exploits, du Prix d'Amérique (1966, 1967, 1968), avant de mettre bas, unie au chef de race américain Star's Pride, Florestan 1'15''.

2e | PRIX REINE DU CORTA
Att - 2175 m - Groupe 2 - 85 000 €
HIRONDELLE SIBEY 1'13"2
Gazouillis x Celina du Chatelet (So Lovely Girl)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. M. Baudouin
Propriétaire : E. Le Rivage - Eleveur : E. Le Rivage
2e Hanna des Molles 1'13"3
3e Hunter Valley 1'13"4
4e : Haziella d'Amour - 5e : Harley de Laumac - 6e : Headline - 7e : Havanaise
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite